21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 19:47

Challenge pavé de l'été 2013

Chouette ! Brize relance son challenge Pavé de l'été, cliquez sur le logo pour avoir toutes les explications.

Et pour voir mon bilan du Challenge pavé de l'été 2012, cliquez sur le logo ci-dessous

Challenge pavé de l'été

Partager cet article

Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 22:05
Meurtre dans un jardin indien Quatrième de couverture :

Playboy millionnaire, Vivek « Vicky » Rai est tué lors de sa propre garden-party. Six invités sont suspectés : un bureaucrate habité par l’esprit de Gandhi, l’actrice la plus glamour de Bollywood, un jeune aborigène champion de l’effraction, un gamin pickpocket, un Texan calamiteux. Et le propre père de la victime.

Des palaces de Delhi aux bidonvilles de Mehrauli, des berges du Gange aux tapis rouges des premières de Bombay, entre vengeance, manigances politiques, quête d’un totem perdu ou d’une fiancée par correspondance, tous les chemins semblent mener au jardin du crime. Mais qui a tué Vicky ?

L’interprétation d’Emmanuel Dekoninck rend parfaitement compte du mélange de suspense et d’humour grinçant qui donne au roman son timbre si particulier. 

Mon avis : 
Quelle belle lecture audio ! Encore un lecteur qui m'a conquise et qui m'a emmenée faire un beau voyage.
La plus grande partie de ce roman nous emmène à la découverte des meurtriers potentiels, nous découvrons leurs vies, leurs particularités, leurs forces et leurs faiblesses.
Mais plus que tout c'est l'Inde qui transparaît à travers toutes ces vies, ses bons côtés et ses moins bons, la corruption est vraiment très présente à tous les niveaux.
Certains personnages m'ont plus touchée que d'autres mais j'ai aimé toutes ces tranches de vie. 

Alors qui a commis le meurtre ? Au final ce n'est pas le sujet principal du livre et la conclusion ne m'a pas spécialement convaincue. Tout le reste est vraiment génial !

 

L'avis d'Enna.

 

30984398_p.jpg
   Merci Valérie !

 

imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune
avec Valérie, Mrs B et Sylire.

Challange le riz et la mousson Challenge thriller polar
N°43

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 22:05
La-vieille-dame-qui-n-avait-jamais-joue-au-tennis.jpg

Mon avis : 
Je n'avais jamais entendu parler de cette BD mais de son auteur oui, c'est pour cela que sa couverture a retenu mon attention dans les bacs de la bibliothèque.

15 nouvelles aux sujets variés, 1 scénariste et 9 dessinateurs, cela donne un recueil très réussi.

J'ai apprécié de découvrir différents coups de crayon au fil de ces nouvelles.

Certaines histoires m'ont laissée le cœur serré, le sourire aux lèvres ou même les larmes aux yeux pour l'une d'entre elles.

Le hasard a donc bien fait les choses quand je suis tombée sur ce livre à la bibliothèque. 

 

BD empruntée à la
   images.jpg
Petit bac 2013
    Catégorie sentiment

 

 

Partager cet article

Repost0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 22:05
La maison d'à côté Quatrième de couverture :
À Boston, la famille Jones donne toutes les apparences d'un foyer ordinaire, jusqu'au jour où surgit le drame : Sandra Jones, jeune femme de 24 ans, mère de famille et professeur, disparaît subitement de chez elle sans laisser de traces. Adoptant tour à tour les points de vue des suspects qui se multiplient au fil de l'histoire, l'auteur fascine et manipule son lecteur jusqu'à la dernière page. 

Mon avis : 
Quel bonheur de retrouver Elodie Huber, j'aime vraiment sa façon de lire et c'est très important pour une lecture audio.
J'ai vraiment eu l'impression de mener l'enquête auprès de la police, d'émettre des hypothèses, d'avoir des réponses ou non.

Ce n'est pas une enquête avec de l'action à tout va mais l'ensemble est empreint de mystère. J'ai aimé la façon dont on découvre les différents personnages et malgré leurs défauts ils sont attachants.
J'avais vraiment hâte de retrouver ce livre presque chaque jour et j'ai passé de très bons moments. 

Un conseil : Faites attention aux sites que vous visitez ou mettez à jour sur votre ordinateur, on peut tout retrouver, absolument tout ! rien n'est jamais totalement supprimé.

Lu par Elodie Huber avec laquelle j'avais déjà écouté et apprécié Derniers adieuxà lire de préférence avant La maison d'à côté d'ailleurs.

Merci Enna pour ce 
 30984398_p.jpg
 

Petit bac 2013
        Catégorie lieu

 

 
Ecoutons un livre
Chez Valérie
Challenge thriller polar
             N°42

 

 

Partager cet article

Repost0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 22:05
22 Britannia Road Quatrième de couverture :
Ample et envoûtant, un premier roman qui entremêle les voix et les époques pour évoquer le déracinement, la force de l'amour et l'incroyable volonté de survie de ceux qui ont affronté les drames de l'Histoire.
22 Britannia Road : c'est ici que Janusz, soldat polonais réfugié en Angleterre, s'apprête à retrouver sa femme Silvana et leur fils Aurek. Après sept ans de séparation, un nouveau pays, une nouvelle adresse pour se reconstruire loin de la Pologne dévastée.          

Mais sur le bateau qui la ramène, Silvana s'interroge : comment renouer le fil ? Et si Janusz ne les reconnaissait pas, elle et Aurek ? Et si l'amour n'était plus là ?

Car la guerre a laissé des traces. L'exode, la faim et la souffrance ont imprimé de la tristesse dans les yeux de Silvana. Sans parler de leur fils Aurek, méfiant et muet devant ce père qu'il nomme l'Ennemi. Face au malaise, Janusz choisit le silence.

Mon avis :
Dans cette histoire, l'auteur alterne les époques, après guerre avec les retrouvailles entre Janusz et Silvana et durant la guerre avec ce qu'ont vécu Janusz et Silvana chacun de leur côté.
Ce livre nous montre combien la reconstruction des familles a pu être difficile, la séparation et les épreuves endurées en ont changé les membres.
Dans cette histoire, chacun a ses secrets vécus durant la séparation, il faudra du temps, de la patience et de l'amour pour pouvoir avancer.

C'est une belle histoire, avec des passages difficiles, malgré tout la lecture en est agréable et pour un premier roman c'est une réussite.

Les avis de Enna et Mrs B.

Livre issu de ma
 imagesCAFSFWL3.jpg
Petit bac 2013
     Catégorie Chiffre

 

 

 


Partager cet article

Repost0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 22:05
Jusqu'à ce que la mort nous unisse Résumé :
La montagne ne pardonne pas. Vincent Lapaz, guide solitaire et blessé par la vie, l'apprend aujourd'hui à ses dépens : la mort vient de frapper, foudroyant un être cher. Simple accident ? Vincent n'en croit rien : la victime connaissait le parcours comme sa poche. C'est un meurtre. Avec l'aide d'une jeune gendarme, Vincent mène l'enquête, de crevasses en chausse-trappes, déterrant un à un les secrets qui hantent cette vallée. Et Lapaz non plus n'est pas du genre à pardonner... 

Mon avis : 
Je suis à la limite du coup de cœur pour ce livre !

Le rythme de l'histoire n'est pas trépidant mais j'ai adoré cet amour de la montagne que (le séduisant) Vincent aime partager, cela m'a donné des envies de balades.

 J'ai beaucoup aimé également le côté psychologique de cet histoire avec le vécu de chacun des pesonnages et les liens qui se tissent entre Vincent et Servane la gendarme. Certains passages sont très forts et vraiment émouvants.

La fin est beaucoup plus mouvementée et il est alors impossible de s'arrêter.

J'ai été totalement conquise par ce livre.

J'aime vraiment les romans de Karine Giebel et il m'en reste encore deux à découvrir.

J'ai déjà lu et aimé Les morsures de l'ombre, Meurtres pour rédemption, Juste une ombre et Chiens de sang.
 

L'avis de Canel.

Livre emprunté à la
images.jpg

Challenge thriller polar
       N° 41

    Challenge régions
    Challenge des régions
Provence-Alpes-Côte d'Azur 

 


 

Partager cet article

Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 22:05
Un été sans les hommes Quatrième de couverture :
Incapable de supporter plus longtemps la liaison que son mari entretient avec une femme plus jeune qu'elle, Mia quitte brusquement New York pour se rendre dans le Minnesota et se réfugier quelque temps auprès de sa mère octogénaire. Parcours d'une femme blessée en forme de "lecture de soi" et d'inattendue épiphanie personnelle, ce roman solaire – féministe au meilleur sens du terme – irradie d'une énergie aussi rebelle que stimulante. 

Mon avis : 
J'ai un avis un peu mitigé sur ce livre, j'en ai vraiment aimé certains aspects et d'autres moins.

La voix de Mélodie Richard est vraiment agréable à écouter même si celle-ci paraît un peu jeune par rapport à l'âge de Mia la narratrice qui a la cinquantaine.
J'ai aimé les rencontres de Mia lors de cet été, les jeunes filles pour lesquelles elle anime un atelier de poésie, sa voisine avec deux jeunes enfants et les personnes âgées de la maison de retraite où vit sa mère. J'ai vraiment apprécié les passages mettant en scène tous ces personnages.

J'ai moins aimé les parties que je qualifie de "bavardes" qui s'éloignaient des histoires concrètes et qui me faisaient un peu perdre le fil. Je dois avouer que j'écoutais moins attentivement durant ces moments là. Un exemple : un long passage sur les différences homme-femme.

J'ai aimé le personnage de Mia, cette femme blessée qui essaie de se reconstruire. Je l'ai trouvée sympathique et courageuse.

Un avis qui est donc un peu mitigé mais j'en garderai quand même une impression plutôt positive.

 

L'avis de Sylire.

Merci aux Editions Thélème

 

Petit bac 2013
      Catégorie météo

Bokk-d-oreille-juin2013.jpg

Partager cet article

Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 16:41

Je participe à nouveau à ce petit jeu organisé par Enna et La Bulle.
  Rendez-vous.jpg 

CIMG0530

Opération repassage pour le mariage de samedi ! Il faisait bien trop chaud pour cette activité mais cela n'a quand même pas duré trop longtemps. Ouf !

Partager cet article

Repost0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 22:05
La lettre qui arriva.... Quatrième de couverture :
Il était juste parti poster une lettre. 
Mais c'est mille kilomètres qu'il va parcourir à pied. 
Un roman inoubliable qui a conquis le monde entier.
« Je suis en chemin. attends-moi. Je vais te sauver, tu verras. Je vais marcher, et tu vivras. »
Harold Fry est bouleversé par la lettre qu'il reçoit de Queenie Hennessy, une ancienne amie qui lui annonce qu'elle va mourir.

Alors que sa femme, Maureen, s'affaire à l'étage, indifférente à ce qui peut bien arriver à son mari, Harold quitte la maison pour poster sa réponse. Mais il passe devant la boîte aux lettres sans s'arrêter, continue jusqu'au bureau de poste, sort de la ville et part durant quatre-vingt-sept jours, parcourant plus de mille kilomètres à pied, du sud de l'Angleterre à la frontière écossaise. 
Car tout ce qu'Harold sait, c'est qu'il doit continuer à marcher.
Pour Queenie. 
Pour son épouse Maureen. 
Pour son fils David. 
Pour nous tous.  

Mon avis : 
Harold est un personnage surprenant, après 65 années d'une vie sans saveur, banale et une retraite sans intérêt, il prend une décision qui va changer sa vie suite à cette fameuse lettre reçue un mardi.

Ce pèlerinage que va faire Harold alors qu'il n'est pas équipé, pas préparé, va lui permettre de faire le point sur sa vie. Il va beaucoup changer au fil de ces 87 jours. 

En parallèle on découvre ce que vit sa femme qu'il a plantée là sans la prévenir.

Chacun de leur côté ils vont suivre un chemin qui va leur permettre de repenser à leur vie de couple, leur vie de parents.

J'ai beaucoup aimé l'évolution des personnages et les petites illustrations au début de chaque chapitre.

J'ai beaucoup moins aimé le milieu du livre car il y a tout un passage de l'histoire durant lequel Harold n'est plus seul durant cette longue marche. Ce sera mon seul bémol sur ce roman.

 

Livre emprunté à la
images.jpg

imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune avec
      Enna et Mrs B

Petit bac 2013
       Catégorie prénom

 

 

Partager cet article

Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 22:05
Moi et toi Quatrième de couverture :
Une cave.
Un garçon pas comme les autres.
Le projet de se cacher aux yeux du monde plutôt que d'avouer une pesante solitude.
Et l'arrivée impromptue d'une étrangère.
Avec ces quelques ingrédients, Ammaniti construit une histoire à couper le souffle sur le plus simple et le plus impénétrable des mystères : comment devenir adulte. 

Mon avis : 
Pour une fois je trouve que la quatrième de couverture est plutôt bien faite, elle nous intrigue sans trop en dire.
Je ne vais pas en dire plus car j'ai vraiment apprécié de découvrir cette histoire sans savoir ce qu'elle allait me révéler.

J'ai aimé la description des sentiments d'un adolescent qui n'est pas bien dans sa peau, son évolution tout au long de l'histoire et les relations qui se tissent entre les personnages au fil des lignes.

J'ai été émue par ce livre et je l'ai vraiment beaucoup aimé. 
 

Livre emprunté à la
     images.jpg

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture