8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 23:05
Le constat Quatrième de couverture :
Ecrasé par la chaleur, le vieux break fonce sur l'autoroute. Vincent, trente ans, vient de tenter un gros coup de poker. Assis à côté de lui, un vieil homme, il a traversé le siècle, ses contradictions et ses errements.
Ces deux types n'ont rien en commun, pourtant, ensemble, ils foncent vers des ennuis et des désillusions qu'ils n'auraient pas imaginés dans leurs pires cauchemars. 
Heureusement, sur leur route, il y a Rose, une jeune femme sans attache, ni a priori... 

Mon avis : 
Vincent ne fréquente pas que des gens biens, il veut fuir cette situation et prend la route. Cette fuite devient une course poursuite dans laquelle se trouve aussi embarqué Abel, un vieil homme.
Cette histoire va changer les personnages, ils vont découvrir des choses sur leur vie. Vincent est embarqué dans une affaire qui le dépasse et sans l'aide d'Abel il aurait été dans un sacré pétrin (il est quand même dans un sacré pétrin ...).
C'est une histoire d'entraide et de solidarité. Cela m'a paru très réaliste et certains passages font froid dans le dos.
Vincent et Abel vont aussi rencontrer Rose, une jeune femme qui n'a pas froid aux yeux, des liens se tissent entre ces trois personnes et j'ai aimé l'évolution des personnages au fil de l'histoire.
      

Livre emprunté à la
    images.jpg

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 23:05
Le combat ordinaire t3 Quatrième de couverture :
C'est l'histoire d'un photographe en deuil, d'un atelier à ranger, d'un livre à finir et de gugusse avec son violon. 

Mon avis : 
J'ai retrouvé Marco avec plaisir après avoir fait sa connaissance dans les tomes 1 et 2. 
Par certains côtés Marco va un peu mieux mais par d'autres côtés il n'y a pas beaucoup de changement. Côté boulot il reçoit de bonnes nouvelles, côté vie familiale un deuil le touche, côté vie personnelle il n'est toujours pas décidé à franchir le pas de la paternité (en relation avec les liens entre lui et son père).

Une histoire qui continue dans le registre de l'émotion, certains passages sont très beaux et certaines phrases m'ont marquée : "La vie sans lui c'est tout de même la vie" p.8
J'espère que Marco va enfin se décider pour ce bébé car Emilie sa compagne trépigne et j'ai peur qu'elle ne prenne une décision qui ne m'enchantera pas.

Une belle histoire dont je vais attendre la suite avec impatience car le tome 4 n'était pas disponible à la bibliothèque, je ne peux pas avoir de la chance à tous les coups.
 

L'avis de Canel.


BD empruntée à la

    images.jpg

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 23:05

Le combat ordinaire t1 Le combat ordinaire t2

Résumé : 

Tome 1 
Las de photographier la guerre et ses horreurs, Marco, un photographe de presse, se décide à quitter la ville pour la campagne. Il va se trouver confronté aux exigences de l’amour et aux incertitudes de l’amitié.

Tome 2
Qui sont les quantités négligeables ? Certaines photos de Marco, tentatives dérisoires pour dire le monde… Certains hommes, cassés après des années de travail sur les chantiers… Certaines vies banales qui basculent dans des choix discutables… 

 

Mon avis : 
J'ai beaucoup aimé les deux premiers tomes de cette série.
Marco est un personnage qui se cherche toujours après huit ans de psychanalyse, il a des crises d'angoisse et n'arrive pas à s'engager dans la vie. Il est également en recherche dans sa vie professionnelle.
L'auteur alterne les passages drôles, touchants et même émouvants.
J'aime bien les livres de cet auteur, les histoires sont toujours très réalistes.
J'ai adoré la relation que Marco entretient avec son frère, c'est très drôle et plein d'amour fraternel.

Dans le deuxième tome, Marco trouve une piste pour se relancer professionnellement. Sa vie personnelle évolue.
L'émotion est cette fois-ci au rendez-vous, encore un peu plus que dans le premier tome.
Marco se pose beaucoup de questions sur une amitié qu'il remet en cause. 

Deux tomes m'attendent encore ou plutôt j'attends qu'ils soient disponibles à la bibliothèque. J'ai hâte !

Livres empruntés à la
      images.jpg

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 23:05
La fille de l'irlandais Quatrième de couverture :
Eve, petite fille rousse et délurée, est recueillie par ses grands-parents à la mort soudaine de sa mère, dans un village au cœur du pays de Galles. À cause de sa chevelure rousse indomptable, elle doit faire face au mépris et à la méfiance. Mais lorsqu'une enfant disparaît mystérieusement, la vie des villageois bascule : enquête, soupçons et mensonges deviennent le quotidien. Au milieu de cette effervescence, Eve, perdue, tente de percer les secrets de sa vie et de sa naissance. Dans ce roman, les pièces du puzzle s'imbriquent progressivement pour former un magnifique conte d'innocence perdue.  

Mon avis : 
Eve a grandi, elle est devenue adulte et nous raconte la vie chez ses grands-parents à la campagne quand elle avait huit ans, sa vie a totalement changé après le décès de sa maman.
Une petite fille va disparaître, Eve va créer des liens privilégiés avec un homme rejeté de tous et enfin elle va vouloir savoir qui est son père, ce fameux irlandais. 

J'ai beaucoup aimé cette petite fille qui est bien dégourdie pour son âge, elle est attendrissante. Eve alterne les passages de son enfance et de sa vie actuelle qui va bientôt connaître une nouvelle évolution.

Certains faits sont juste évoqués et il faut attendre pour en savoir plus mais l'attente est bonne car la lecture est vraiment plaisante.

Cette histoire donne envie d'aller faire un tour au pays de Galles, les descriptions de la nature sont superbes.

De cet auteur j'ai déjà lu Un bûcher sous la neige et Avis de tempête.
  

Livre issu de ma
    imagesCAFSFWL3.jpg
       imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune avec Liliba,
Mirontaine, SolennTitou le matou
Challenge des îles
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 23:05
Pilules bleues Résumé : 
Le récit autobiographique d’une vie à trois entre le narrateur, son amie et le jeune fils de celle-ci, tous deux séropositifs. Une bande dessinée émouvante et juste servie par un trait souple et sensuel. 

Mon avis : 
J'ai emprunté cette BD car j'avais lu de bons avis. C'est mon mari qui avait la charge de me la rapporter de la bilbiothèque mais si j'avais feuilleté ce livre, nul doute que les dessins m'auraient freinée, je ne peux pas dire que je les trouve beaux.

En revanche, l'histoire est magnifique et je ne regrette pas du tout d'avoir lu ce livre. L'histoire a pris le pas sur les dessins, elle est forte et émouvante.

D'après le titre je ne me doutais pas du tout du sujet, pour moi pilule bleue = vi*agra, et bien pas du tout. C'est ici de séropositivité dont il est question.

Cette histoire est autobiographique, elle est pleine d'amour, de réalité, de douceur et de tendresse. Une très belle histoire d'amour.

 

Livre emprunté à la
      images.jpg

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 22:05
Les petits ruisseaux  

Mon avis : 
Voici une jolie histoire remplie d'humour, de tendresse, d'amitié et d'amour. Les personnages principaux sont des personnes âgées avec leur inquiétude de l'avenir, leur envie d'amour et de sentiments.

Ce vieux monsieur sur la couverture, je l'ai trouvé très attendrissant.
Je n'ai pas raffolé des dessins mais l'histoire est vraiment belle.
Une fois de plus me voilà toute attendrie par une histoire avec des personnes âgées.

Je ne peux que vous conseiller la découverte de cette bande dessinée. 

 

Livre emprunté à la
   images.jpg

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 22:05
Il ne fait jamais noir en ville
Quatrième de couverture :
Comment un chat perdu peut-il changer une employée modèle et dévouée en salariée revendicatrice ? Quitter sa maison pour toujours, abandonner la campagne, les voisines et amies, pour un appartement en ville où il ne fait jamais noir. Où l'on n'a jamais peur ? Un vieux voisin très, trop, serviable et aussi vaguement inquiétant. Deux anges à roulettes qui donnent des ailes à celle qui les regarde.

Et si la réalité n'était qu'une question de point de vue ? Marie-Sabine Roger fait toujours deux pas de côté pour nous offrir des angles inattendus. 

Mon avis : 
10 nouvelles et un très bon moment de lecture. 3 coups de cœur et une seule que je n'ai pas aimée.
Des nouvelles qui nous étonnent souvent, les révélations arrivent par petites touches et on comprend où l'auteur veut en venir un peu avant la fin, c'est souvent surprenant, étonnant mais aussi émouvant et touchant.

Les nouvelles qui m'ont le plus touchée sont celles qui mettent en scène des personnes âgées.

Une très belle découverte.

 

Livre prêté par Canel : Merci ! 
    PERSO1.gif

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 22:05
Trop près du bord Quatrième de couverture :
Eliette est veuve et s'ennuie dans sa maison ardéchoise.
Ses enfants sont grands, et elle n'a pour amis que ses voisins, un couple de braves gens. Et puis surgit Etienne, comme au détour du chemin. Une voiture en panne, un ou deux mensonges improvisés, la fille d'Etienne entre en scène et plus rien ne tourne vraiment rond. Pascal Garnier est passé maître dans l'art de dépeindre ces vies qui dérapent, ces destins qui explosent, ces existences où sommeille la folie.
 

Mon avis : 
J'ai beaucoup aimé ce livre car sans arrêt je me demandais jusqu'où l'auteur allait m'emmener. Cela commence comme une histoire tranquille en Ardèche avec Eliette qui vit seule. Seule, elle ne le sera pas longtemps puisque différents personnages vont jalonner cette histoire, des évènements inhabituels vont se produire.
Certains personnages vont perdre les pédales, d'autres vont déraper, et la voiturette d'Eliette tient une vraie place dans cette histoire.

Et la fin .... j'étais sûre d'avoir deviné la chute... et bien hop ! Petite surprise de l'auteur et j'ai trouvé ça vraiment super.

Je ne veux vraiment pas trop en dire, comme souvent d'ailleurs, alors il faut le lire !
 

Livre prêté par Canel
     PERSO1.gif

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 22:05
Un-avion-sans-elle.jpg Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapé d'un crash d'avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée Libellule. Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, [...] un cahier contenant tous les détails de son enquête. 

Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu'à ce que les masques tombent. Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ? Ou bien quelqu'un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ? 

 Mon avis : 
Voici typiquement, pour moi, le genre de livre que j'ai du mal à poser et j'aurais voulu le lire d'une seule traite. Mais je l'ai commencé dans le train en allant en formation à Paris et je n'ai eu que quelques petits moments par-ci par-là pour me plonger et me replonger dedans.
Ce qui est assez étonnant c'est qu'une partie de l'histoire se déroule dans le 12ème arrondissement de Paris et c'est dans ce même arrondissement que se déroulait la formation à laquelle j'ai participée.

Bref, je ne vais pas vous raconter ma vie ! Ce livre est très bien construit et très prenant. J'aime penser deviner des choses et me faire manipuler par l'auteur qui va dans un autre sens. Mission accomplie Monsieur Bussi !

Quand je ne lisais pas ce livre, j'avais en tête la chanson de Charlélie Couture dont est extrait le titre de ce roman 'Comme un avion sans aile'. Je viens de regarder en quelle année est sortie cette chanson, et hop je viens de (re)prendre un coup de vieux : 1981 !!!

 

L'avis tentateur de Serial Lecteur.

 

Livre emprunté à la
   images.jpg
     

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 22:05
L-affaire-Jennifer-Jones.jpg Quatrième de couverture : 
Alice Tully. 17 ans, jolie, cheveux coupés très court. Etudiante, serveuse dans un bistrot. Et Frankie, toujours là pour elle. Une vie sans histoire. Mais une vie trop lisse, sans passé, sans famille, sans ami. Comme si elle se cachait. Comme si un secret indicible la traquait...
 

Mon avis : 
Si je ne l'avais pas su je n'aurais pas deviné que ce livre était pour les adolescents. Aucun doute que c'est un livre "passerelle" comme ces romans sont nommés dans ma bibliothèque, des livres qui peuvent donc plaire aux adultes comme aux adolescents. Ces livres "passerelle" rassemblent aussi bien des livres pour ados que des livres pour adultes, cela marche dans les deux sens.

J'ai beaucoup aimé la construction de cette histoire. Un meurtre a eu lieu. On découvre d'abord ce qui se passe six années après, puis ce qui s'est passé avant et ensuite c'est une alternance du passé et du présent.

Comment refaire sa vie après un tel évènement alors que les journaux vous traquent en permanence. Est-il possible de retrouver une certaine sérénité ? Est-elle méritée après un tel drame ?
Sans excuser le geste, on comprend peu à peu comment tout a pu basculer suite à de petits évènements qui mis bout à bout ont fait déborder le vase.

Un livre fort, poignant, triste aussi mais vraiment bien.

Le petit plus : si on passe la main sur la couverture on sent la différence entre le rouge et la silhouette en papier journal, celle-ci est vraiment en papier.
 

L'avis d'Enna.

 

Livre de ma PAL
 imagesCAFSFWL3.jpg
 offert par Canel
Petit bac 2012
  Catégorie prénom
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture