24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 23:05

Magasin général t3Magasin général t4

 

Mon avis : 

T3 : Les hommes
Ca chauffe dans ce tome 3, les hommes du village reviennent de la campagne d'hiver pour couper du bois et la présence de Serge dans le village ainsi que la place qu'il a prise ne leur plaît pas du tout. Mais c'est sans compter sans leurs femmes qui vont défendre Serge. Le vieilles bigotes en remettent une couche sur la présence de Serge chez Marie, mais le curé les envoie promener, il est sympa ce curé, vraiment. J'aime aussi beaucoup Gaëtan qui est un peu simple d'esprit et très attachant.

La fin de ce tome est émouvante, il se termine sur une révélation quelque peu inattendue et qui donne envie d'enchaîner directement avec le suivant (comme je l'ai d'ailleurs aussitôt fait). 

T4 : Confessions coup de coeur
Coup de cœur pour ce tome 4 qui est très fort au niveau des sentiments des personnages. Ce qui m'a le plus marquée : les larmes dans les yeux de Marie, elle est vraiment touchante cette jeune femme. 
J'ai aussi beaucoup aimé la solidarité entre le borgne, l'aveugle et le curé pour aider Serge. Il y a vraiment de beaux personnages dans cette série.

Je vais maintenant devoir patienter un peu pour emprunter les suivants à la bibliothèque mais nul doute que je vais continuer la série car j'ai très envie de savoir ce que les auteurs ont réservé aux personnages. 

 

BD empruntées à la
    images.jpg 

 

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 23:05
Deux petits pas sur le sable mouillé Quatrième de couverture :
L'histoire commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa petite fille marche d'un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l'extérieur. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. Alors l'auteur fait une promesse à sa fille : "tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. 

Et où tu ne manqueras jamais d'amour." Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie. 

 

Mon avis : coup de coeur 1er coup de cœur de l'année !
Voici un témoignage magnifique, beau et émouvant à la fois.
L'auteur nous raconte la découverte et la maladie de sa fille Thaïs (cf quatrième de couverture).
Ce livre est un très beau message d'amour, écrit simplement mais du fond du cœur. Alors bien sûr on a souvent le cœur serré, les larmes aux yeux mais aussi le sourire au coin des lèvres.
L'auteur et son mari se soutiennent l'un l'autre et les difficultés qui auraient pu les séparer renforcent leur amour. La famille et les amis tiennent également une place prépondérante dans leur vie d'attention à leurs enfants et un sacré réseau de solidarité se tisse autour d'eux.
Sans en faire étalage du tout on sent que leur foi les a aidés mais elle n'est pas du tout mise en avant dans ce témoignage, on la ressent simplement à travers quelques phrases discrètes.

J'avais très peur de la fin du livre car on sait dès le départ comment cela va se terminer et la mort de Thaïs est évoquée par une fin sobre et digne. 

J'ai été très touchée par ce récit qui est écrit de très belle façon.

 

Livre emprunté à la
   images.jpg
Petit bac 2013
        Catégorie couleur

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 23:05
Les-ignorants.jpg

Quatrième de couverture : 
Étienne Davodeau est auteur de bande dessinée, il ne sait pas grand-chose du monde du vin.
Richard Leroy est vigneron, il n'a quasiment jamais lu de bande dessinée.

C'est le joyeux récit d'une initiation croisée que vous propose les Ignorants. 

Mon avis : coup de coeur
Coup de cœur pour cette BD qui se passe dans ma région d'adoption depuis un peu plus de vingt ans.
Je ne connais pas grand chose à la viticulture et je découvre depuis peu la BD grâce aux avis lus ici et là sur les blogs de lecture.

Etienne Davodeau a très bien su faire passer tout ce qu'il a vécu avec son ami Richard pendant un an, l'enthousiasme et la passion de chacun pour son métier, la curiosité envers le métier de l'autre. Une belle histoire de découverte et d'amitié virile mais tendre aussi.

C'est souvent assez drôle et j'ai souvent eu le sourire aux lèvres avec cette histoire chaleureuse et bien ancrée dans la réalité.
J'ai adoré les quelques dessins où Richard s'endort dans son lit le soir en lisant des BD, ça c'est tout à fait moi et cela m'a bien fait rire ! 

Au fil des pages, j'ai bien sûr noté quelques titres de BD à découvrir car comme Richard je suis assez novice en la matière et même un peu "ignorante". D'ailleurs à la fin du livre on peut retrouver une liste des BD lues pendant la création du livre ainsi qu'une liste des vins bus...

Cette année-là, le livre d'Etienne et le vin de Richard sont de la même cuvée et c'est un excellent cru que je vous conseille coup de coeur

Une exposition a lieu en ce moment à la bibliothèque d'Angers autour de cette BD, une exposition réalisée par les détenus de la maison d'arrêt d'Angers. 


 Les avis d'Enna, Noukette, Sylire, A propos de livres.

BD empruntée à la    images.jpg Challenge régions
Challenge des régions 
 Les Pays de la Loire 

 

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 23:05
Quelques jours d'été Résumé : (source) (censuré par mes soins)
Deux histoires tendres et sensibles, emplies d'un humanisme profond et rythmés par des regards et des silences…
Quelques jours d’été : Un petit garçon de la ville confié à des gens de la campagne... Un vieux monsieur taiseux dont l'épaisse carapace craquera pour ce petit bonhomme. Un tournant dans la vie d'un petit garçon. Une histoire simple et intimiste ou même les rivières chuchotent...

Un îlot de bonheur : La rencontre d’un enfant et [...] . L'enfant aux portes de l'adolescence, le monsieur [...]. Une amitié furtive. Deux personnages blessés par la vie qui viennent chercher dans un parc, un de ces îlots de bonheur que peu parviennent à saisir.

Mon avis : 
Quelques jours d'été : 
(J'ai beaucoup aimé)
Cette histoire est courte, c'est une parenthèse dans la vie d'un petit garçon. Il va passer un séjour chez deux vieilles personnes, il ne sait pas pourquoi il est là.
Le vieil homme n'est pas causant mais une jolie relation va se tisser avec le petit garçon. Celui-ci découvre la vie à la campagne près d'une rivière.
Une relation touchante pour une belle histoire.
Un îlot de bonheur coup de coeur
Coup de cœur intégral pour cette deuxième histoire. Un jeune garçon vit entre ses deux parents qui ne s'entendent plus et se crient dessus sans arrêt, rien qu'en lisant le livre on a envie de se boucher les oreilles !
Ce garçon a besoin d'air, il est solitaire et triste, mais il va faire une rencontre qui va éclairer son quotidien. Une rencontre qui va aussi changer la vie de cette deuxième personne.
Les dessins et l'histoire sont d'une grande sensibilité et j'ai vraiment ressenti une grande émotion pendant cette lecture.
J'avais déjà beaucoup aimé Tout seul de cet auteur et je vais guetter d'autres livres de Chabouté à la bibliothèque.
 

L'avis de Val aime les livres.

Livre emprunté à la
      images.jpg

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 22:05
L'île des oubliés Quatrième de couverture :
Saga familiale bouleversante et plaidoyer vibrant contre l'exclusion, L'Ile des oubliés a conquis le monde entier avec ses personnages inoubliables. Traduit dans vingt-cinq pays, vendu à plus de deux millions d'exemplaires, ce roman d'évasion plein d'émotion et de suspense nous emporte au large de la Crète, sur une île au passé troublant.
Alexis, une jeune Anglaise, ignore tout de l'histoire de sa famille. Pour en savoir plus, elle part visiter le village natal de sa mère en Crète. 

Elle y fait une terrible découverte : juste en face se dresse Spinalonga, la colonie où l'on envoyait les lépreux... et où son arrière-grand-mère aurait péri.
Quels mystères effrayants recèle cette île des oubliés ? Pourquoi la mère d'Alexis a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets...

 

Mon avis : coup de coeur
La quatrième de couverture est parfaite, elle donne envie de lire le livre sans tout dévoiler.
Petite anecdote avant de vous donner mon avis : En 1989 nous avons fait un voyage en Crète avec des amis, et quand j'ai parlé de ce livre à mon mari il m'a dit que nous étions allés sur cette île. Honte à moi !!!! Je n'en ai aucun souvenir et pourtant  la personne en short rose sur le bateau c'est moi (avec l'île Spinalonga dans le fond). 

numérisation0002

Et la photo ci-dessous prise sur l'île est bien dans notre album photos de la Crète.
Même en regardant les photos je ne m'en souviens plus et je le regrette beaucoup.    

numérisation0001-copie-1

Je le regrette car j'ai vraiment adoré ce livre. Cette histoire est vraiment intéressante, la vie sur l'île des lépreux (c'est ce que j'avais écrit au dos des photos) est palpitante, émouvante car jusque dans les années 50 cette île était habitée, ce n'est pas si loin de notre époque, c'était une véritable communauté qui s'était formée sur Spinalonga.
La lèpre : Un mot qui fait peur, il faisait peur aussi aux villageois habitant juste en face de cette île, peur par bêtise mais surtout par méconnaissance. On associe bien sûr à cette maladie les difformités, la décrépitude. Mais j'ai appris grâce à cette histoire que certains malades pouvaient mener une vie presque normale car ils n'étaient pas très atteints par la maladie.
J'ai adoré l'histoire de la vie sur Spinalonga, certains passages sont vraiment très, très émouvants (séparations, décès). Les personnages décrits sont vraiment très attachants (pas tous mais presque).
Le tout est bien sûr très romancé, on découvre aussi la vie du village faisant face à cette île, des histoires d'amour, de trahison, de familles touchées par cette maladie.
A plusieurs moments j'ai vraiment été très émue par cette histoire.
Voici typiquement le type de livre que je pourrais relire ! 

J'espère vraiment vous avoir donné envie de le lire et surtout que vous l'aimerez aussi.
 

Les avis de Géraldine et Cynthia.

Livre emprunté à la 
    images.jpg
Challenge des îles


   

Partager cet article

Repost0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 22:05
La vieille dame de la librairie

 

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Beyrouth, avril 1981. Quelques rafales de mitraillette tirées au hasard et Isabelle est abattue. Trois jours avant son mariage avec Pierre Bichelay. [...]
La guerre, toujours ! Celle de 14, cette fois. De nouveau elle bouleverse Pierre, à travers un livre écrit jadis par Juliette, une vieille dame aveugle. Une femme dont le comat à Lille, ville martyre, ressemble aussi à une tragédie. Peu à peu, des liens d'amitié se tissent. Et juliette, dont il suit la vie page à page, va l'aider à reconstuire la sienne ... 

Mon avis : coup-de-coeur.jpg
Coup de cœur et pour l'occasion voici enfin une petite image pour ce type de lecture.

Voici une belle histoire qui se passe dans ma région d'origine, le Nord pour ceux qui ne le savent pas, non seulement dans le Nord mais dans la région Lille-Roubaix-Tourcoing. Pile min coin ! Je suis née à Tourcoing, baptisée à l'église Saint-Christophe dont il est fait mention dans le livre, c'est amusant. J'ai également croisé mon nom de jeune fille au détour d'une page et pourtant il n'est pas très courant. Bref, je me sentais déjà un peu chez moi en lisant ce livre.

Cette histoire qui se déroule en grande majorité pendant la guerre de 14-18 m'a également fait penser au journal écrit à cette période par mon arrière-grand-mère qui était mariée, avec de très jeunes enfants.

Sacrée époque ! Juliette, l'héroïne, est une jeune femme courageuse et qui n'a pas froid aux yeux. Son histoire est  magnifiquement racontée, Pierre la découvre de nombreuses années plus tard car Juliette en a fait un livre. Juliette est devenue une vieille dame que j'ai adorée.
Elle est pétillante, gaie et pleine d'humour malgré les nombreuses épreuves traversées durant sa vie. Elle est très forte et optimiste. La relation entre la vieille dame et Pierre est d'une grande tendresse. 
De nombreux passages m'ont serré le cœur et j'ai terminé cette lecture les larmes aux yeux. 

Une idée-lecture d'une copine de chorale que j'ai bien fait de suivre !

 

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg

Challenge régions

    Challenge "régions"
       pour le Nord 

Partager cet article

Repost0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 04:20
Le ciel tout autour Quatrième de couverture :
" La nuit allongée dans sa cellule, la télé éteinte, les bruits enfin calmés, elle repense à ce soir-là, sur la véranda. Elle tente de se convaincre qu'elle l'a vraiment vécu. Elle compte les minutes qu'il lui reste à vivre. Le 25 août est dans soixante-deux jours 89 280 minutes. "
Karen a vingt-neuf ans et elle attend son exécution dans le couloir de la mort d'une prison du Texas où les touristes affluent pour l'événement. 

Célia, la veuve d'un des hommes que Karen a assassinés, ne parvient pas à se remettre de la mort de son mari. Cinq ans après, elle ne pardonne pas mais décide d'écrire à la coupable... 
Franny, jeune médecin originaire du Texas, quitte New York pour rejoindre sa région natale et trouver peut-être un sens à sa vie. 

Trois destins entremêlés dans un roman qui évoque l'univers carcéral féminin avec émotion et humanité. Inoubliable.  

Mon avis :  coup de coeur 
Pour une fois voici une quatrième de couverture qui ne ment pas.
J'ai dévoré ce livre vendredi soir et hier et ..... Enorme coup de cœur !!!!!! A tel point que je fais passer ce billet avant ceux que j'avais programmé d'avance. Il faut absolument que j'en parle de suite.

Trois destins de femmes qui vont se rejoindre, on s'en doute. J'ai découvert avec surprise la vie dans un couloir de la mort, les liens entre les prisonnières, leurs réactions quand l'une d'elles est exécutée. Cette histoire est un plaidoyer contre la peine de mort, pour le pardon.

Ces trois femmes sont émouvantes chacune à leur manière. Leurs vies sont très différentes et pourtant un lien les unit. Vont-elles sortir apaisées de cette histoire ? 

Les émotions sont superbement décrites, ce roman est très prenant et vraiment poignant. Il est rare que je sois émue à ce point durant une lecture.

Au fur et à mesure des pages, j'appréhendais un peu la fin, elle est forte, à l'image de toute cette histoire.

Maintenant une question se pose, que lire après ça ???

 


30984398_p.jpg

Si cela vous tente, il peut prendre la route, vous pouvez vous inscrire dans les commentaires si je vous connais un minimum ! J'ai tellement aimé que j'ai très envie de le faire partager. 

L'avis d'Orchidée.

Livre issu de ma

 imagesCAFSFWL3.jpg

Partager cet article

Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 04:20
Un-amour-de-geek.jpg Quatrième de couverture :
Thomas est un geek. Un quoi ? Un geek. C'est-à-dire un nolife qui fragge comme il respire, slappe les cheaters et bizute les noobs. Si vous n'y comprenez rien, c'est que vous êtes un pauvre parent, perdu dans la réalité. Mais si, comme Thomas, vous passez vos nuits devant l'écran à dégommer des crâs, à assiéger les donjons d'Azeroth, à diriger des guildes, vous savez ce que vivre veut dire. Dans son monde Haute Définition, Thomas échappe aux êtres désagréables qui grouillent " in real life " : 
les nazes du lycée, l'odieux Latreille, Mme Friol, la prof de français fan de gros bouquins bourrés de descriptions. II supporte même ses parents, leurs gratins bios et sa petite sœur Pauline. Alors ? Où est le problème ? Le problème, c'est Esther dont Thomas est bêtement tombé amoureux. Esther qui voltige sur le dos des chevaux, aime la lumière dans les arbres et rêve de vrais voyages. Esther qui déteste les ordinateurs et ne sortira avec lui que s'il cesse d'être un nolife et jure de ne plus s'approcher d'un écran. Thomas relèvera-t-il l'impossible défi ?  

Mon avis :  coup-de-coeur.jpg 
Quel bon moment de lecture ! Cela fait vraiment du bien de lire un tel livre, drôle, émouvant, touchant et très bien écrit, je me suis régalée.

J'ai souvent eu le sourire aux lèvres et même quelques rires.

Les situations et les dialogues sont drôles, de bon goût et très bien trouvés.

Cette histoire est très actuelle puisqu'elle nous parle d'une famille dans laquelle tous les membres sont assez pris par l'ordinateur, comme chez moi il faut bien être honnête. Cela est particulièrement vrai pour Thomas le personnage principal qui est lycéen. J'ai beaucoup aimé la relation très forte qu'il a avec sa sœur qui est au collège et qui est vraiment futée.

J'ai aimé aussi la façon qu'ils ont de vouloir faire quelques chose pour que le couple de leurs parents aille mieux. 

Une jolie relation amoureuse nous est aussi racontée, c'est mignon et touchant.

Le proviseur du lycée est vraiment sympa et il m'a valu un bel éclat de rire d'ailleurs.

Mon billet est un peu décousu mais si vous avez l'occasion de le lire je vous le conseille. Je le passe maintenant à l'un de mes ados pour savoir s'il plaît autant au public auquel il est destiné.

Lu au coin du feu un samedi après-midi du mois de ..... mai !!!!!!! 

L'avis de Mister G. (15 ans bien sonnés) : J'ai beaucoup aimé ce livre, il se lit très facilement. Cela joue sur plusieurs tableaux : le garçon, sa sœur, son amoureuse, sa mère, le lycée. Je l'ai lu d'une seule traite et j'avais vraiment envie de connaître la suite.

 

Les avis de  A propos de livres, Clara et Val aime les livres.


Livre emprunté à la
images.jpg
  Petit bac 2012
  Catégorie gros mot

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 05:20
Vertige Quatrième de couverture : 
Un homme se réveille au fond d'un gouffre, au cœur d'un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d'infortune. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s'imposera, impérieuse : jusqu'où faut-il aller pour survivre ?   

Mon avis :coup-de-coeur.jpg 

Coup de cœur !!!

J'ai adoré ce huis-clos inquiétant, j'ai été totalement embarquée dans cette histoire à donner des frissons, au propre comme au figuré.

Il fait froid, il fait sombre, tout ce que je déteste et pourtant j'aurais aimé pouvoir lire ce livre d'une seule traite.

L'ambiance est terrifiante, les questions multiples : Qui ? Pourquoi ? Comment ? Quels liens entre les personnages ? Comment s'échapper ? Vont-ils y arriver ?

C'est aussi une histoire de survie en milieu hostile, ils vont être obligés de s'entraider un minimum malgré les soupçons qui pèsent sur les uns ou les autres.

Mes coups de cœur sont rares et encore plus rares pour des livres de ce genre alors je suis ravie.

  livre 55Mr a aimé : Splendide huis-clos. Ambiance parfois malsaine mais c'est vraiment bien fait. Tout ceci est quand même un peu improbable.
 

Livre emprunté à la
    images.jpg 

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 05:20
Maisie Dobbs Quatrième de couverture :
Londres, 1929. Maisie Dobbs monte sa propre agence de détective privé. Un métier peu commun pour une jeune femme.
Mais cette fille d’un modeste marchand de quatre saisons n’est pas comme les autres. Placée comme domestique dans une demeure aristocratique de Belgravia, elle réussit à intégrer le prestigieux Girton College  de Cambridge, au prix d’un travail acharné.
Mais, quand survient la Grande Guerre, elle n’hésite pas à endosser l’uniforme d’infirmière, quitte à voir tous ses espoirs disparaître dans le sang et la boue des champs de bataille français.

Sa première affaire la replonge justement dans les années sombres de la guerre et elle va devoir affronter les fantômes qui la hantent depuis plus de dix ans.
Le premier roman de Jacqueline Winspear, qui a su créer une charmante héroïne, sorte de Sherlock Holmes mâtiné de Freud !   
Mon avis :coup-de-coeur.jpg

Chouette ! Un roman policier original que j'ai beaucoup aimé. J'ai fait la connaissance de Maisie une jeune femme détective à Londres entre les deux guerres mondiales.
Il sera d'ailleurs beaucoup question de la première guerre mondiale dans cette histoire et notamment des gueules cassées, un sujet très touchant et terrible.

Maisie est une jeune femme sensible, futée, curieuse mais aussi attentive aux autres car elle veut aussi aider les gens pour lesquels elle mène l'enquête, elle veut leur permettre d'avancer et éventuellement de changer leur vie.

Il est question d'une enquête bien sûr mais pas uniquement car j'ai découvert comment Maisie, fille d'un marchand de fruits et légumes, a pu en arriver à devenir détective. Elle est courageuse, travailleuse et mérite amplement ses succès. Comme je dis souvent à mes enfants (qui se la coulent douce je trouve) on n'a rien sans rien dans la vie.

Pour couronner le tout, une fin émouvante à laquelle je ne m'attendais pas, j'aurais plaisir à retrouver Maisie dans une autre de ses aventures, Les demoiselles de la plume blanche est également traduit en français.

Coup de cœur aussi pour Val. 

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg


   Catégorie Prénom
 Petit bac 2012

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture