20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 22:05
1Q84 livre 2

Quatrième de couverture :
"Les choses qui restent enfermées dans notre coeur n'existent pas en ce monde. Mais c'est dans notre coeur, ce monde à part, qu'elles se construisent pour y vivre."
Le Livre 1 a révélé l'existence du monde 1Q84.
Certaines questions ont trouvé leur réponse. D'autres subsistent : qui sont les Little People ? Comment se fraient-ils un chemin vers le monde réel ? Pourquoi deux lunes dans le ciel ? Et la chrysalide de l'air, est-elle ce lieu ou sommeille notre double ? 
Ceux qui s'aiment ne sont jamais seuls.
 Le destin de Tengo et d'Aomamé est en marche.

Mon avis : 
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Tengo et Aomamé. Ce tome est plus empreint de surnaturel que le premier mais pas excessivement pour une lectrice qui n'en est pas fan comme moi.
Tout ce qui se passe est toujours un peu mystérieux, cette histoire mêle le fantastique, l'amour, le suspense et c'est assez original.
On connaît maintenant un peu mieux les liens qui existent entre les deux personnages principaux mais j'aurais boulu que tout ceci s'éclaircisse un peu plus vite car ce tome m'a paru un tout petit peu plus long que le premier que j'avais vraiment beaucoup aimé.

Maintenant je me demande bien comment l'auteur va terminer tout ça et je vais avoir hâte de lire le troisième.

Mon avis sur le tome 1.

 

Livre du club de lecture
  avec mes copines 

       imagesCA91DN22.jpg

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 22:05

La saga Mendelson Tome 1La saga Mendelson Tome 2

Tome 1 Les exilés : 
Le destin d'une lignée juive tout au long du XXe siècle. Une chronique familiale échevelée avec son cortège de passions, de secrets, de déchirures et de rencontres...1895-1929. D'Odessa à Hollywood en passant par Vienne et New York, les premiers troubles du XXe siècle contraignent la famille Mendelson à l'exil. Isaac Mendelson est horloger. Avec sa femme Batsheva et ses deux enfants David et Leah, il mène une existence paisible à Odessa. Mais en 1905 éclate la mutinerie du Potemkine, bientôt suivie d'un terrible pogrom. Isaac et les siens n'échappent que de justesse à la mort. Dès lors, ils n'ont d'autres recours que de prendre la route pour rejoindre Vienne... À travers les témoignages, les journaux intimes et les photos retrouvés dans les archives des Mendelson, Fabrice Colin raconte le destin d'une famille exceptionnelle.  

Tome 2 Les insoumis :
1930 -1965. Accompagné de ses Fils. David Mendelson est parti à New York pour travailler comme journaliste. Une nouvelle vie commence, une ascension possible. La mort soudaine de Carmen, dans les collines de Hollywood, y met un terme brutal. Une fois de plus pourtant, le jeune homme trouve la force de relever la tête. Et le jour où on lui confie l'affaire de l'enlèvement du bébé Lindbergh, il comprend qu'il tient là non seulement le reportage de sa vie, mais aussi l'occasion d'en finir une fois pour toutes avec ses vieux démons...  

 

Mon avis :
Cette saga familiale est pour le moins originale, Fabrice Colin a imaginé qu'il avait rencontré les descendants de cette famille et nous raconte son histoire avec photos et journaux intimes à l'appui.

Ce sont des livres denses, foisonnant de renseignements sur les époques abordées. L'arbre génalogique présenté au début de chaque tome est bien utile pour se repérer entre les différents membre de la famille, leurs conjoints et enfants.

J'ai bien aimé mais je vais attendre pour lire le troisième, j'ai peur de me lasser un peu de la forme que prennent ces livres, c'est à peine assez romancé pour moi et un peu "forcé" puisque l'histoire de cette enquête n'est en fait qu'une fiction basée sur des faits historiques.

 

Livres empruntés à la
    images.jpg

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 22:05
Le maitre des noms Quatrième de couverture : 
En 2020 l'État interdit les jeux. Des « traqueurs » pistent les joueurs clandestins comme des criminels. 
Vingt ans plus tard, Anne Ripley trouve un carnet dans le métro. Elle n'aurait jamais dû l'ouvrir. Elle est désormais prise au piège d'une partie terrifiante : résoudre un meurtre en moins de dix jours ou son enfant sera exécuté.
Dans cette société ultrasécuritaire ou chaque citoyen est surveillé grâce à une puce implantée sous sa peau, le défi lancé à Anne paraît insurmontable.  

Mon avis : 
Je n'aime pas la science-fiction, en revanche j'aime bien les histoires qui se passent dans un monde légèrement futuriste, comme ici quelques dizaines d'années plus tard que 2012.

Voici une histoire originale, facile à lire, un thriller bien mené. Cela faisait longtemps que je voulais le lire suite à l'avis d'une de mes amies (merci Karine) mais ce livre n'était pas dans les rayons de la bibliothèque, je l'ai donc acheté à sa sortie en poche et je ne le regrette pas.

La technologie est hautement développée et pas toujours dans le bon sens, tous les citoyens sont fichés, pistés, surveillés, et les héros de cette histoire doivent vraiment ruser pour y échapper.

Le rythme est soutenu, l'histoire prenante et c'est un livre que j'ai lu rapidement (il faut dire que j'étais en vacances).

livre 55L'avis de Mr : Un bon livre qui me fait penser à un roman déjà lu mais je ne sais plus lequel. Une bonne image de ce qui pourrait nous attendre, pour moi c'est de la fiction-réelle. La fin est surprenante.

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
Challenge thriller polar Challenge pavé de l'été Petit bac 2012
   Catégorie métier


Partager cet article
Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:05
Tes secrets m'appartiennent Quatrième de couverture :
Un peintre du Quattrocento met un tableau à l'abri du Bûcher des Vanités. Une conservatrice du musée du Louvre explore les secrets des deux hommes qui ont marqué sa vie. Un jeune autiste se découvre un talent exceptionnel après un choc. Un compositeur russe retrouve soudain l'inspiration. Une adepte du spiritisme se laisse entraîner trop loin dans ses expériences occultes. Quel fil impalpable relie ces personnages entre eux ? 

Cinq cents ans après la mort de Sandro Botticelli, leurs destins s'entremêlent et de terribles dangers les guettent. Pour résoudre des mystères vieux de plusieurs siècles dont ils sont tous les héritiers, ils devront interpréter ensemble les signes de l'au-delà...  

Mon avis : 
Après avoir peiné une semaine sur un roman qui ne me passionnait pas, j'ai dévoré ce livre en deux temps trois mouvements.
L'histoire est prenante et j'ai aimé qu'elle parle de peinture et de musique. Cela m'a fortement donné envie d'aller en Italie.
Coté peinture cela incite à aller faire un petit tour au Louvre que je connais très peu en bonne provinciale que je suis ...
La fin de ce roman m'a moins plu, toutes les révélations arrivent d'un seul coup et l'épilogue m'a vraiment laissée dubitative !  quelques heures de lecture bien agréables quand même.

PS : Ce livre participe au challenge Mon Québec en septembre car l'auteur habite à Montréal mais toute l'histoire se passe en Europe.

Les avis de Géraldine et Neph.    

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
Mon-Quebec-en-septembre
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 22:05
Glacé Quatrième de couverture : 
Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d'un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.
Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?   

Mon avis : 
Un bon thriller de vacances, avec une intrigue efficace dans une région que j'aime bien.

L'histoire est bien rythmée et l'atmosphère très prenante.

Différentes pistes nous sont proposées maison ne sait pas où va se trouver la solution, et celle-ci m'a surprise.

Le rôle de la psychologue est cependant un peu léger à mon goût, elle n'apparaît pas tant que ça dans l'intrigue et j'aurais aimé qu'elle prenne plus de place.

Un bon moment de lecture pour un thriller bien français.

 

livre 55L'avis de Mr : L'ambiance est bien retranscrite, on a l'impression d'y être. Pas mal de rebondissements, j'ai bien aimé ce livre.

 

Ce livre participe à trois challenges d'un coup, waouh !!!!!

Livre issu de ma   
imagesCAFSFWL3.jpg
Challenge pavé de l'été Challenge thriller polar Challenge régions
  Région : Pyrénées

 

 




Partager cet article
Repost0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 22:05

Seuls T6 Seuls T7

 

Mon avis :
Après avoir découvert  les tomes précédents il y a quelques mois, j'ai pu lire ces deux tomes chez ma cousine pendant les vacances d'été.
J'ai retrouvé les personnages avec plaisir après la révélation de la fin du tome 5. Quelques traits humoristiques viennent parsemer cette histoire, assez terrible pour finir et effrayante pour ces enfants qui la vivent.
Je rappelle pour ceux qui ne connaissent pas que des enfants se retrouvent un jour dans une ville vide de tout adulte, nous suivons leurs aventures au fil des différents tomes de cette histoire.  

 

Livres découverts chez ma cousine
            livre_72.gif

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 22:05
La-vallee-des-masques.jpg Quatrième de couverture :
« J’ai été, un jour, un homme de convictions, volontaire et déterminé. Les autres venaient me consulter pour retrouver un ancrage solide quand leurs cœurs et leurs âmes vacillaient. Un jour... Aujourd’hui, c’est à l’urgence que je dois faire face. »
Au cours d’une longue nuit où il attend ses assassins, d’anciens frères d’armes, un homme raconte son histoire, celle d’une communauté recluse dans une vallée inaccessible de l’Inde, selon les préceptes d’un gourou légendaire, Aum, le pur des purs...  

Figure majeure de la littérature indienne contemporaine, Tarun Tejpal explore la société des hommes dans son « inhumanité » et entraîne le lecteur dans une fable philosophique et politique puissante, qui s’impose d’ores et déjà pour les générations à venir comme une lecture incontournable.

Mon avis : 
Cette vallée des masques est vraiment un monde à part, une communauté avec des règles très exigeantes. C'est un système complexe qui nous est raconté ici dans un récit assez dense.

J'ai beaucoup aimé tous les passages avec de l'action, la découverte de la vie du personnage principal, certains passages sont vraiment palpitants. J'ai eu plus de mal avec ce qui concerne uniquement l'organisation de cette communauté, sa philosophie.

J'ai été gênée par ces règles qui poussent les membres de cette communauté jusqu'à leurs limites et par la violence et les châtiments envers les membres qui n'ont pas respecté les exigences établies. 

Un beau roman malgré tout mais qui n'a pas été un coup de cœur pour moi.


Livre de la rentrée littéraire 2012

Merci à la librairie Dialogues
          dialogues croisés

Challange le riz et la mousson rentrée littéraire 2012

 


Partager cet article
Repost0
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 22:05
Les brumes de Riverton Quatrième de couverture :
Eté 1924, dans la propriété de Riverton. L'étoile montante de la poésie anglaise, lord Robert Hunter, se donne la mort au bord d'un lac, lors d'une soirée. Dès lors, les soeurs Emmeline et Hannah Hartford, seuls témoins de ce drame, ne se sont plus adressé la parole. Selon la rumeur, l'une était sa fiancée et l'autre son amante…1999. Une jeune réalisatrice décide de faire un film autour de ce scandale et s'adresse au dernier témoin vivant, Grace Bradley, à l'époque domestique au château. 

Grace s'est toujours efforcée d'oublier cette nuit-là. 
Mais les fantômes du passé ne demandent qu'à se réveiller…  

Mon avis : 
Voici un pavé qui se lit tout seul. L'histoire est fluide et prenante, elle contient son lot de mystères et de secrets.
Grace est très attachante et c'est grâce à elle que nous allons découvrir la vie à Riverton dans cette ambiance de début 
du XXème siècle. 
J'ai vraiment aimé que ce soit Grace qui raconte, en même temps que la vie de château on découvre celle-ci vue du côté des domestiques.
Le dénouement final m'a paru un peu long à arriver sans doute parce que je l'attendais avec impatience.
Une histoire faite de tragédies personnelles et historiques, un bon moment de lecture. 

 
L'avis d'
Enna.

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
Petit bac 2012
   catégorie lieu
Challenge pavé de l'été
Partager cet article
Repost0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 22:05
RU Quatrième de couverture : 
Une femme voyage à travers le désordre des souvenirs : l'enfance dans sa cage d'or à Saigon, l'arrivée du communisme dans le Sud-Vietnam apeuré, la fuite dans le ventre d'un bateau au large du golfe de Siam, l'internement dans un camp de réfugiés en Malaisie, les premiers frissons dans le froid du Québec. Récit entre la guerre et la paix, Ru dit le vide et le trop-plein, l'égarement et la beauté. De ce tumulte, des incidents tragicomiques, des objets ordinaires émergent comme autant de repères d'un parcours. En évoquant un bracelet en acrylique rempli de diamants, des bols bleus cerclés d'argent, Kim Thúy restitue le Vietnam d'hier et d'aujourd'hui avec la maîtrise d'un grand écrivain.  

Mon avis : 
Ce petit livre est divisé en petits chapitres vraiment très courts, un peu comme des petites parties.
Cela m'a un peu gênée car ces différentes parties ne sont pas dans l'ordre chronologique et j'aurais aimé que chacune d'elle développe un peu plus le sujet abordé. Il l'est au fil du livre puisque l'auteur revient plusieurs fois sur les différents thèmes abordés, la vie de sa famille au Vietnam, sa jeunesse, la fuite en bateau, l'arrivée au Québec, ses enfants.

J'ai aimé car l'histoire est forte et l'auteur est optimiste malgré tout. 

 

Les avis de A propos de livres, Mon coin lecture, Cynthia, Lucie, Gambadou.


Livre du prix des lecteurs

     du Livre de Poche
          Prix des lecteurs 2012

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 22:05
Les demoiselles de la Plume Blanche Quatrième de couverture :
Londres, 1930. Maisie Dobbs - une jeune détective privée - est contactée par Joseph Waite, un puissant homme d'affaires, dur mais respecté, admiré aussi pour son action en faveur des plus démunis, l'Angleterre se trouvant alors en pleine crise économique. Sa fille, Charlotte, s'est enfuie de la maison mais, par peur du scandale, Waite ne veut pas faire appel à la police. Au fil de ses recherches, Maisie va être confrontée à trois curieuses affaires de meurtres, qui ne sont pas sans lien avec la disparition de Charlotte puisque les victimes étaient ses amies les plus proches. Une fois encore, Maisie se retrouve plongée dans les horreurs de la Première Guerre mondiale... et dans son propre passé.  

Mon avis : 
J'avais fait connaissance avec  Maisie Dobbs au début de cette année, cela avait été un coup de cœur pour moi.
Je suis contente de l'avoir retrouvée dans cette nouvelle enquête, l'air de rien l'auteur nous rappelle quelques petites choses de la première aventure, c'est parfait pour ma mémoire de poisson rouge.

J'ai passé un bon moment avec Maisie, mais cela ne vaut pas ma première découverte, j'avais de beaucoup préféré le premier dans lequel on découvre comment Maisie est devenue détective.

D'autre part, pour quelques petites choses, dès l'indice trouvé par Maisie j'avais deviné ce qu'elle allait en déduire.
Maisie est toujours aussi sympathique, généreuse et tournée vers les autres, d'ailleurs sur sa plaque professionnelle il est indiqué qu'elle est "détective-psychologue". En effet, elle souhaite mener son enquête mais également aider les personnes qu'elle rencontre à évoluer et éventuellement à changer.

Un bon moment pour une lecture commune qui me permet de faire baisser ma PAL.
 
 

Livre issu de ma
  imagesCAFSFWL3.jpg
    imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune 
   avec Valérie 
Petit bac 2012
   Catégorie objet
        et couleur
Challenge thriller polar



Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture