5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 05:20
Solstice d'hiver  Quatrième de couverture :
Quand Elfrida se retrouve seule, après une vie bien remplie, elle décide de quitter Londres pour un charmant village de la campagne anglaise, où elle a acheté un cottage, la " retraite de ses vieux jours ", comme elle se plaît à l'appeler.
En alternant rencontres amicales et longues promenades dans les champs en compagnie de son chien Horace, Elfrida parvient à maintenir un savant équilibre entre sa vie sociale et son besoin d'indépendance. Elle fréquente en particulier Oscar Blundell, son voisin, avec qui elle partage un profond amour de la musique, ainsi que sa femme, Gloria, et leur fille, Francesca. Le jour où un drame se produit dans la vie d'Oscar, elle accepte de l'accompagner dans le nord de l'Ecosse, où il possède une grande maison. 

L'affection d'Elfrida aidera Oscar à supporter la tristesse de cette demeure à la splendeur passée. Mais le sort va leur jouer un joli tour avec l'arrivée coup sur coup d'une jeune femme au cœur brisé et de sa nièce, une adolescente mal aimée, puis d'un homme d'affaires perdu en pleine tempête de neige... Comme par enchantement, cette microsociété parvient à trouver peu à peu son équilibre, chacun des êtres qui la compose finissant par redonner un sens à sa vie grâce à la joie de vivre et à la générosité de la lumineuse Elfrida. 
Mon avis : coup-de-coeur.jpg

Coup de cœur !!!!! Un livre qui m'a fait beaucoup de bien. C'est une belle histoire, un peu comme un conte avec de beaux sentiments et des gens chaleureux.
Des personnages blessés par la vie vont se retrouver en Ecosse, ils vont s'entraider, se réconforter. Un roman reposant qu'il fait bon lire au coin du feu ou au chaud sous la couette.

Toute cette petite troupe est bien attachante, j'ai aimé le cadre de cette histoire et la période d'avant les fêtes de Noël, ce qui correspond bien au moment où je l'ai lu. J'aurais bien eu envie d'aller faire un petit tour en Ecosse moi aussi avec des vêtements bien chauds, ce bord de mer a l'air magnifique, les maisons solides et accueillantes.

Un mot que j'adore dans ce genre de livre : cottage ! c'est délicieusement british.

Livre issu de ma
 imagesCAFSFWL3.jpg 
acheté à la braderie
 de la bibliothèque 

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 04:20

500ème billet !!!!!!

 

 

Des vies d'oiseaux

Quatrième de couverture :
« On peut considérer que ce fut grâce à son mari que madame Izarra rencontra le lieutenant Taïbo ». Car c’est lui, Gustavo Izzara, qui, revenant de vacances un soir d’octobre 1997, appelle la police pour qu’elle vienne constater que sa somptueuse villa de Villanueva avait été cambriolée. Un vol pour le moins étrange puisqu’aucun objet n’a été dérobé et que les intrus, apparemment familiers des lieux, se sont contentés d’habiter la maison en l’absence du couple.

Vida Izzara va peu à peu sortir de son silence et dévoiler au lieutenant Taïbo la vérité : Paloma, sa fille unique de 18 ans, s’est évaporée du jour au lendemain avec Adolfo, un mystérieux (dangereux?) jardinier, et elle la soupçonne d’être revenue, par effronterie, insolence, nostalgie ? hanter la demeure familiale. Les vies d’oiseaux, ce sont celles que mènent ces quatre personnages dont les trajets se croisent sans cesse. Chacun à sa manière, par la grâce d’un nouvel amour, est conduit à se défaire de ses anciens liens, conjugaux, familiaux, sociaux, pour éprouver sa liberté d’exister. Sans plus se soucier d’où il vient ni de là où la vie le mène. Avec Des vies d’oiseaux, Véronique Ovaldé continue à explorer les rapports qui lient les hommes et les femmes.  
Mon avis :coup-de-coeur.jpg

Autant le dire tout de suite, je n'avais pas aimé les deux livres précédents de cet auteur, quand Canel m'a proposé celui-ci j'ai accepté sans conviction, mais le 18 Octobre nous allons à une rencontre où l'auteur sera présente et j'avais envie de savoir de quoi parlait le livre.

A ma grande surprise, donc, ce livre est un coup de cœur pour moi !

J'ai été très touchée par les différents personnages, mes sentiments ont été sollicités sans arrêt pendant ma lecture. Mes sentiments de femme mariée face à la vie de Vida, mes sentiments de mère dans les relations entre Vida et Paloma sa fille, mes sentiments de femme lors de certains passages romantiques, mes sentiments face à la maladie, face au deuil.

Comme vous le voyez les sujets abordés sont nombreux, et cette fois-ci j'ai été emportée par l'écriture de l'auteur que j'ai trouvée belle, sensible, agréable à lire.

Il n'y a pas à dire, je suis plus que ravie par cette lecture.

Livre prêté par Canel
     PERSO1.gif

 Rentrée littéraire 201110  

Challenge petit bac
   Catégorie animal

 

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 04:20
Le premier été Quatrième de couverture :
Deux sœurs se retrouvent une fin d'été en Haute-Saône, afin de vider la maison de leurs grands-parents décédés. Depuis longtemps, Catherine, la benjamine, se tient loin de ce village... Pourtant, chaque coin de rue ou visage croisé font surgir en elle des souvenirs précis et douloureux. Sa sœur aînée a fondé une famille, elle, non. Devenue libraire, c'est une femme solitaire.

À l'adolescence déjà, elle passait ses heures dans les livres.

Mais pour ce qu'elle a vécu ici, l'été de ses seize ans, l'été de sa lecture du Grand Meaulnes, «il n'y a pas eu de mots. Il n'y en a jamais eu, ni avant, ni après. C'est quelque chose qui ne ressemble à rien d'écrit.» Quinze années ont passé, et personne n'a jamais su quel secret la tenaillait depuis tout ce temps, le drame dont elle a peut-être été coupable.

C'est une histoire d'innocence et de cruauté que nous raconte Anne Percin. Sensuelle et implacable à la fois, douce-amère comme tous les crève-cœurs de l'enfance.  
Mon avis :coup-de-coeur.jpg

Dès le début de ce livre on apprend qu'il y a eu un drame quinze ans auparavant. Pour la curieuse et l'impatiente que je suis, il m'a fallu attendre pour savoir ce qui s'était passé durant cet été là.

Catherine va raconter à sa sœur ce qu'elle n'a jamais dit à personne en profitant d'un moment où elles ne sont que toutes les deux pour vider la maison de leurs grands-parents.

J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur, sa façon de raconter les évènements. Sans rien dévoiler on a l'impression que la tension monte mais je me demandais bien vers quels chemins elle voulait m'emmener.

"Essaie de te dire qu'il s'agit d'une histoire que tu ne connais pas, avec des gens qui ne te concernent pas. Je sais, ça demande un effort d'imagination. C'est pour ça que j'en rajoute un peu, que je brode, que je prends mon temps. Pour que tu sois prise dans mon histoire et que tu ne voies rien d'autre que ça." p.78
Ce petit extrait reflète exactement ce que j'ai ressenti, j'étais prise dans l'histoire. J'avais peur que le mystère ne soit pas à la hauteur de mon attente, car oui il faut attendre pour connaître le fin mot de ce drame. Alors moi je dis bravo à l'auteur car j'ai vraiment été touchée par cette histoire, par ce qui est arrivé, par cette ado qui se cherche.

J'ai aussi beaucoup aimé ces chansons qui sont également celles de mon adolescence, ces vacances à la campagne qui m'ont rappelé les miennes. 

Et la fin .... c'est triste mais j'ai beaucoup aimé, vraiment.

Les avis de Clara, Sylire et Val.

Mes coups de cœur ne sont pas très nombreux, alors ce livre, lu samedi, passe avant les autres billets qui sont déjà prêts !

 

Lu en partenariat avec
Librairie dialogues

MERCI !

 Rentrée littéraire 2011

Partager cet article

Repost0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 04:20
 Le bleu est une couleur chaude

Quatrième de couverture :

 La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir. Elle lui permettra d’affronter enfin le regard des autres. Un récit tendre et sensible.

Mon avis :coup-de-coeur.jpg

Coup de cœur pour une BD ! Moi qui ne lisais que Tintin, Asterix et Michel Vaillant, ça change ! Encore une fois grâce aux blogs des copines, j'ai découvert cette superbe BD.

Superbe par le dessin, couleur sépia avec uniquement quelques touches de bleu pour tout ce qui touche à l'adolescence de Clémentine, des personnages très expressifs. Et un passage sans aucune parole mais extrêmement fort : quand les parents de Clémentine découvrent l'homosexualité de leur fille.

Superbe par l'histoire de cette adolescente tiraillée par ses sentiments, qui ne comprend pas ce qui lui arrive, elle se sent bizarre. Elle est attirée par une fille et va mettre du temps à accepter de vivre une telle relation.

Dès le début on sait que cela ne va pas bien se terminer : "Mon amour, quand tu liras ces mots j'aurai quitté ce monde."  Et cette fin sera très émouvante et poignante.

Une bien belle histoire sur la tolérance, le regard des autres, et aussi une belle histoire d'amour.

Les avis de Canel, Stephie, Val, La Sardine, Joelle.

Livre emprunté à la

  images.jpg

Partager cet article

Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 04:20

Tout près le bout du monde

Quatrième de couverture :

"Moi j'aime bien l'idée du journal. Il paraît que personne ne lira ce que j'écris alors je peux tout dire, c'est pratique, j'aime bien tout dire quand personne ne peut l'entendre. Je sais pas ce que je peux raconter, si je dois dire mon âge et me présenter, par exemple écrire sur la première page " Bonjour, je m'appelle Malo, je viens d'arriver chez Marlène " ou si je dois parler de ce qu'on fait tous les jours, ou plutôt de mes pensées, de mes rêves ou de mes cauchemars. Je sais pas si je peux parler de Jul et de Solam. Je sais pas si je dois expliquer pourquoi je suis là, toute façon, je suis pas sûr et certain de savoir."  

Mon avis :coup-de-coeur.jpg

Coup de coeur ! Voila c'est dit, c'est mon préféré de cet auteur, j'avais déjà lu Dis oui Ninon et D'où je suis je vois la lune, j'avais bien aimé mais pas autant que celui-ci.

Chose rare pour moi, mon exemplaire est dédicacé car j'ai rencontré Maud Lethielleux au salon du livre à Rennes, je l'ai trouvée absolument adorable et vraiment très accessible.

J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt ces trois jeunes, Malo, Solam et Jul qui sont hébergés chez Marlène dans la ferme du bout du monde, ces quatre personnages sont cabossés par la vie ce qui explique leur arrivée chez Marlène.

Elle leur impose d'écrire chaque jour et ce sont les écrits de ces trois jeunes que nous découvrons ici, chacun à leur façon ils vont nous raconter leur vie dans cette ferme et leur passé se découvrira par petites touches.

Malo 11-12 ans : On a un peu de mal à savoir pourquoi il est là, les indices m'ont amenée à penser des choses un peu erronées. Il est très attendrissant. "Je me suis forcé à finir pour faire plaisir à Djoule. Et Marlène aussi. Mais je n'osais pas mâcher à cause du silence." p.107

Jul 17 ans : Elle écrit à son amoureux. Elle a mal dans son corps et dans sa tête. "J'ai aperçu mes veines, comme des ruisseaux minuscules, et j'ai senti mon sang qui se réveillait, mes mains qui se réchauffaient, mon sang qui voulait bien m'irriguer à nouveau et qui, doucement, se frayait un chemin vers mon coeur." p.284 

Solam 17 ans : Il écrit à Marlène, il est grossier, il n'a pas l'air sympa du tout mais j'ai beaucoup, beaucoup aimé son évolution. "Tu rêves ma parole! Tu me vois écrire allongé sur mon plumard juste comme ça pour ta gueule ? Demain je me casse, ça va me faire un peu d'air." p.51

Mais on découvre à travers le récit des jeunes que le passé de Marlène a aussi ses failles.

J'ai beaucoup aimé les liens qui se tissent peu à peu et l'évolution des personnages tout au long de l'histoire.   

Je participe à lecture commune de cet auteur organisée par Hilde suite à notre rencontre du mois de mars à Rennes. 

Livre issu de ma

  imagesCAFSFWL3.jpg

Challenge petit bac
        catégorie lieu

Partager cet article

Repost0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 04:20

Le voisin

 

Quatrième de couverture :

Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager ? À l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi...

Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité ? Grâce à un scénario implacable, Tatiana de Rosnay installe une tension psychologique extrême. Situant le danger à notre porte, elle réveille nos terreurs intimes. 

Mon avis :coup-de-coeur.jpg

Je ne veux pas en révéler plus que la quatrième de couverture qui est parfaite.

J'ai dévoré ce livre en quelques heures un samedi après-midi ensoleillé, et plus j'avançais dans ma lecture et moins je pouvais m'arrêter.

La tension monte progressivement, on comprend l'obsession de Colombe, on tremble avec elle, on fait des suppositions. Tout le monde l'adore ce charmant voisin mais il mène la vie dure à Colombe, est-ce un complot ? Un coup monté ? Les hypothèses allaient bon train dans ma petite tête. 

On suit l'évolution de Colombe, elle est fatiguée, épuisée, à bout de nerfs, au bout du rouleau, prête à tout pour que cela s'arrête et on se demande ce qu'elle va faire pour prendre le taureau par les cornes. Je n'ai pas été déçue du résultat quand elle s'est enfin décidée à faire quelque chose.

Comme d'habitude je ne veux pas trop en dire mais j'espère que je vous ai donné envie de le lire ! 

D'autres avis que le mien : Les jardins d'Hélène, Le monde de Mirontaine, Les livres de l'Arrajou.       

 Livre issu de ma

  imagesCAFSFWL3.jpg

Partager cet article

Repost0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 04:20

La couleur des sentiments

Quatrième de couverture :

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée.

 Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Passionnant, drôle, émouvant, La Couleur des sentiments a conquis l'Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d'exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture. 

Mon avis :coup-de-coeur.jpgcoup-de-coeur.jpgcoup-de-coeur.jpg

MAGNIFIQUE !!!!!!!!! Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu un tel coup de coeur pour un livre, j'ai même failli créer une nouvelle catégorie pour le noter car je l'ai plus qu'adoré.

Les narratrices sont à tour de rôle Aibileen, Minny et Miss Skeeter, les deux premières sont noires et bonnes dans des familles blanches, la dernière est blanche. Il va se créer quelque chose de fort entre ces femmes, elles ont de fameux caractères, toutes différentes et pourtant semblables par certains côtés.

J'ai trouvé toutes ces femmes noires impressionnantes de dignité et pourtant elles n'ont pas la vie facile à Jackson dans le Mississippi, les noirs sont vraiment considérés comme peu de chose.

Ce livre est profondément humain, touchant, révoltant, émouvant, j'ai été très, très touchée par cette histoire et j'ai dévoré ce pavé de 526 pages en peu de temps.

L'auteur nous parle de racisme de ségrégation mais aussi de tolérance et certains passages sont vraiment bouleversants.

Aibileen : "J'étouffe. Les larmes coulent. Ce qui me tue, c'est tous ces blancs autour du quartier noir. Des Blancs avec des armes à feu pointées sur les Noirs. Qui va protéger les nôtres ? Il y a pas de policiers noirs." p.235 

Mais tout n'est pas grave dans ce livre, beaucoup de passages m'ont également fait sourire.

J'avais lu de nombreux avis positifs sur les blogs des copines et je n'ai pas été déçue, ce qui me ravit vraiment c'est que pour une fois c'est un livre que j'ai acheté.

Lecture commune avec Enna (et une de ses amies non blogueuse) grâce à qui ce livre est sorti de ma PAL.

D'autres avis chez BOB.

Livre issu de ma

  imagesCAFSFWL3.jpg

 

 

Partager cet article

Repost0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 04:20

Skeleton creek

Quatrième de couverture :

Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes. Avec Sarah, ma meilleure amie, j'ai tenté de percer un sinistre secret. J'ai failli en mourir. À présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C'est à peine si j'ose croire à ce que j'ai vu et entendu. Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m'efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête.
A chacune de ses découvertes, elle m'envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette. Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité. Mais, nous le savons, rien n'est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme Skeleton Creek.

 Lisez mon journal. Regardez les vidéos. Menez l'enquête.  
Mon avis:coup-de-coeur.jpg

Une mention toute spéciale pour ce livre très original !

La quatrième de couverture résume bien l'histoire sans trop en dire.

J'ai donc eu dans les mains le journal de Ryan, une fois enlevée la jaquette (qui ressemble à une pochette) la couverture est pleine de têtes de mort, ça commence bien !

Ce journal est présenté comme un cahier avec des lignes et une police de caractère ressemblant un peu à une police manuscrite. Tout est fait pour nous mettre dans le bain.

A plusieurs reprises au cours de la lecture de ce journal, il faut aller sur internet pour visionner les vidéos réalisées par Sarah, ambiance mystérieuse assurée. Pour chaque vidéo j'avais la main sur la souris pour faire pause au cas où ce serait trop horrible. Bon, c'est un livre pour ado quand même, alors oui c'est stressant mais je ne pense pas que cela gênera le public adolescent. Au dos du livre il est quand même mentionné "Certaines scènes peuvent heurter la sensibilité de trop jeunes lecteurs. Pour lecteurs avertis."

Un conseil : il faut vraiment le lire avec un ordinateur à portée de main, c'est très sympa de visionner la vidéo dès que cela est demandé.

Le seul point noir : Ce n'est que le tome 1 et cela se termine sur une scène forte évidemment, et maintenant j'ai trop trop envie de lire le tome 2 .... qui n'est pas encore paru !!!!!! (mais qui sort au mois de mai prochain)

Livre gagné chez Leiloona

    PERSO1.gif

 

Challenge petit bac

      catégorie lieu

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 05:20

Un jardin sur le ventreQuatrième de couverture :

C'est l'histoire d'un peu tout le monde. L'histoire d'une vie fauchée. D'un amour qui s'arrête. D'une mère qui part. D'un mari qui devient veuf. D'un veuf qui ne veut pas le rester. C'est l'histoire de gens qui ne se comprennent pas. D'une sœur qui regrette. D'un frère qui revient. Il y a des petits-enfants qui souffrent, qui se taisent. Des filles qui pleurent, qui fument et des chiens qui aboient. C'est l'histoire banale de la vie et de la mort.  
Mon avis :coup-de-coeur.jpg

C'est surtout l'histoire de toute une vie ! Ce livre commence par le décès de Suzanne 70 ans, les quelques moments que nous vivons avec elle avant sa mort nous font déjà découvrir que son mari est quelqu'un d'infect, égoïste et extrêmement désagréable.

C'est Gabrielle la fille de Suzanne et Franck qui raconte l'histoire à la deuxième personne du singulier en s'adressant à sa mère. C'est que Suzanne n'a pas eu une vie banale, Gabrielle va nous raconter la jeunesse de sa mère, la rencontre de ses parents et la vie d'épouse et de mère de celle-ci.

Cela paraît quelconque quand on dit ça, mais c'est une histoire assez incroyable et terrible qui nous est racontée, Suzanne a vécu une vie de soumission et de souffrances psychologiques avec sa mère puis avec son mari. Heureusement elle a eu un intermède de bonheur durant ses très jeunes années vécues avec sa grand-mère.

J'ai été vraiment touchée et emportée par cette histoire très bien racontée, très émouvante et j'ai dévoré ce livre en deux soirées (parce qu'il fallait bien que je dorme !).

Cette vie ne m'a pas laissée indifférente, d'autant plus que ce couple est de la génération de mes parents et je trouve ça terrible que des femmes puissent vivre de telles choses durant toute une vie et surtout durant le mariage (53 ans quand même dans ce livre !). Ca fait froid dans le dos.

Certains passages sont vraiment très forts et très émouvants, je vous conseille cette lecture sans hésiter.

Livre gentiment prêté par Clara 

         PERSO1.gif

  Les avis de Pimprenelle, Sylire, Jostein, Majanissa, LiliGalipette.

 

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 05:20

L'avant-dernière chanceQuatrième de couverture :

A Londres, lors du tournage d'une fiction pour la télévision, Adèle, une jeune stagiaire française, reçoit un texto totalement inattendu et absolument irréel : son grand-père, mort quelques jours auparavant, lui souhaite un joyeux anniversaire... Adèle se remémore alors les événements de ce dernier mois.

Son papy, Georges, quatre-vingt-trois ans, les pieds plantés dans son potager, enraciné dans sa bonne vieille terre du Poitou, a subitement décidé de partir pour un tour de France avec son voisin et ami Charles, soixante-seize ans.

Sa petite-fille a découvert leur projet et, inquiète pour la santé de son aïeul, lui a fait promettre de lui envoyer des nouvelles tous les jours par texto. Commence alors une drôle de correspondance, tendre et complice, entre le grand-père et sa petite-fille, qui ne se sont pas vus depuis dix ans. Ce beau récit, touchant et juste, mêle à la gouaille des dialogues l'émotion de sentiments qui peinent à se révéler.  

Mon avis :coup-de-coeur.jpg

Ce livre est un coup de coeur pour moi ! Georges recrée une relation avec sa petite fille qu'il n'a pas vue depuis dix ans, c'est une belle histoire d'amour, très émouvante à certains moments.

Les deux retraités voyageurs qui cumulent 159 ans à eux deux sont attendrissants, leurs préparatifs très organisés. Quand leur voyage commence les passages concernant la découverte du langage "aissaimaisse" sont savoureux.

Mais c'est grâce à ce fameux langage que les liens vont se tisser à nouveau entre Georges et Adèle : "Le petit texto d'Adèle lui avait fait chaud au coeur. Il l'avait regardé plusieurs fois, et puis il l'avait perdu, impossible de le retrouver. Mais il savait qu'il était là, quelque part. C'était comme s'il avait reçu une petite carte postale." p.118

J'ai dévoré ce livre qui m'a fait passer du rire à l'émotion, cela faisait longtemps que j'avais envie de le lire et je suis ravie de l'avoir fait. Je suis assez sensible aux histoires avec les personnes âgées et j'avais déjà été conquise par La grand-mère de Jade de Frédérique Deghelt. et par Happy birthday grand-mère de Valérie Saubade.

  Livre emprunté à la

  images.jpg

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture