10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 23:05
Le cercle Quatrième de couverture ;
Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, précipitent le commandant Martin Servaz dans une enquête dangereuse, la plus personnelle de sa vie.
Un professeur de civilisation antique assassiné, un éleveur de chiens dévoré par ses animaux… 
Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest, et son cercle d’étudiants réunissant l’élite de la région ?

Confronté à un univers terrifiant de perversité, Servaz va rouvrir d’anciennes et terribles blessures et faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens. 

Mon avis : 
Je suis contente d'avoir retrouvé cet enquêteur bien sympathique qu'est Martin Servaz. Il est plongé dans une enquête bien mystérieuse et inquiétante.
J'ai lu ce livre en trois jours et j'avais plaisir à m'y replonger à chaque fois car l'histoire est assez prenante, elle part dans plusieurs directions et l'auteur tient son lecteur en haleine. 
L'auteur a aussi le chic pour changer de chapitre juste au moment où quelque chose est découvert mais il ne nous le dit pas tout de suite et il faut patienter pour en savoir plus. Le seul petit bémol, mais je crois que je deviens difficile c'est que la résolution de cette affaire m'a donné une impression de déjà vu mais ce n'est qu'une impression. 80 pages avant la fin j'ai donc espéré avoir quand même une surprise et je l'ai eue !
Je retrouverai cet enquêteur avec plaisir une prochaine fois je l'espère.

 

Merci aux Editions XO qui m'ont fait découvrir ce livre.
 

imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune avec
A propos de livres

Challenge thriller polar
Challenge régions
   Challenge des régions
        Midi-Pyrénées 


Partager cet article
Repost0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 23:05
Les-yeux-au-ciel.jpg

Quatrième de couverture :
L’anniversaire du grand-père s’éternise. Scarlett ne supporte plus la présence des triplés, ses cousins aux yeux délavés. Pour les effrayer, elle leur parle du fantôme qui lui rend visite à la nuit tombée. Celle qu’elle appelle Bonnie, comme dans Autant en emporte le vent, s’est évaporée trente ans plus tôt.
Les adultes, inconsolés, se souviennent. Sauront-ils enfin s’avouer ce qu’ils ont sur le cœur ?

 

Mon avis : 
C'est amusant de lire une histoire qui se passe dans un endroit que l'on connaît un peu, c'est ici le cas puisque c'est à Saint-Lunaire en Bretagne du Nord que l'auteur nous emmène. C'est surtout ma sœurette qui connaît parfaitement cette station balnéaire mais j'y suis aussi allée plusieurs fois.

Un week-end familial va se dérouler sous nos yeux et un coup de projecteur sera porté sur chacun des personnages tour à tour. C'est à l'occasion de l'anniversaire de Noé, le grand-père, que tout le monde se rassemble.
Chacun est venu avec ses tensions, ses joies, ses peines et surtout beaucoup de non-dits, le dialogue n'est pas toujours facile et on va découvrir peu à peu ce qui a fragilisé cette famille, un évènement vieux d'une trentaine d'années.

J'imagine assez bien qu'un film soit tiré de ce livre, les images se formaient sans peine devant mes yeux. J'ai passé un bon moment et je me suis attachée aux différents personnages avec leurs forces et leurs faiblesses. 

Une lecture agréable, facile et rapide.

 

PERSO1.gif
Livre prêté
par
Canel
imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune avec Enna,  
A propos de livres et Géraldine.

Challenge régions

Challenge des régions
  Bretagne 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 23:05
Les enfants du crécpuscule Quatrième de couverture :
Curiosité locale, la maison de poupées géante de la famille McGregor attire les touristes de tous les coins de la Floride. Interminable labyrinthe, elle abrite des poupées d'une beauté étrange. On dit que le fantôme d'une petite fille y aurait trouvé refuge. Depuis quelque temps la mort guette tous ceux qui s'y intéressent d'un peu trop près. Quelqu'un se décidera-t-il enfin à aller voir ce qui se cache derrière cette façade rose bonbon ? Et si oui, en reviendra-t-il vivant ? 
Prix du roman d'aventures 1994 avec Le Chien de minuit, Serge Brussolo restitue, avec un insurpassable sens du suspense et de l'angoisse, l'atmosphère lourde et vénéneuse des marais de Floride.

Mon avis : 
Serge Brussolo a toujours une imagination débordante pour nous raconter des histoires très différentes d'un livre à l'autre. De cet auteur j'ai déjà lu : Le chien de minuit, L'armure de vengeance, Le labyrinthe de Pharaon, Pélerins des ténèbres, La main froide et Dortoir interdit.
Cette fois-ci, il nous emmène à la découverte d'une maison de poupées assez incroyable, construite par un père pour sa fille préférée, Angie.
L'histoire commence par la mort de Lisa et c'est Peggy, sa sœur, qui va mener l'enquête pour savoir pourquoi elle a été assassinée. J'étais impatiente de découvrir cette fameuse maison mais elle n'apparaît pas dès le début du livre, il faut attendre que l'enquête de Peggy l'emmène jusque là.

L'ambiance devient lourde et pesante car le mystère plane autour de  cette fameuse maison, des poupées qui l'habitent, d'un enfant qui se cache. Tout ceci est assez inquiétant et l'auteur plonge son lecteur dans une ambiance oppressante.

J'ai passé un bon moment avec ce livre grâce à un bon suspense et une chute plutôt intattendue.

 

Livre du club de lecture
avec mes copines
imagesCA91DN22.jpg
Challenge thriller polar

 

 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 23:05

Purgatoire-T1.jpg Purgatoire-T2.jpgPurgatoire T3

Résumé : 
Benjamin Tartouche vient d'hériter d'une maison, il s'installe comme travailleur indépendant, il investit dans du matériel informatique. Il assure sa maison et ..... c'est ici que l'histoire commence vraiment !

Mon avis : 
Encore une fois j'ai emprunté les trois volumes en une seule fois et je ne peux que vous conseiller de faire la même chose sinon il y aura de la frustration dans l'air.

C'est la première BD en couleur que je lis de cet auteur, comme d'habitude les dialogues ne sont pas omniprésents ce qui me convient très bien.

Il me paraît bien difficile de parler de cette trilogie sans trop en dire, l'auteur nous montre comment une vie peut basculer d'un seul coup et la descente aux enfers qui en découle. L'histoire prend ensuite un autre tournant et j'ai bien aimé les diffférentes étapes de cette histoire. 

J'ai trouvé cette série originale et surprenante, contrairement à Canel j'ai bien aimé la pirouette finale.

Les avis de Enna et Joelle 

 

BD empruntées à la
    images.jpg

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:05
Les oubliés de la lande Quatrième de couverture :
C'est un endroit si isolé qu'aucun chemin n'y mène. Une contrée sauvage qu'aucune carte ne mentionne. C'est un village sans nom. Un trou noir. Ils sont une trentaine à vivre là, oubliés dans la lande. Tous ont une bonne raison de s'y être réfugiés. Il y a ceux qui craignaient la mort. Ceux qui ne pouvaient imaginer leur vie sans l'homme qu'ils aimaient. Et les autres, aux motivations moins avouables.
Mais cette quiétude éternelle va être foudroyée, le premier jour de l'été. 

Tom, l'unique enfant de la communauté, fait une découverte macabre : le corps d'un inconnu, aux portes du village. Il a déjà été témoin d'autres événements inexplicables. Quelqu'un aurait-il réveillé les vieux démons ? Dans son cinquième roman, Fabienne Juhel mène l'enquête avec une redoutable efficacité, fouillant le passé de chacun de ses personnages pour en dévoiler les plus funestes secrets. Roman à suspense, Les Oubliés de la lande nous offre une remarquable réflexion sur le sens de la vie, ce temps compté qui donne tout son prix aux instants vécus. 

 Mon avis : 
Les oubliés de la lande habite un petit village isolé, inconnu, inaccessible, une bulle à l'abri de la mort un nodeath's land. Je ne vais pas vous résumer l'histoire car la quatrième de couverture est très bien faite.

J'ai aimé ce dépaysement total dans ce petit village qui vit hors du temps. L'auteur nous peint une belle galerie de personnages dont certains sont très attachants. J'ai beaucoup aimé ce petit Tom, il est très attendrissant et j'ai bien aimé les liens tissés avec ses parents.
C'est aussi une histoire un peu noire puisque la mort va s'inviter dans le village et c'est alors que le lecteur découvre la face cachée de certains des protagonistes.

Un bon moment de lecture, j'avais déjà découvert cet auteur avec A l'angle du renard et Les hommes sirènes

 

L'avis de Lucie.

 

Livre emprunté à la
   images.jpg
   
rentrée littéraire 2012
 9/14
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 23:05
Le-combat-ordinaire-t4.jpg Quatrième de couverture :
C'est l'histoire d'un chantier qui ferme, d'une petite fille amoureuse, d'un soir d'élections et d'une nuit dehors... 

Mon avis : 
Il fallait absolument que je termine cette série après avoir découvert les tomes 1 et 2 puis le tome 3 que j'avais beaucoup aimés.

Ce quatrième volume est vraiment la conclusion de tout ce que nous avons découvert dans les trois volumes précédents.
J'ai beaucoup aimé tout ce qui concerne la paternité de Marco, de nombreux passages attendrissants sentent vraiment le vécu.
J'ai beaucoup moins aimé toute la partie politique avec beaucoup de grands discours.

Un avis global qui est donc moins enthousiaste que pour les tomes précédents, mais une belle série que j'ai aimée et que je vous conseille.

 

BD empruntée à la
     images.jpg

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 23:05
A toi ma soeur
Quatrième de couverture : 
A Londres, une jeune femme enquête envers et contre tous pour découvrir la vérité sur la mort de sa soeur. Un suspense terrifiant et bouleversant, sur la force indestructible des liens fraternels. 
Quand la police découvre le corps de Tess, 21 ans, et conclut au suicide, Béatrice se révolte : jamais sa petite soeur chérie, si débordante de vie, n'aurait mis fin à ses jours. Alors, qui l'a assassinée? 
Contre l'avis de la police et de sa famille, Béatrice se lance seule dans une dangereuse enquête, où les suspects 

sont nombreux. Serait-ce son professeur d'université dont elle attendait un enfant? Ou ce jeune étudiant maladroit obsédé par elle? Et surtout, qu'est-il arrivé à ce bébé qui s'apprêtait à naître? Autant de mystère que Béatrice s'acharne à résoudre. Mais à trop vouloir se rapprocher de la vérité, elle risque de se brûler les ailes : au bout du chemin, l'assassin attend...  

Mon avis : 
Il y a eu meurtre et Béatrice veut savoir pourquoi sa petite sœur chérie est morte. Elle mène l'enquête à sa façon et veut vraiment faire avancer les choses, elle enquiquine tout le monde, elle suit des fausses pistes, remet en cause le travail des policiers. Bref, elle ira jusqu'au bout et peut être même jusqu'à se mettre en danger.

Ce livre est donc un policier car il y a eu meurtre mais ce sont surtout les relations entre les deux sœurs qui sont mises en avant. Certains passages sont émouvants et Béatrice fait entièrement confiance à sa sœur sur ce qu'elle lui a raconté de sa vie et qui pourra l'aider dans son enquête.
Peu de rebondissements mais on sent peu à peu que ce qui s'est passé a du être terrible et pas à pas Béatrice va découvrir ce qui se cache derrière les derniers jours de la vie de sa sœur. 
La toute fin du livre est quand même un peu mouvementée et pleine de surprises ce qui n'est pas pour me déplaire.
 

L'avis d'Enna. 

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
Challenge thriller polar
Partager cet article
Repost0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 23:05
Les princesses aussi vont au petit coin

Quatrième de couverture :
- Ils ont des moyens impressionnants pour vous repérer et vous pister, ils vous éliminent très simplement, crise cardiaque, accident, bien entendu toujours de mort naturelle ...
- Et ça par contre, c'est exactement comme dans les films...
- Allez 007, ajuste la fleur dans ton entonnoir et oublie un peu les forces du mal...
- T'inquiète pas, personne va te piquer tes carambars. 

Mon avis : 
C'est l'histoire d'un homme en fuite, il oblige un couple en camping car à l'emmener avec eux. Il a l'air terrorisé par un complot de grande envergure.
L'ambiance de cette histoire est à la fois lourde, inquiétante et parsemée d'humour et d'ironie. J'ai aimé ce mélange.
Une deuxième histoire vient s'intégrer à la première, celle d'un homme qui court, qui fume et on ne voit pas du tout ce que cela vient faire avec l'histoire de la course-poursuite en camping car.
Certaines petites choses, des détails m'avaient interpellée dans les dessins mais je ne comprenais pas ce que je voyais. Alors quand l'auteur décide d'expliquer ce qui se passe, tout se remet en place et j'ai été surprise par ma découverte.
Cette fois-ci Chabouté ne joue pas dans le registre de l'émotion comme dans les autres titres que j'ai lus, cela m'a un peu surprise mais j'ai aimé quand même.

Les avis de Noukette et Canel.

BD empruntée à la
images.jpg

Challenge thriller polar

 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 23:05
L'oeil d'Eve Quatrième de couverture :
Dans les dossiers de l'inspecteur Sejer, il reste deux affaires non élucidées : celle d'une prostiuée de luxe, Marie Durban, sans doute étranglée par un client; et le cas d'Egil einarsson, dont le corps vient dêtre repêché dans une rivière. Deux meurtres qui ont un point commun: Eve Magnus, une jeune mère apparemment sans histoire. Sa relation avec les victimes réserve bien des surprises. 

Mon avis : 
Avec ce livre je découvre un nouvel auteur et je suis prête à continuer car j'ai aimé cette histoire.

Pas de grand suspense car rapidement on va savoir qui a fait quoi, l'auteur s'attarde sur les personnages autant que sur l'enquête. J'ai bien aimé cette analyse des personnages et j'ai hâte d'en apprendre plus sur l'inspecteur Sejer qui est bien sympathique et très humain.

Pas de grand suspense donc mais quand même une petite surprise à la fin que j'ai bien appréciée car sinon je pense que j'aurais été un peu déçue.

Je vais maintenant essayer de lire les livres de cet auteur dans l'ordre pour suivre la vie de cet inspecteur qui revient dans les autres titres.
 

   Livre prêté par Canel    PERSO1.gif
   
Challenge thriller polar
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 23:05
La page blanche Quatrième de couverture :

  "Je pleurais... Je venais chercher quelque chose ?... Rencontrer quelqu'un ?... Pourquoi hier ? Je suis QUI, moi ?"
Une jeune femme se réveille dans Paris. Elle ne se souvient ni de son nom, ni de ce qui l'a amenée là. Son passé a disparu.
Avec humour et sensibilité, Pénélope Bagieu et Boulet racontent sa quête d'identité.

Mon avis : 
Les histoires d'amnésie sont toujours un peu fascinantes, dans quels méandres du cerveau se sont donc perdues toutes les données d'une vie ? Pourquoi une telle page blanche d'un seul coup ? C'est ce qui arrive à Eloïse et la voici en train de mener l'enquête sur sa propre vie.

Elle imagine le pire, le plus loufoque, le scénario catastrophe. Certains passages sont vraiment drôles. D'autres sont plus touchants notamment ceux qui concernent sa famille.
C'est une histoire que j'ai dévorée d'une seule traite, c'est d'ailleurs souvent le cas avec les BD.
J'ai suivi Eloïse avec intérêt tout en sachant que j'allais sans doute être un peu déçue par la fin car j'avais lu quelques avis avant d'emprunter ce livre.
La fin est donc effectivement un peu vite amenée mais ne m'a pas tant déçue que je m'y attendais et je garderai un bon souvenir de cette BD. 

L'avis de Mister G. (16 ans) : J'ai beaucoup aimé car cette histoire est très originale. Les recerches d'Eloïse sont très bien développées. La fin est bien trouvée et m'a plu. 

L'avis de Miss A. (14 ans) : J'ai bien aimé cette histoire, on voit comment elle essaie de chercher qui elle est. Parfois c'est drôle, comme quand elle met tout son appartement en bazar. La fin est surprenante mais bien.

Les avis de Enna, Canel et Géraldine.

 

BD empruntée à la
     images.jpg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture