8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 18:45

                       rentrée littéraire 2012

1. Ce que savait Jennie    
      de Gérard Mordillat

2 .La patiente
      de Jean-Philippe Mégnin 

3. La vallée des masques
      de Tarun Tejpal

4. L'embellie 
       d'Audur Ava Olafsdottir 

5. La vie rêvée d'Ernesto G.
       de Jean-Michel Guenassia

6. Une place à prendre
        de J.K Rowling

7. A travers les champs bleus
         de Claire Keegan

8. Barbe bleue
         d'Amélie Nothomb

9. Les oubliés de la lande
         de Fabienne Juhel

10. Une partie de chasse
         d'Agnès Desarthe

11. Certaines n'avaient jamais vu la mer
              de Julie Otsuka 

12. Les lisières
               d'Olivier Adam 

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 22:05
Le garçon talisman Quatrième de couverture :
Depuis qu'il s'est sauvé d'un pensionnat, Heinrich se cache dans un container, sur le port. Le temps de gagner assez d'argent pour acheter son passage sur un bateau et fuir, loin de ce pays où l'on pourchasse les jeunes comme lui.
La menace peut venir de partout. Des sorciers, au sommet de leurs grandes tours en ville qui promettent à ceux qui peuvent payer la richesse, l'amour ou la santé.
D'un pêcheur, sur les quais.

Ou d'un garçon de son âge, comme Val, qui n'a pour seul défaut que de vouloir sauver à tout prix la vie de sa soeur.
Qu'est-ce qui rend Heinrich si différent... et si précieux ? 

Mon avis : 
3 personnages que l'auteur nous fait suivre alternativement.

Heinrich, 16 ans, en fuite, il vit sur le port dans un container, il a un problème physique, lequel ? Mystère.

Val, 17 ans, prêt à tout pour sauver sa sœur de 15 ans qui est dans le coma.

Joseph, un vieil homme qui attend sa fille et ses petites filles.

Ce n'est qu'à la moitié du livre que j'ai entrevu le lien qui allait se tisser entre les personnages.

Ces trois personnages sont terriblement attachants, j'ai émis des hypothèses sur la particularité physique de Heinrich, l'une d'elles était la bonne mais il ne faut surtout pas lire la dernière page du livre avant la fin.

Cette histoire est en même temps très belle et très cruelle. Une magnifique découverte.
 

L'avis de Canel.
 

Livre emprunté à la
   images.jpg 

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 17:35

     Premier billet avec la nouvelle version d'overblog .........    

                                 

                   

 

Je participe encore une fois à ce rendez-vous mensuel bien sympathique organisé par Enna et LaBulle.

 

 

 

Il s'agit de publier une photo prise le 07/07 à 07h07 (19h07), avec toutes les photos des participants Labulle prépare ensuite une mosaïque.

                                           

 

  Et un ENORME merci au Papou qui m'a permis de faire un pas de géant dans la mise en page de ce premier billet !!!!!

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 22:05
 L-enfant-cachee.jpg Quatrième de couverture :
Dounia est maintenant grand-mère.
Son enfance est souvent au coeur de ses pensées. Ce soir, sa petite-fille Elsa ne va pas lui laisser le choix.
Dounia va devoir tout lui raconter.
Absolument tout ! Ses amis, l'école, ses voisins, son papa, sa maman...
Et aussi le port de l'étoile jaune, la rafle, les délations... et sa vie d'enfant cachée 

Mon avis : 
Voici une très jolie BD sur une histoire plutôt difficile.

Ce livre tout à fait adapté aux enfants à partir de la fin du primaire, le sujet des rafles, des déportations, des camps est abordé franchement mais sans trop accentuer sur l'horreur des évènements passés. Tout est pourtant dit sans rien cacher.

Tout n'est pourtant pas noir dans cette histoire puisque de nombreux français ont aidé les juifs en fuite à se cacher.

J'ai beaucoup aimé les dessins, les émotions transparaissent parfaitement bien sur les visages.

Cette histoire est très émouvante et la fin m'a laissée les larmes aux yeux.

Une très belle découverte ! 

Les avis de La Sardine, Canel, Saxaoul et Noukette.


BD empruntée à la
     images.jpg

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 22:05
Rue des voleurs Résumé :
A Tanger, un adolescent libre penseur, assoiffé de liberté, connaît ses premiers émois avec sa cousine Meryem. Surpris par ses parents, pudibonds, obsédés par les questions d’honneur, de morale et de qu’en dira-t-on, il se fait rouer de coups, ce qui le décide à fuir et à vivre dans la rue, puis à traverser la Méditerranée. De Tanger à Barcelone, un roman d’apprentissage contemporain, l’épopée d’un jeune homme sauvé par son amour des polars noirs et des poètes orientaux.
Othmane Moumen insuffle un puissant symbolisme à ce récit mêlant conte oriental et document contemporain. 

Mon avis : 
Cela fait déjà quelques jours que j'ai terminé ce livre, je l'ai bien aimé mais j'ai bien du mal à donner mon avis.

Ce jeune homme de 20 ans m'a à la fois attendrie, fait sourire et émue aussi. On le suit à travers diverses expériences tant professionnelles que personnelles, plus ou moins réussies.

L'écoute est vraiment très agréable car Othmane Oumen a un petit accent tout à fait adapté à cette histoire, c'est vraiment appréciable. 

Encore une belle découverte audio !

 

30984398_p.jpg
         Merci
Enna.

Les avis de Sylire, Mrs B et Valérie.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 22:05

Zoé sorcières

Ce recueil réunit les 4 premiers albums noir et blanc de Chabouté.

Mon avis : 

Zoé : Zoé arrive dans un village sinistre, elle veut y passer une vie tranquille. Elle est jeune mais a déjà eu une vie bien mouvementée. Ils se passent des évènements louches auxquels elle ne veut pas être mêlée.
Cette histoire est très noire et le dessin en noir et blanc accentue cette sensation.
Dans ce village, on brûle une sorcière à la Saint Jean mais les sorcières ne sont pas celles que l'on pense.
Et pourtant il y a une petite lueur avec l'amitié entre Zoé et Hugo, c'est très pur et très tendre.
La chute de l'histoire va dans le sens de l'impression générale que j'ai eue avec cette lecture : sombre.
Je suis contente d'avoir retrouvé cet auteur que j'aime beaucoup.

Sorcières : Cette fois Chabouté nous raconte plusieurs histoires courtes, les chutes sont presque toujours surprenantes, certaines m'ont fait sourire même si tout ceci est encore une fois assez sombre.
Il est question de sort, de pacte de sang, de philtre d'amour, de poison, de cartes, d'amulette et d'une drôle de diablerie.
J'ai préféré Zoé car on a le temps de s'y attacher alors qu'ici tout va très vite.
En revanche, Chabouté est vraiment très fort pour nous mettre dans l'ambiance en quelques dessins. 

Pleine Lune Titre déjà lu, mon billet est ici

La bête Titre déjà lu, mon billet est ici

BD empruntée à la
   images.jpg

Petit bac 2013
     Catégorie prénom

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 22:05
Les-eveilles-copie-1.jpg Quatrième de couverture :
Infirmière dans un centre pour polytraumatisés, Élise souffre depuis des mois d’insomnie. Dans le service, les gens racontent qu’elle a le don de réveiller les comateux. Cela semble impossible… et pourtant. Élise a ranimé stanislas opalikha. Lorsqu’elle est enlevée par ce redoutable assassin, c’est un inconnu guidé par d’effrayantes visions qui va retrouver leurs traces. un terrible compte à rebours commence alors, suscitant des questions aussi redoutées que fascinantes. Qui sont les éveillés, ces femmes et ces hommes dont les origines semblent remonter à la nuit des temps ? un conte initiatique, entre rêve et réalité… 

Mon avis : 
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette histoire car je l'ai commencée dans de mauvaises conditions. J'étais fatiguée et ne lisais que 15 pages chaque soir avant de piquer du nez.
Il a fallu un week end, durant lequel j'ai pu lire plus longtemps sans m'arrêter sans cesse, pour véritablement accrocher aux aventures de Salah, Pierre et l'affreux Stanislas.

Entre visions, hallucinations et rêves j'ai aimé ce monde mystérieux et fascinant dans lequel nous emmènent les auteurs. 

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Salah que j'ai trouvée très touchante, cette femme blessée, qui se remet petit à petit d'un grave traumatisme, est vraiment superbe.

Entre l'enquête sur les origines d'un médaillon mystérieux et des crimes odieux, je ne me suis pas ennuyée.

Une belle découverte !

 

Livre issu de ma 
 imagesCAFSFWL3.jpg
Hug-Camut.jpg
Découverte d'un
auteur chez
Stephie
Challenge régions
Challenge des régions
   Nord Pas de Calais
Challenge thriller polar
         N° 46



 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 22:05
Six femmes au foot Quatrième de couverture :
La foule est dense et fébrile, le bruit assourdissant, l'ambiance lourde d'attente. Le match opposant les deux clubs milanais rivaux, le Milan AC et l'Inter, est un des grands événements de la saison. Alors que, sur le terrain, les deux équipes s'échauffent, les supporters exhortent leurs idoles avec ardeur. Dans la cohue, il y a aussi des femmes. La plupart se contentent d'accompagner leur mari par devoir. D'autres sont là par passion. Mais certaines ne sont pas venues pour voir le match. Elles ont une mission à accomplir, un compte à régler, un homme à guetter, à démasquer, à tuer peut-être. Déterminées, elles attendent... Ce stade en transe est à l'image de l'Italie d'aujourd'hui : machisme vacillant, immigration mal digérée, showbiz omniprésent, magouilles inévitables et humour à revendre. 

Mon avis : 
Letizia, Guendalina, Annarosa, Lola, Renata et Gemma, six femmes au foot ! 6 raisons différentes d'être présentes lors de ce derby Inter de Milan contre Milan AC. 80 000 personnes pour ce match qui se déroulera un peu en arrière-plan de ce que vivent ces 6 femmes.

J'ai vraiment aimé la découverte progressive de ces 6 femmes, des jeunes et des moins jeunes, ces portraits permettent également celle de l'Italie d'aujourd'hui.

C'est sympa d'avoir imagnié ce qui peut se passer dans l'ombre d'un match de foot.

Entre polar et roman de société j'ai passé un très bon moment.

Deuxième livre que je lis de cet auteur et je trouve qu'il écrit vraiment des romans d'un genre assez original que j'aime beaucoup.

Du même auteur j'avais déjà aimé Prison avec piscine.

J'ai choisi ce titre lors du dernier Masse Critique grâce à l'avis de Mirontaine.

                       Merci Babelio !

tous les livres sur Babelio.com
 
 Challenge thriller polar
               N°45

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 22:05
La brigade de l'oeil

Quatrième de couverture :
Rush Island, 2037. La loi Bradbury interdit toutes les images depuis vingt ans sur l'ensemble du territoire. La propagande matraque : Les photographies sont nocives. Le cinéma rend fou. La télévision est l'opium du peuple. Les agents de la Brigade de l'Oeil, les yeux armés du gouvernement, traquent les terroristes opposés à cette dictature. Brûlent les images encore en circulation et les pupilles de ceux qui en possèdent. Parce qu'un bon citoyen est un citoyen aveugle.

Kao a 15 ans. Il ne craint pas les images. Elles le fascinent. Après le lycée, il traîne dans les rues de Badwords pour en distribuer clandestinement. Une rumeur circule : des films auraient survécu. Ils seraient enfouis quelque part dans l'île. Kao est prêt à risquer gros pour les sauver des flammes.

Mon avis : 
Avec ce roman noir, j'ai pris pied dans un monde surprenant sans aucune image. Un monde violent, radical, extrême dans lequel la plupart des aveugles ont eu les pupilles brûlées par la brigade de l'œil.

De ce roman, j'ai surtout apprécié les deux personnages principaux : Kao l'adolescent prêt à tout pour retrouver des images et surtout des films, et Falk un membre de la brigade de l'œil un personnage impitoyable mais qui cache des failles.

Dans ce monde sans image, les gens lisent, ils lisent beaucoup, c'est sans doute le seul point positif de cette loi qui interdit la photo, le cinéma, la télévision.

J'aime l'écriture de cet auteur, directe et très imagée, je visualisais très bien les scènes décrites (notamment la fameuse brûlure des yeux... gloups !).

A la bibliothèque ce livre est classé dans les romans "passerelle" pouvant plaire aussi bien aux adultes qu'aux adolescents et il y a tout à fait sa place.

De cet auteur j'avais beaucoup aimé Je mourrai pas gibier.

L'avis (bref) de Mister G. (j'espère qu'il a été plus bavard pour sa dissertation du bac français...) : J'ai bien aimé, c'est bien écrit et il y a beaucoup de rebondissements.

Livre emprunté à la
     images.jpg 
Petit bac 2013    
 Catégorie partie du corps

 


 


Partager cet article

Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 22:05
L'homme du soir-copie-1 Quatrième de couverture : 
Brockwell Park. Chaque allée, chaque fourré grouille de policiers en chasse. Un hélicoptère survole le jardin public. Et l'inspecteur Jack Caffery redoute le pire... Du petit Rory Peach ne reste plus qu'une basket tachée de sang. Chez les enfants du coin, la rumeur enfle : voilà quelque temps déjà qu'un certain " troll " les poursuit jusque chez eux. Fantasme de gosses ? Caffery, dont le frère a disparu vingt ans plus tôt dans des conditions similaires, sent refluer d'amers souvenirs. A l'époque, lui-même n'a-t-il pas instinctivement soupçonné Penderecki, son voisin, pédophile reconnu mais jamais démasqué ? Depuis le drame une tension perverse, obsessionnelle, l'étreint à chaque fois qu'il le croise. Derrière l'affaire du " troll ", c'est un passé jamais enfoui, un cri intérieur jamais étouffé qui ne demande qu'à exploser... 

Mon avis : 
Ce livre m'a été vivement conseillé par ma bibliothécaire qui aime beaucoup cet auteur. C'est le deuxième titre que je lis de Mo Hayder et je pense que je ne vais pas en lire d'autres. Je n'avais pas aimé "Tokyo" et je n'ai que moyennement aimé celui-ci.

Je n'ai pas été très emballée et pourtant je suis allée au bout de cette histoire qui se lit facilement.
J'ai bien aimé la première partie du livre mais j'ai ensuite trouvé que c'était un peu long. On attend des réponses qui n'arrivent que très progressivement. 

L'autre chose qui m'a gênée c'est le sujet principal qui est la pédophilie. Il faut absolument éviter d'essayer de visualiser certaines scènes. Les descriptions sanglantes ou horribles ne me dérangent pas en général mais quand cela met en scène des enfants c'est différent.

Mon passage préféré est celui où une maman fait tout ce qu'elle peut pour s'échapper d'une situation incroyablement inquiétante.

Un avis mitigé mais une histoire assez prenante malgré tout.

 

Livre emprunté à la
     images.jpg
Challenge thriller polar
         N°44

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture