16 juin 2018 6 16 /06 /juin /2018 09:24

...

 

Résumé :
Dans la vie, on a tous droit à une deuxième chance.
Rose, 36 ans, mère célibataire, est une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison.
Son monde s’effondre.
Cette ex-nounou d’enfer est alors contrainte d’accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille femme riche et toquée, Colette, et son insupportable fille, la despotique Véronique.
Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait changer sa vie ?

Mon avis :
Pas super emballée par cette écoute. Ce n'est pas tout à fait ça, c'est plutôt pas super emballée par le texte car la lectrice fait bien son boulot.

J'ai été gênée par un truc bête, l'auteur dit souvent que Rose est une jeune femme, bon OK elle n'a que 36 ans mais elle est quand même en route pour les 40 et ce n'est plus si jeune que ça. Surtout qu'elle insiste et le dit souvent. Je sais que par rapport à moi c'est une jeune femme, je suis peut-être envieuse après tout !

Sinon l'histoire est gentillette, je ne veux pas trop en dévoiler mais certaines choses vont vite en besogne et cela me parait peu crédible.

J'ai souri régulièrement car certaines situations sont amusantes.

C'est un petit roman sympa et ce n'est déjà pas si mal.

 

Merci à Audiolib 

Chez Sylire

 

Catégorie animal

 

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 19:19

...

 

Quatrième de couverture :
Fraîchement diplômé, Richeville, jeune homme timide et idéaliste embarque au nord de l'Alaska, sur l'Hirundo. Objectif : retrouver la fameuse « baleine 52 », qui chante à une fréquence unique au monde. Mais l'équipage affrété par le sinistre Samaritano Institute a d'autres desseins. Au menu : le sinistre Dr Álvarez, un hacker moscovite, une start-up californienne, une jolie libraire et des cétacés solitaires, mutants ou électroniques qui entraînent Richeville dans un tourbillon d'aventures extraordinaires.

Mêlant science, fantaisie et tendresse, Pierre Raufast démontre avec brio dans ce troisième roman sa capacité inépuisable d'imagination et son talent jubilatoire.

Mon avis :
J'ai une drôle d'impression quand je repense à ce livre. D'un côté j'ai vraiment aimé la plume de l'auteur et de l'autre il m'a perdue dans ses histoires imbriquées les unes dans les autres avec de multiples tiroirs.

En fait c'est difficile pour moi de suivre un tel livre car je lis presque toujours le soir juste avant de m'endormir et d'ailleurs c'est très souvent ma lecture qui me berce. Ce livre aurait sûrement été plus accessible pour moi si je l'avais lu en journée.

Pierre Raufast nous parle de baleines, d'inventions et de leurs conséquences, de piratages informatiques avec parfois des résultats inattendus. 
L'auteur a beaucoup d'imagination et du talent pour écrire c'est certain.

La prochaine fois il faudra que je découvre son roman à un moment plus approprié car je ne vois pas toujours où il veut en venir. 

J'avais bien aimé La variante chilienne (ici) et un peu moins La fractale des raviolis (ici)

Livre emprunté à la

 

...

 

Catégorie mot positif

thébaïde Lieu sauvage, isolé et paisible, où l'on mène une vie retirée et calme.

 

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 19:30

...

 

Quatrième de couverture :
Je m'appelle Esther et j'ai 12 ans. Ce livre contient 52 histoires vraies que j'ai racontées à Riad Sattouf (c'est un dessinateur trop célèbre ami de mon père) pour qu'il en fasse des pages de bandes dessinées en mode « témoignage-humour » sur moi, ma vie, mon univers secret de jeune. Et comme cette année il y a eu des élections présidentielles, je me suis souvent imaginé ce que je ferais si c'était moi qui devenais présidente et je me suis tapé des grosses barres (exemple : la couverture de ce livre, hilarante franchement, à part l'acné qui n'était peut-être pas nécessaire mais bon). Précision : oui j'existe vraiment, mais je garde ma vraie identité secrète (j'aime le mystère).

Mon avis : 
Ce titre est fidèle au cahier des 10 ans que j'avais déjà lu (ici), Esther n'a toujours pas la langue dans sa poche.

De nombreux sujets sont abordés : élections présidentielles, immigration, racket, religion, argent...

Je n'aurais sans doute pas du le lire aussi vite mais plutôt lire quelques pages de temps en temps sur plusieurs semaines. J'avoue avoir été un peu saturée de certaines histoires, de certaines répétitions. C'est dommage. J'y replongerai sans doute le nez de temps en temps.

Je vais faire une pause avant de découvrir l'histoire des 11 ans ou celle des 13 ans quand elle sera sortie.

Lecture commune avec Canel (ici)

Merci à Babelio et aux Editions Allary

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2017 5 17 /11 /novembre /2017 17:10

...

 

Quatrième de couverture : 
Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Cotswolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. 

Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin. 

Agatha Raisin, c'est une Miss Marple d'aujourd'hui. Une quinqua qui n'a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupules, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire ! 

Mon avis : 
J'ai vu passer ce livre de nombreuses fois ici ou là depuis quelques temps, je l'ai donc réservé à la bibliothèque.

Il paraît que j'aurais dû mourir de rire (cf 4ème de couv.) et je n'ai que souri.
L'histoire est plus basée sur l'adaptation d'Agatha dans un village anglais que sur l'enquête elle-même.
 J'ai trouvé que ça tournait un peu en rond et que pour un livre de 1992 il paraissait déjà démodé.

C'est un roman d'ambiance anglaise sans véritable suspense.

Bref, j'ai été déçue et je ne pense pas lire les enquêtes suivantes (qui sont nombreuses...)

 

Livre emprunté à la

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 16:28

...

 

Quatrième de couverture : 
1947. Accompagnée d'un ami d'enfance secrètement amoureux d'elle, Olivia Hamilton retourne en Australie, sa terre natale, où sa mère Eva vient de mourir. Avant de disparaître, cette dernière lui a transmis des documents qui ont ébranlé ses certitudes concernant ses origines. 

Sur place, Olivia retrouve sa soeur aînée, qui cultive à son égard une franche hostilité. Les archives léguées par leur mère seraient-elles à l'origine d'une telle animosité ? Aidée par Maggie, la gérante de la pension où elle loge, Olivia tentera de percer un à un les secrets qui nimbent son enfance. 

Avec cette saga, dans la lignée de ses grands succès, Tamara McKinley signe son roman le plus personnel. 

Mon avis : 
Je garde un excellent souvenir de La dernière valse de Mathilda du même auteur lu avant l'ouverture de mon blog.

J'ai été un peu déçue par ce roman, une impression de déjà lu avec des rebondissements familiaux en cascade. En revanche j'ai été touchée par les personnages principaux, Sam, Maggie, Olivia et Gilles. Sous des abords rudes certains d'entre eux cachent des trésors de tendresse.

Aors oui ce roman ce lit très bien, il est très dépaysant mais je pense que j'étais trop exigeante dans mes attentes.

Le passage que j'ai préféré est celui qui se passe pendant un ouragan d'autant plus que je l'ai lu au moment des ouragans qui ont traversé les Caraïbes et la Floride récemment.

J'en garderai un souvenir mitigé, tant pis.
 

Livre emprunté à la

 

Partager cet article

Repost0
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 17:02

...

 

Quatrième de couverture :
« Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élancent à la poursuite du gibier. À la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. »
 

Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là, à ce moment précis, importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait, semble-t-il, rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les
brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre, qu’à deux ils ont commis, pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir.

Mon avis : 
En général j'aime bien les enquêtes avec Sharko et Lucie, c'est la première fois que j'en découvre une en version audio.

Je n'ai pas tellement aimé la voix du lecteur, je lui ai trouvé quelques intonations à la Johnny Hallyday, une voix très grave à laquelle je n'ai pas trop accroché. Dommage car il lit bien je dois le reconnaître.

Ensuite j'ai trouvé des longueurs dans cette enquête, je ne sais pas si c'est dû à la version audio mais j'aurais bien sauté certains passages.

Pas très clean la police sur ce coup-là, Sharko et Lucie qui cachent des choses, un autre enquêteur drogué, on se demande s'ils vont s'en sortir de cette enquête.

Mon avis a donc été fluctuant tout au long cette écoute, plutôt positif mais pas totalement. Je suis quand même allée au bout sans trop de difficulté.

 

Merci à Audiolib

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 18:12

...

 

Quatrième de couverture :
Prune et Merlin ont quitté la vie citadine pour une vieille ferme pleine de promesses et de travaux à faire, perdue dans la campagne. Auteur de bandes dessinées et aquarelliste animalier, Merlin pense accéder enfin au bonheur absolu. Mais la vie ouvre soudain un de ses chapitres sombres : son meilleur pote meurt, celui qui lui a inspiré son héros préféré et lui a apporté la gloire... Que va devenir l'univers de Merlin ? 

Marie-Sabine Roger donne naissance à une tribu de personnages attachants et inattendus, et nous entraîne à sa suite dans l'imaginaire d'un artiste aux prises avec sa création.

Mon avis : 
Mon avis a évolué tout au long de la lecture, il a commencé par être très positif pour finir par l'être beaucoup moins. 

J'ai beaucoup aimé découvrir la vie de Merlin et Prune dans leur nouvelle vie à la campagne. Ils sont amoureux, tendres et touchants.
Merlin est illustrateur de livres sur les oiseaux et auteur de BD.

Dans ses BD il imagine les gens qui l'entourent dans des situations parfois cocasses, c'est souvent très amusant.

En revanche j'ai beaucoup moins aimé la deuxième partie du roman qui est très orientée vers le contenu de sa prochaine BD qui se mélange avec le quotidien de Merlin, les souvenirs avec Laurent son meilleur ami. Je ne suis pas fan des remises en question et questionnement d'un auteur sur son écriture.

Au final c'est un avis en demi-teinte mais ne vous fiez pas seulement à mon avis ! 

Livre emprunté à la

 

Partager cet article

Repost0
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 16:54

...

 

Quatrième de couverture :
« - Cette femme m'a tiré dessus. 
- Dans notre métier, tout le monde fait ça sans arrêt. Ne jugez pas Karen sur un malheureux coup de feu. Vous verrez, c'est une jeune femme remarquable. 
- Qui êtes-vous ? 
- D'habitude, on est les gars payés à ne rien faire, mais depuis quelque temps on a énormément de travail. Dites-moi, croyez-vous au pouvoir des objets sacrés dont vous parlez dans votre thèse ? 
- Je traitais surtout des tyrans qui ont cherché à se les approprier. La science a rendu obsolètes beaucoup de théories ésotériques... Dommage, j'aimais bien l'idée que des pouvoirs inconnus restent à découvrir. 
- Et si c'était le cas ? Si certains pouvoirs se cachaient encore derrière les mystères que nos chercheurs n'arrivent toujours pas à percer ? Et si un type assez riche ou une organisation assez puissante était en train de chercher à les réveiller ? 
- Sérieusement ? Dans notre monde si matérialiste, coincé entre les soldes et des compétitions de dopés ? Il faudrait qu'il soit sacrément illuminé... 
- ...ou qu'il sache quelque chose que nous ignorons. Quelqu'un bouge ses pions dans l'ombre, pour une partie dont les enjeux vont vite nous dépasser. Dans nos métiers, il n'y a pas pire situation. Comme le disait le grand Winston, c'est le meilleur moyen de l'avoir dans l'os. »

 

Mon avis : 
De cet auteur j'aimais bien les romans avec un chat en couverture, pas trop pour le chat mais plutôt pour l'histoire. Ici c'est un tout autre genre de livre, plutôt thriller historique.

Ce roman m'a fait penser à ceux de Dan Brown et donc un peu trop historique pour moi (mais je pense que mon mari va aimer). En revanche j'ai beaucoup aimé l'humour entre les personnages et j'ai souvent souri. Je me suis attachée à Benjamin, Karen et Fanny, je les ai trouvés très sympathiques.

J'avoue qu'à partir de la moitié du livre je lisais un peu en diagonale ce qui avait trait à l'histoire de ce premier miracle.

J'aime toujours l'écriture de Gilles Legardinier, ces romans sont vraiment agréables à lire.

 

Livre du club de lecture
avec mes copines

 

Partager cet article

Repost0
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 19:22

...

 

Résumé :
1945. Un bombardier allemand s'écrase sur le Vatnajökull, le plus grand glacier d'Europe, qui l’engloutit. Parmi les survivants, étrangement, des officiers allemands et américains. Vont-ils mourir gelés, emportant un des plus lourds secrets du XXème siècle ?
1999. Le glacier fond et les forces spéciales de l'armée américaine envahissent immédiatement le Vatnajökull et tentent en secret de dégager l'avion. Deux jeunes randonneurs surprennent ces manœuvres et sont rapidement réduits au silence. Kristin, la sœur de l’un d’eux, se lance sur les traces de son frère dans une course poursuite au cœur d'une nature glaçante. Les hypothèses historiques déconcertantes, parfois dérangeantes, et la séduction inoubliable qu'exerce cette héroïne à la fois tenace et perspicace, font de ce texte un formidable roman à suspense.

Mon avis : 
L'Islande, son froid, sa glace, sa neige.... et un avion coincé dans un glacier et qui va réapparaître longtemps après sa disparition.
Certains sont prêts à tout pour que personne ne le découvre et on se demande ce que cela cache.

J'ai vraiment aimé les passages avec de l'action, du suspense, des méchants très méchants mais... pour le reste j'ai trouvé que c'était un peu long, un peu lent parfois. Le contraste entre ces deux impressions est assez déstabilisant, j'avais parfois hâte d'y revenir et presque envie d'arrêter à d'autres moments.

J'ai aussi un peu mélangé les personnages, les anglais, les allemands, les islandais, surtout au niveau des méchants.

Je pense que le lecteur est pour beaucoup dans mon écoute intégrale de ce livre audio, Thierry Janssen réalise ici une belle prestation.

J'ai aimé la conclusion surprenante de ce livre avec l'explication de ce qu'était cette "Opération Napoléon".

 

Prix Audiolib 2017

...

 

Partager cet article

Repost0
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 08:20

...

 

Quatrième de couverture :
Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade.
Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…
Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui.

Mon avis : 
Négar Djavadi nous raconte ici une fresque familiale avec les nombreux personnages de la famille Sadr. Tellement nombreux que la liste en est faite à l'intérieur du boîtier contenant le CD de ce livre audio.
Le problème c'est que je ne me promène pas avec le boîtier quand j'écoute un livre...j'y revenais quand même de temps en temps pour faire le point surtout au début.

La lectrice est vraiment excellente, j'ai beaucoup aimé sa voix et son interprétation. Elle a une voix douce mais qui s'intensifie en fonction des évènements qui se déroulent.

J'ai eu beaucoup de mal avec les flashbacks qui entraînent le lecteur dans le passé assez régulièrement pour revenir ensuite en France aux côtés de Kimiâ la narratrice.
J'avoue que cela a fait chuter mon plaisir à écouter cette histoire.
J'ai vraiment bien accroché à certains passages et beaucoup moins à d'autres, mon avis a beaucoup fluctué au fil de ce livre.

Je pense que j'aurais davantage apprécié la version papier.

En revanche j'ai aimé l'interview de l'auteur à la fin car elle explique le pourquoi de ces "digressions" et pourquoi son livre ressemble un peu à un "puzzle".
J'ai bien compris mais je n'ai pas adhéré pour une version audio, c'est tout à fait personnel et cela n'engage que moi !

Prix Audiolib 2017

...

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture