21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 22:06

                                      

Quatrième de couverture :
Broken Harbour, un lotissement fantôme à quelques encablures de Dublin ; un chantier laissé à l’abandon, où de braves gens ont englouti leurs économies avant que les promoteurs et les banques fassent faillite. 
Autrefois, cette petite ville accueillait l’été les ouvriers dublinois, quand quelques jours au bord de la mer d’Irlande dans une caravane de location suffisaient à faire d’eux des princes. Depuis, le désespoir a grignoté l’air et contaminé les esprits. Dans une maison sur le rivage, Patrick Spain et ses enfants sont morts, sa femme Jenny a été grièvement blessée. 
Or, l’enquête policière n’aboutit pas à une conclusion simple. Si la maison est immaculée, les murs sont percés de trous, on y a dissimulé des caméras partout. La scène du crime ne raconte pas qu’un fait divers tragique. Il y avait bien un mystère, chez les Spain…

Dans ce roman emblématique de l’Irlande actuelle, salué comme son meilleur à ce jour, Tana French déploie tout son art du suspense pour raconter le naufrage d’une famille et d’un pays tout entier.
 

Mon avis : 
La famille Spain habite dans un lotissement vanté par les promoteurs, mais il est vide aux trois-quarts. Nombre de maisons ne sont pas finies, le chantier a été abandonné. Patrick et Jenny sont très amoureux, ils ont deux beaux enfants, une belle maison, la famille parfaite ? Sauf qu'ils sont agressés, étouffés, poignardés. Cela doit bien cacher quelque chose de pas très net.

L'inspecteur Kennedy et Richie son jeune coéquipier vont mener l'enquête, celle-ci ne s'avère pas simple. "Je crois que nous sommes arrivés à la règle numéro sept : tout le monde ment, Richie. Les tueurs, les témoins, les spectateurs, les victimes. Tout le monde." p.117

J'ai beaucoup aimé le début de l'enquête, la relation qui se construit entre les deux enquêteurs. Ce qu'ils découvrent est perturbant, est-ce la réalité ou est-ce monté de toute pièce ?

Ames sensibles s'abstenir ou sauter les passages d'autopsie....

La partie concernant le mystère des trous dans les murs de la maison m'a semblé long, le détail des discussions des forums sur internet ne m'a pas tellement intéressée.

Un bon polar quand même mais le début m'avait fait penser qu'il y aurait plus de rebondissements, du coup la suite m'a (un peu) déçue.

 

    Livre emprunté à la

         images.jpg

      


      Catégorie bâtiment

 

     

 

 

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 09:51

                                    

 

Je suis plutôt contente de ce bilan car je me suis inscrite à ce challenge au dernier moment, je n'avais pas du tout anticipé mes lectures.

1. Le journal d'une voisine
      de Doris Lessing

2. De chair et de sang
     de John Harvey

3. Soins intensifs
     d'Alan Bennett

4. Le fil des souvenirs
    de Victoria Hislop

5. Les reflets d'argent
     de Susan Fletcher

 

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 09:06

                

1. Kinderzimmer
      de Valentine Goby

 

                    

1. Cinq jours
        de Douglas Kennedy

2. Au revoir là haut
       de Pierre Lemaître

3. Chambre 2
      de Julie Bonnie

4. Kinderzimmer
     de Valentine Goby

5. Une part de ciel
    de Claudie Gallay

6. Sauf les fleurs
    de Nicolas Clément 

7. Monde sans oiseaux
    de Karin Serres

8. Petites scènes capitales
    de Sylvie Germain

9. Esprit d'hiver
    de Laura Kasischke

10. La lettre à Helga
     de Bergsveinn Birgisson

11. La garçonnière
      d'Hélène Grémillon

12. Billie
      d'Anna Gavalda

13. Stevenson, le pirate intérieur
      de Follet et Rodolphe 

14. Ainsi résonne l'écho infini des montagnes
      de Khaled Hosseini

15. Le dégoût 
      de Diego Agrimbau et Dante Ginevra

16. Amorostasia
      de Cyril Bonin

17. Puzzle
      de Franck Thilliez

 

                                 

1. L'annonce  (Auvergne)
       de Marie-Hélène Lafon

2. La mémoire de l'eau T1 et T2 (Bretagne)
      de Valérie Vernay et Mathieu Reynès

3. Grands boulevards (Ile de France)
     de Tonie Behar

4. Terminus Elicius (PACA)
     de Karine Giebel 

5. Le festin d'Alice (Ile de France)
     de Colin Thibert

6. Une part de ciel (Rhône Alpes)
    de Claudie Gallay

7. Le chapeau de Mitterrand (Ile de France)
    d'Antoine Laurain

8. On me l'a enlevée (Pays de la Loire)
   de Springer et Lambour

9. Sang noir La catastrophe de Courrières
   de Jean-Luc Loyer (Nord Pas de Calais)

10. Tout s'est bien passé (Ile de France)
    d'Emmanuèle Bernheim

11. La vengeande du Comte Skarbek (Ile de France)
      de Rosinski et Sente

12. Chambre obscure
     de Cyril Bonin (Ile de France)

13. Le chien qui louche
      d'Etienne Davodeau (Ile de France)

14. Un vent de cendres (Champagne Ardennes)
     de Sandrine Collette

15. Le quai de Ouistreham (Basse Normandie)
      de Florence Aubenas

16. Exauce-nous (Pays de la Loire)
      de Bihel et Makyo

17. Quand souffle le vent (Nord-Pas de Calais)
       de Cyril Bonin et Laurent Galandon

18. Un homme est mort (Bretagne)
       de Kris et Etienne Davodeau

                      Challenge des îles

 

1. Les secrets de Shancarrig
        de Maeve Binchy (Irlande)

 

                   

1. Cinq jours
        de Douglas Kennedy

2. Au revoir là haut
       de Pierre Lemaître

3. Chambre 2
      de Julie Bonnie

4. Kinderzimmer
     de Valentine Goby

5. Une part de ciel
    de Claudie Gallay

6. Sauf les fleurs
    de Nicolas Clément 

7. Monde sans oiseaux
    de Karin Serres

8. Petites scènes capitales
    de Sylvie Germain

9. Esprit d'hiver
    de Laura Kasischke

10. La lettre à Helga
     de Bergsveinn Birgisson

11. La garçonnière
      d'Hélène Grémillon

12. Billie
      d'Anna Gavalda

13. Stevenson, le pirate intérieur
      de Follet et Rodolphe 

14. Ainsi résonne l'écho infini des montagnes
      de Khaled Hosseini

15. Le dégoût 
      de Diego Agrimbau et Dante Ginevra

16. Amorostasia
      de Cyril Bonin

17. Puzzle
      de Franck Thilliez

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 22:56

                                        

Quatrième de couverture :
«Je n'ai jamais vu autant de corbeaux qu'autour d'Isabelle. Dès l'aube ils noircissent les trois grands chênes qui dominent sa maison. Ils restent là des jours à observer ses gestes, ses pas, la douceur de sa vie. Je suis comme eux, je les comprends.» 

René Frégni marche chaque jour sur des chemins où ses filles ont couru, grandi, avant de partir vivre leur vie. Seul désormais, il sillonne inlassablement une Provence brûlée par l'été et le gel. Dans un décor âpre et sauvage, il croise d'étranges silhouettes ; un vieil homme sans mémoire regarde comme des fantômes les arbres qu'il a plantés, un truand qui a passé vingt-sept ans dans l'ombre des prisons lui raconte les lambeaux solitaires et violents de sa vie, une femme d'une mystérieuse douceur traverse des champs de neige suivie, de loin en loin, par un nuage de corbeaux. 
Comme une suite à Elle danse dans le noir, ce journal est un chant d'amour qui monte des vastes déserts de pierre et de lavande que l'on découvre dès que l'on quitte Banon, Manosque ou Moustiers-Sainte-Marie, un chant mélancolique et lumineux ; un voyage parfois cruel vers la tendresse et la beauté.

Mon avis : 
De cet auteur j'avais déjà beaucoup aimé Elle danse dans le noir, acheté au Salon du livre de Rennes en mars dernier grâce à Sylire.

J'ai attendu un peu avant de lire celui-ci en me disant que je n'allais sans doute pas l'aimer autant que le premier. Eh bien si ! 

Ecrit sous forme de journal, ce livre se lit comme un roman.
La fille de René Frégni a bien grandi depuis Elle danse dans le noir, elle vit sa vie loin de son père, elle est étudiante et a un amoureux. Il dit qu'il n'est plus le premier homme de sa vie mais juste son père. On sent très bien que cela est difficile pour lui.

René Frégni va régulièrement garder Lili, 95 ans, qui oublie tout. Leur relation est empreinte de tendresse, j'ai beaucoup aimé ces passages ainsi que ceux avec Isabelle la fille de Lili. L'auteur en pince un peu pour elle.

L'auteur retrouve aussi de temps en temps Tony, un truand sorti de prison avec lequel il a gardé des liens. 

Mais l'auteur est aussi un peu voyeur quand il observe ses voisins car il a une vue plongeante sur la fenêtre de leur salle de bains. Il ne voit que leurs corps, pas leurs têtes et il imagine les liens qui peuvent exister entre les trois habitants de ce logement. Cela m'a fait sourire à plusieurs reprises.

Et toujours quelques passages touchants où il parle de sa mère qui lui manque tant. "Pour parler à ma mère il faut que je sois seul. Jadis je ne serais jamais entré dans un cimetière à la tombée de la nuit, la seule plainte du portail aurait glacé mon dos. Maintenant que ma mère est ici, c'est l'endroit le plus rassurant de la terre, même à minuit. Mortes, nos mères veillent encore sur nous." p.26

J'apprécie beaucoup la façon d'écrire de cet auteur, c'est plein de douceur, plein d'images, plein de poésie. 
Encore un très bon moment de lecture.

Les avis de Syliret Cathulu.

 

           Livre prêté
            par Sylire.
                Merci !       

             
 


      Catégorie animal

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 22:30

                            

 

Résumé :
La princesse Léonide, descendante du trône usurpé de Sparte, est amoureuse d'Agis, l'héritier légitime. Elle désire lui rendre son titre.

Mais le jeune homme a grandi dans la haine de la princesse, chez un austère philosophe. Léonide devra donc se travestir en homme et user des jeux de la séduction pour ravir le cœur d'Agis.
Subtilité de l'intrigue, richesse de la langue, une pièce haletante où les femmes mènent la danse...

Mon avis : 

Jeudi soir, j'ai passé une excellente soirée, grâce à la proposition d'une amie d'aller voir Le triomphe de l'amour de Marivaux dans un château près de chez moi.

Cette pièce se passe dans le jardin du philosophe Hermocrate.
              

Sept personnages nous ont régalés de leurs joutes verbales, dans un cadre magnifique et par une météo plus que clémente.  Les acteurs jouaient vraiment très bien, chacun dans leur rôle. 

L'actrice qui joue la princesse Léonide est fantastique d'émotion, elle en avait même parfois les larmes aux yeux.

Cette princesse se travestit en homme pour pouvoir approcher le philosophe Hermocrate chez qui habite Agis qu'elle souhaite épouser.
C'est amusant car sa supercherie est découverte en partie, cela prête à des confusions de sentiments, de situations.

Les deux valets sont très drôles et nous ont faire rire avec leurs pitreries.

Tous les acteurs sont vraiment excellents et ont eu droit à leur standing ovation à la fin.

Mon ado fille de 16 ans a aimé aussi.

             

Cette pièce était jouée au Château du Plessis-Macé près de chez moi.
            
        
 

Dans ce château, il y a souvent de belles pièces avec des prestations de qualité et nous sommes déjà allés voir Le mariage de Figaro de Beaumarchais, Cyrano de Bergerac et une visite théâtralisée en déambulant dans le château.

 

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 22:26

                                               
Quatrième de couverture :
Tout condamnait Nombeko l’analphabète, née dans le ghetto de Soweto en 1960, à une vie anonyme. Mais un accident de voiture et son incroyable facilité à manier les chiffres vont la catapulter dans les hautes sphères de la politique internationale. Elle y croisera de bien singulières personnes, dont un président, un roi, mais aussi une jeune fille très en colère et d’étranges jumeaux. Elle se mettra à dos les plus redoutables services secrets de la planète pour finalement atterrir dans un camion de pommes de terre au moment où une bombe menacera l’humanité de destruction... Nombeko est bien la digne héritière de son aïeul en littérature, Allan Karlson, « 
Le Vieux… », dont elle partage le talent pour changer le cours de l’Histoire. Une nouvelle comédie signée Jonasson tirant à bout portant sur les préjugés.

Mon avis : 
Du même auteur je n'avais pas trop aimé Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Quand j'ai reçu ce livre audio en cadeau je n'ai pas voulu aller le changer, je me suis dit que je refaisais une tentative avec cet auteur mais j'aurais mieux fait d'aller en choisir un autre.

J'ai insisté pendant une moitié de ce livre mais vraiment je ne pouvais pas plus. La lectrice n'est pas en cause, elle remplit vraiment bien sa tâche.

J'ai arrêté d'écouter juste avant que Nombeko parte en Suède, que c'était long cette histoire de bombe et inintéressant et même en sautant des chapitres je n'ai pas pu aller plus loin.

Le personnage de Nombeko est pourtant sympa, elle est futée et sympathique. Certains passages du début m'ont fait sourire et m'ont fait penser que j'allais apprécier ce livre, hélas cela n'était que momentané.

Je regrette vraiment de ne pas avoir été échanger ce titre contre un autre, tant pis.

 

Les avis de Gambadou et Dasola.

 

        Livre issu de ma 

         

      


     Catégorie gros mot

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 22:48

                                             

Résumé : (censuré par mes soins)
S'ils n'étaient pas allés à la pêche en ce début de printemps, Annie Taylor, douze ans, et son frère cadet, William, n'auraient pas dû fuir à toutes jambes après avoir vu trois hommes en exécuter un quatrième. Et leur mère, Monica, ne mourrait pas d'inquiétude en ne les voyant pas revenir.
Plus grave encore, les assassins, d'anciens flics de Los Angeles à la retraite, ne pourraient pas persuader le shérif de ce coin perdu de l'Idaho de... les laisser mener l'enquête ! Heureusement, Jess Rawlins, un rancher au bord de la faillite, (...)  

Rêves brisés par le manque d'argent, mais aussi courage et droiture d'individus qui savent dominer leur peur quand il faut défendre des innocents, Meurtres en bleu marine nous fait découvrir un monde en proie à un conflit entre des flics pourris et un cow-boy intègre.

Lu par Marc-Henri Boisse.

Mon avis :
Je n'ai pas été emballée par le lecteur de ce roman, il lit bien mais je n'ai pas trop apprécié l'intonation de sa voix. Je sais que c'est totalement subjectif mais c'est comme ça.

Du côté de l'histoire, certains passages sont vraiment plein de suspense et d'autres moments sont un peu longs.
Cela donne un avis un peu mitigé mais pas franchement négatif.

On sait rapidement qui sont les coupables et c'est plutôt la façon dont ils vont être traqués qui est l'objet de l'histoire.
J'ai trouvé quand même bizarre que le shérif soit presqu'inexistant dans cette aventure, les méchants travaillent pour lui mais on ne sait pas trop ce qu'il fait. 

C'est vraiment la longueur de l'histoire qui était pesante. Je pense que j'aurais préféré la version papier de ce livre, pour une fois.

 

              Livre prêté
               par Claire
                Merci !       

             

  
           Chez Valérie


      Catégorie couleur

 

     


 

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 22:53

                                              

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Prof d’histoire-géo mariée à un politicien narcissique, Mariette est au bout du rouleau. (..)
Millie, jeune secrétaire intérimaire, vit dans une solitude monacale. Mais un soir, son immeuble brûle. (..)
Déserteur de l’armée, Monsieur Mike a fait de la rue son foyer. Installé tranquillement sous un porche (...) 
Au moment où Mariette, Millie et Mike heurtent le mur de leur existence, un homme providentiel surgit et leur tend la main – Jean, qui accueille dans son Atelier les âmes cassées, et dont on dit qu’il fait des miracles. 

Mais peut-on vraiment se reconstruire sans affronter ses fantômes ? Avancer en se mentant et en mentant aux autres ? Ensemble, les locataires de l’Atelier vont devoir accepter leur part d’ombre, tandis que le mystérieux Jean tire les ficelles d’un jeu de plus en plus dangereux.

Mon avis : 
Millie, Mariette et Mr Mike, trois blessés de la vie, ils portent en eux une culpabilité. Chacun va vivre un évènement fort qui va le faire basculer.

Jean et son atelier des miracles vont être là pour eux. Jean va les aider à redresser la tête, à se retrouver, à exister.

J'ai dévoré ce livre en quelques heures, j'en ai aimé les personnages principaux.

Rapidement on se doute que ce Jean cache des choses, est-il aussi bon qu'il en donne l'apparence ? Est-il vraiment animé de bonnes intentions ? 

C'est ce qui m'a plu, tout n'est pas lisse et empli de bons sentiments. Il y a des grincements de dents, des coups de becs.
Mais aussi des très belles choses, de belles rencontres, de l'entraide, de l'amitié.

Voici un livre que je n'hésiterai pas à conseiller ! 

 

Les avis de Stephie, Jules, A propos de livres.

 

       Livre issu de ma 

         

      


       Catégorie bâtiment

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 22:22

                                              

 

Quatrième de couverture :
Nell, une Irlandaise dans la quarantaine, vit à Paris depuis plus de vingt ans. C'est une oenologue reconnue, l'une des rares femmes dans le monde à avoir le statut de Master of Wine. Elle profite du calme de la vie parisienne comme d'un bon verre de rouge, en compagnie de Lulu, un caniche qu'elle méprise, et de son amant Henri, un homme marié propriétaire d'un vignoble. Mais un coup de téléphone nocturne va venir briser le monde clos qu'elle a construit. Un voisin de sa fille unique Ali, qui vit en Irlande, lui donne à son sujet d'inquiétantes nouvelles. Celles-ci vont obliger Nell à retourner dans son pays d'origine, ce qu'elle n'avait pu se résigner à faire depuis son arrivée en France, et cela non sans raison. Pierres de mémoire est une poignante histoire d'amour maternel, dans laquelle l'auteur dissèque avec tendresse et précision les relations filiales, et interroge l'emprise d'un passé que l'on tente de garder à distance.

 

Mon avis : 
Nell, 48 ans, vit à Paris et revient en Irlande 32 ans après avoir quitté son pays.

Elle y retrouve Ali sa fille, Grace sa petite-fille, sa maison d'enfance dans laquelle habite sa fille. Et surtout elle y retrouve une multitude de souvenirs. 

On alterne entre douce nostalgie et souvenirs amers. Le présent se mêle au passé pour découvrir l'histoire de cette famille. 

J'ai beaucoup aimé l'histoire des pierres de mémoire qui donnent leur titre au roman, c'est une explication très jolie.

J'ai eu mal au cœur pour la petite Grace

En revanche, cette histoire n'est vraiment pas très gaie. Je pense que j'aurais mieux fait de fractionner la lecture et pour une fois de lire un autre livre en même temps.
Mon avis est donc mitigé, il faut dire que je suis aussi dans une période de fatigue et que j'aurais sans doute besoin de lectures plus légères. 

 

 

  Livre emprunté à la

         images.jpg

      


      Catégorie matière

Ce livre faisait partie de mon sac surprise sur le thème de l'Irlande emprunté à la bibliothèque.

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 05:40

                                          

Je m'étais inscrite dans la catégorie "Même pas peur" et j'ai lu 39 livres.

Je rempile pour la prochaine session 2014-2015.

Cliquez sur le titre d'un livre si vous voulez lire mon avis.

 

1. Le gardien de phare
       de Camilla Läckberg

2. Le passager
         de Jean-Christophe Grangé

3. L'ombre de ton sourire
          de Mary Higgins Clark

4. Dark Tiger
           de William G. Tapply

5. L'enfant des cimetières
      de Sire Cédric

6. Des nœuds d'acier
        de Sandrine Collette

7. Rapt de nuit
           de Patricia Mac Donald

8. Terminus Elicius
             de Karine Giebel

9. Les apparences
          de Gillian Flynn

10. La fille cachée
         de Lisa Gardner

11. Ils vivent la nuit
          de Dennis Lehane

12. Orages ordinaires
            de William Boyd

13. Les traces de l'araignée
         de Kathy Reichs

14. Intuitions
           de Dominique Dyens

15. La ville des serpents d'eau
            de Brigitte Aubert

16. Le festin d'Alice
            de Colin Thibert

17. Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils
           de Jacques Expert

18. Train d'enfer pour Ange rouge
           de Franck Thilliez

19. Monster
        de Patrick Bauwen

20. L'appel du coucou
            de Robert Galbraith

21. Puzzle
             de Franck Thilliez

22. Beso de la muerte
              de Gilles Vincent

23. Un vent de cendres
          de Sandrine Collette

24. L'hôtel hanté
           de Wilkie Collins

25. Docteur Sleep
            de Stephen King

26. Le mystère de la chambre jaune
            de Gaston Leroux

27. Des clous dans le cœur
          de Danielle Thiéry

28. Un long moment de silence
          de Paul Colize

29. Cette nuit-là
             de Linwood Barclay

30. Les mères
             de Samantha Hayes

31. Le marchand d'éponges
          d'E. Baudoin et F. Vargas

32. N'oublier jamais
                de Michel Bussi

33. La maison où je suis mort autrefois
             de Keigo Higashino

34. L'hiver des lions
            de Jan Costin Wagner

35. Les morsures du passé
           de Lisa Gardner

36. Psycho-investigateur
         de Benoît Dahan et Erwan Courbier

37. De chair et de sang
        de John Harvey

38. Tueurs de mamans
          de Zidrou

39. Je ne porte pas mon nom
        d'Anna Grue

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture