3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 22:59

                                 

 

Résumé : 
La naissance d'un grand magasin parisien, pieuvre commerciale écrasant le petit négoce traditionnel. Cette "Mécanique à manger les femmes" génère une forme spécifique de communauté, une société hierarchisée avec son cortège d'arrivisme, de jalousie, de malveillance et de perfidie, mais aussi de progrès et de réussite.

Octave Mouret, le propriétaire, précurseur inspiré, bouleverse sa corporation comme Haussmann bouleverse la ville. Il parie tout sur les femmes, sur leurs envies et sur leur incapacité à surmonter les tentations.

L'une d'elles lui résiste: Denise, incarnation de la vertu et de la générosité. Elle devient une obsession pour cet ogre.

 

Mon avis : 

Denise, une toute jeune femme, arrive à Paris avec ses deux petits frères dont elle a la charge. En même temps que le lecteur, elle va découvrir la vie au Bonheur des dames, du coté des employés et du côté des clientes.

Toutes les descriptions sont telles qu'il n'est pas difficile de mettre des images sur les mots de cette histoire. 

La vie n'est pas facile dans ce grand magasin, la concurrence est rude entre les rayons ainsi qu'entre les vendeurs d'un même rayon.

Du côté des clientes, les petites histoires vont bon train également.

La lectrice, Evelyne Lecucq, est vraiment très agréable à écouter, elle n'en fait pas trop tout en mettant le ton qu'il faut.

Je ne pense pas avoir le courage de relire Zola, en revanche je trouve que c'est parfait pour la lecture audio et je vais aller voir à la bibliothèque s'il y a d'autres titres. 

 

 Livre prêté par Enna

        Merci ! 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 22:12

                         

 

Résumé : 
Dans la pièce, cinq corps. Ceux des membres d'une même famille. Une balle dans la tête, le père respire encore faiblement. De toute évidence, cet homme couvert de dettes a décidé d'assassiner les siens avant de se donner la mort. Appelée sur les lieux, l'enquêtrice D. D. Warren comprend immédiatement que l'affaire est plus compliquée qu'il n'y paraît : sur la table du dîner, six couverts avaient été dressés...

Grand Prix des lectrices de Elle Policier 2011, Lisa Gardner excelle à construire des intrigues complexes, qui piègent le lecteur.

Mon avis : 
Je connaissais déjà la version papier de ce livre que j'avais bien aimé mais qui m'avait mise un peu mal à l'aise. Le sujet des enfants internés dans un service psychiatrique fermé est assez terrible.

J'avais envie de découvrir la version audio car j'adore Elodie Huber, la lectrice des romans de Lisa Gardner. J'ai d'ailleurs déjà écouté La maison d'à côté et Derniers adieux.

Je me rappelais certains passages mais pas la conclusion de cette enquête. Ecouter ce qu'est la vie de ces enfants et de leurs familles  est vraiment terrible. Elodie Huber n'en fait jamais trop, ce n'est pas nécessaire et elle mène à bien sa mission.

En alternant les narrateurs l'auteur donne vraiment un rythme à son histoire, je n'ai pas vu le temps passer.

Une belle re-découverte.

 

Mon avis sur la version papier, ici.

 

      Livre issu de ma 
         


   Catégorie moment/temps
 

       

Partager cet article

Repost0
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 22:43

                                         

Mon avis : 
Kader, Algérien, habite en France, sa femme et ses deux enfants le rejoignent. Il ne leur a jamais dit qu'il habitait dans un bidonville...

Ils vont découvrir cette vie au bidonville de la folie en même temps que le lecteur : ni eau courante, ni électricité, saleté, insalubrité, incendies.

Les demandes de logement restent en attente, ils rêvent d'un appartement tout simple avec le confort minimum qui sera toujours mieux que cette vie-là.

Tous ces personnages croisés sont très attachants, cette vie est révoltante, ils sont courageux, tenaces et parfois découragés.

J'étais toute jeune à l'époque où se passe cette BD  et j'ai l'impression d'avoir été drôlement privilégiée. 

Une BD instructive qui est presqu'un documentaire. C'est vraiment très bien fait car bien que ce soit des dessins en noir et blanc, on imagine très bien de vraies personnes vivant de cette façon. L'auteur nous les rend proches.

Une belle découverte.

Les avis de Canel, A propos de livres et Brize

 

    BD empruntée à la

         images.jpg

 


      Catégorie bâtiment

 

Partager cet article

Repost0
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 22:26

                                   

Je vais parciciper pour la première fois au mois anglais de Cryssilda, Lou et Martine.

J'ai un peu tardé à m'inscrire et je n'ai pas anticipé mes lectures mais ça y'est j'en tiens au moins une.

A très bientôt

 

 

Partager cet article

Repost0
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 22:20

Une belle balade le long de la Loire / Augmentation progressive de mon temps de course à pied / Raclette, un plat de saison ???... / Un peu de jardinage / Fin d'une semaine de vacances sour le soleil... enfin / Dates de mes congés d'été enfin fixées / Repas sympa entre amis / Super stage BAFA pour mon n°3 / 45 mn de course à pied, ça progresse / Il faut boire en courant ! / Couture d'un sarouel pour ma n°4 / Marché aux fleurs de mon travail /  Envoi de mon classement pour le prix Audiolib / Notre bébé n°4 a16 ans ! / Soleil = nettoyage de la terrasse et du salon de jardin / On mange dehors ! / Dîner chez des amis à la campagne / Balade avec des amis sur une île, traversée avec le bac / Ca sent bon la confiture de fraises dans la maison / Mon vélo se repose au garage car la pluie est de retour / surprise du midi : Mon mari est sur le parking de mon travail et nous allons déjeuner ensemble / grrrr douleur au pied / crème / anti-inflammatoire / repos / trail du 15/06 auquel je participerai sans doute sans trop d'entraînement / Quelques surprises de fête des mères / Une balade sympa avec des amis, 9 x 7,7 kms / A voté ! / Notre n°2 fête ses 19 ans / Mon pied va déjà mieux, ouf ! / Un nouveau bébé dans la famille de mon mari : bienvenue Adrien /

 

 

Sur une idée de Moka

Moi après mois : Mai 2014Moi après mois : Mai 2014
Moi après mois : Mai 2014Moi après mois : Mai 2014Moi après mois : Mai 2014
Moi après mois : Mai 2014Moi après mois : Mai 2014
Moi après mois : Mai 2014Moi après mois : Mai 2014Moi après mois : Mai 2014

Partager cet article

Repost0
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 22:33

                                       

 

Quatrième de couverture :
Quel est le cri de l'ours en néerlandais ?

Qu'est-ce qu'un moment parfait ?
Est-ce qu'on meurt tous les soirs pour renaître le lendemain matin ?
Et si on était tous des écureuils à la recherche de la plus belle noisette ?!

 

Mon avis : 
J'ai lu plusieurs avis positifs sur cette BD, je l'ai donc empruntée à la bibliothèque et j'ai fait connaissance avec Corentin, Manon, Barnabé, Eléonore, Aymeric, Margaux, Benoît, .... un chapitre par personnage.

Je crains d'être passée à côté de ce qui a plu à d'autres lecteurs. 

Je n'ai pas du tout remarqué qu'il y avait un code couleur en fonction des personnages.

J'ai trouvé que c'était un peu décousu malgré les liens qui apparaissent entre les personnages au fil de la lecture. En revanche pour quelques uns je n'ai pas vu de lien, je n'ai pas du être assez attentive. 

Certaines histoires sont très belles notamment celle qui donne son titre à la BD.

Je suis déçue car j'aurais aimé l'apprécier beaucoup plus.

Je crois que je préfère les histoires avec un début et une fin, j'aurais surtout mieux aimé s'il y avait eu un peu moins de personnages.

 

Les avis d'Antigone, Jérôme et La Sardine et... Canel.

 

   Livre emprunté à la

         images.jpg

 


      Catégorie couleur

Partager cet article

Repost0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 22:20

                                                     

 

Quatrième de couverture : 
Comme chaque année, depuis la mort de sa femme, le commissaire Kimmo Joentaa choisit de passer la soirée de Noël dans le commissariat désert. Au petit matin, on l'appelle : le médecin légiste vient d'être assassiné dans un bois enneigé. Le lendemain, un célèbre fabricant de faux cadavres pour le cinéma est poignardé à son tour. Un seul lien rapproche les deux hommes, ils ont participé ensemble à un talk-show qui montrait les corps - en plastique - affreusement mutilés de victimes d'accidents mortels. Dès lors, le présentateur de l'émission ne court-il pas un grave danger ?
Encore une fois, c'est l'empathie du commissaire envers ceux que la perte d'un être cher a rendus inconsolables et qui vivent dans l'obsession de la mort qui va le mettre sur la voie. Rarement un roman policier aura montré un visage aussi humaniste et une si grande délicatesse de sentiments.

Mon avis : 
1 meurtre, puis 2... puis ...  je ne vous en dis pas plus. J'ai été embarquée dans cette histoire dès les premières pages.

Sans trop en faire et sans rebondissements spectaculaires l'auteur a su me prendre dans ses filets. 

J'ai eu un peu de mal, de temps en temps, avec les noms finlandais, certains se ressemblent beaucoup. 

Ce commissaire, dont je viens de faire la connaissance, est bien sympathique et très humain. Petit à petit il avance dans son enquête et il a un bon flair.

Couvrez-vous bien avant de commencer ce livre car il se passe en Finlande aux alentours de Noël.

Un bon moment de lecture.
 

L'avis de Yv.

 

   Livre emprunté à la

         images.jpg

 


      Catégorie animal

 

      

  

Comme chaque année, depuis la mort de sa femme, le commissaire Kimmo Joentaa choisit de passer la soirée de Noël dans le commissariat désert. Au petit matin, on l'appelle : le médecin légiste vient d'être assassiné dans un bois enneigé. Le lendemain, un célèbre fabricant de faux cadavres pour le cinéma est poignardé à son tour. Un seul lien rapproche les deux hommes, ils ont participé ensemble à un talk-show qui montrait les corps - en plastique - affreusement mutilés de victimes d'accidents mortels. Dès lors, le présentateur de l'émission ne court-il pas un grave danger Encore une fois, c'est l'empathie du commissaire envers ceux que la perte d'un être cher a rendus inconsolables et qui vivent dans l'obsession de la mort qui va le mettre sur la voie. Rarement un roman policier aura montré un visage aussi humaniste et une si grande délicatesse de sentiments.

Partager cet article

Repost0
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 22:23

                                             

Quatrième de couverture :
À sept ans, Édouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l'écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n'est jamais tout à fait le bon...

Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, familiale, drôle et bouleversante.

Mon avis : 
Depuis sa sortie, j'attendais pour lire ce livre et je l'ai enfin emprunté à la bibliothèque.

Cela n'a pas fonctionné entre nous, je ne me suis pas du tout attachée à ce personnage ni à sa famille, sauf quelques passages avec le frère handicapé.

Je n'ai été ni amusée ni bouleversée (cf 4ème de couv.)

J'ai trouvé que cet Edouard avait globalement une vie bien triste.

En revanche, de nombreux faits et lieux me parlaient car je suis de la même génération que l'auteur et son héros, et il évoque des endroits que je connais bien étant moi-même originaire du Nord. 

Je dois bien avouer que j'ai accéléré le rythme pour arriver au bout de ce roman qui semble autobiographique.

 

Les avis de Sylire, A propos de livres, Liliba et Géraldine.

 

    Livre emprunté à la

         images.jpg

 


      Catégorie famille

Partager cet article

Repost0
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 22:45

                                     

Quatrième de couverture :
Un vent lourd, puant suie et cadavre, gronde sur la route et me glace. L’orage approche. J
e ne cherche aucun abri, il n’en existe pas à ma taille. Je claudique au bord du chemin, ivre comme toujours, dans l’espoir que la distance entre nous se réduise, que nos peaux se touchent enfin. Sali, battu, hagard, je repousse le moment où, le souffle court et les pieds meurtris par de mauvaises chaussures, je devrai m’arrêter.
Serai-je encore assez vivant pour repartir ?

 

Mon avis : 

Ce dernier tome sera la conclusion de l'histoire de Polza, la fin de l'enquête que mène la police.

J'ai eu beaucoup de mal à me replonger dans cette suite un an après ma lecture du tome 3.

J'avais bien aimé les trois premiers tomes, sans plus, les dessins ne m'avaient pas emballée mais je m'étais intéressée à l'histoire.

Pour ce tome 4, je n'ai pas du tout aimé les dessins, c'est sombre, très sombre  et violent. Je voulais connaître le fin mot de tout ça mais je n'ai pas pris de plaisir à cette lecture. 

 

L'avis d'Enna grande fan de la série.

 

Mon avis sur les tomes 1 et 2, sur le tome 3.

 

   BD empruntée à la
         images.jpg

 


     Catégorie gros mot

Partager cet article

Repost0
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 22:04

                                             

 Quatrième de couverture :
 Dans la banlieue tranquille du Middle West où Sarah vit avec ses enfants, Nate et Danny, la nouvelle fait l’effet d’une bombe : leurs voisins, et amis, les Kendricks sont accusés de pédophilie. L’horreur était sous ses yeux, et pourtant Sarah n’a rien vu, rien senti...
Malgré l’équilibre fragile qu’elle tente de maintenir au sein de sa famille depuis la mort de son mari, elle décide d’accueillir Jordan, le fils des Kendricks, victime d’abus.
Sarah, Nate et Danny – l’adulte, l’adolescent et l’enfant – vont devoir changer de regard, réinventer leurs rôles respectifs et leurs certitudes pour redonner à Jordan goût à la vie et l’aider à grandir.

Mon avis : 

Quel livre ! Sur le sujet difficile qu'est la pédophilie, l'auteur réussit à écrire une belle histoire malgré les scènes évoquées, les personnages principaux sont vraiment très réussis. 

Les chapitres alternent l'histoire vue du point de vue de Sarah, Nate et Jordan.

Sarah, maman de Nate et Danny, va accueillir Jordan, suite aux horreurs que ses parents lui ont fait subir. Sarah s'en veut de n'avoir rien vu car elle était amie avec la maman de Jordan.

Nate, le fils adolescent de Sarah, sèche les cours. Depuis la mort de son père, il a une relation difficile et conflictuelle avec sa mère. Tout au long du livre, Nate est celui qui va le plus évoluer, il va devenir quelqu'un de vraiment bien.

Jordan, le fils des voisins, est sauvé in extremis par Sarah des griffes de ses parents. Son histoire et sa vie font froid dans le dos. Un père médecin, une mère gynécologue, des gens bien sous tout rapport... mais ces gens sont des pervers.
Ce petit garçon va avoir besoin de la famille de Sarah, et l'accueil qui lui est réservé va lui permettre petit à petit de se construire d'une autre façon que celle qu'il a toujours connue. Jordan a besoin de Sarah et ses fils mais l'inverse est vrai aussi.

J'ai aimé ce livre du début à la fin et j'en fais d'ailleurs un coup de cœur.

L'avis de Mrs B.

 

      Livre issu de ma 

         


        Catégorie lieu

Dans la banlieue tranquille du Middle West où Sarah vit avec ses enfants, Nate et Danny, la nouvelle fait l’effet d’une bombe : leurs voisins, et amis, les Kendricks sont accusés de pédophilie. L’horreur était sous ses yeux, et pourtant Sarah n’a rien vu, rien senti... Malgré l’équilibre fragile qu’elle tente de maintenir au sein de sa famille depuis la mort de son mari, elle décide d’accueillir Jordan, le fils des Kendricks, victime d’abus. Sarah, Nate et Danny – l’adulte, l’adolescent et l’enfant – vont devoir changer de regard, réinventer leurs rôles respectifs et leurs certitudes pour redonner à Jordan goût à la vie et l’aider à grandir.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture