31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 04:00

Voici mon classement final des titres écoutés pour le prix Audiolib 2015

                                             Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda (livre audio)

 

Je publie aujourd'hui en même temps que  : EnnaSaxaoulSylire et Bladelor, et Sophie

Les classements sont parfois très différents !

 

Vous pouvez cliquer sur les couvertures pour lire ce que j'en pense


Numéro 1 

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 2

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 3

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 4

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 5

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 6

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 7

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 8

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 9

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Numéro 10

Mon classement du prix Audiolib 2015

...

Partager cet article

Repost0
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 14:00
Oona & Salinger de Frédéric Beigbeder (livre audio)

...

Quatrième de couverture : 
« Il arrive un moment, dans certains pays, à certaines époques, où les hommes semblent attendre un événement important et tragique qui permettrait de résoudre tous les problèmes. Ces périodes sont généralement nommées : avantguerre. Elles sont assez mal choisies pour tomber amoureux. En 1940, à New York, un écrivain débutant nommé Jerry Salinger, vingt et un ans, rencontre Oona O’Neill, quinze ans, la fille du plus grand dramaturge américain. Leur idylle ne commencera vraiment que l’été suivant... quelques mois avant Pearl Harbor. Début 1942, Salinger est appelé pour combattre en Europe et Oona part tenter sa chance à Hollywood. Ils ne se marièrent jamais et n’eurent aucun enfant. » F.B.

 

Mon avis : 
Je n'ai pas beaucoup aimé ce livre et pourtant que je dois reconnaître qu'il m'a fait découvrir des personnages que je ne connaissais que très peu ou pas du tout (Oona par exemple). C'est un bon point pour ma culture personnelle.

En revanche tout n'est pas réel et c'est frustrant de ne pouvoir démêler le vrai-faux du faux-vrai.

Les passages où l'auteur parle de lui-même n'apportent rien.

Le lecteur, eh bien.... il est bon mais je n'aime pas trop son timbre de voix. De plus pour moi Edouard Baer est toujours Otis dans Asterix Mission Cléopâtre !

En bref, des passages que j'ai plutôt aimés et d'autres beaucoup moins.

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda (livre audio)

 

Partager cet article

Repost0
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 13:29
A copier 100 fois d'Antoine Dole

...

Quatrième de couverture : 
«Papa m'a dit 100 fois comment il fallait que je sois.» Et surtout, «pas pédé». La consigne est claire et quand le héros de ce livre, 13 ans, se fait harceler par les gros bras du collège, impossible d'appeler son père à l'aide. Heureusement qu'il y a Sarah, qui n'a pas peur, elle. Mais la question reste : comment se faire aimer d'un père qui vous rejette pour ce que vous êtes ?

 

Mon avis : 
Après la lecture coup de poing de Je reviens de mourir du même auteur, j'ai eu envie de continuer ma découverte car j'avais lu beaucoup de billets élogieux sur ce petit livre.

Ce texte est un appel au secours d'un jeune garçon de 13 ans aux prises avec d'autres collégiens qui n'acceptent pas sa différence.
Il parle beaucoup à son père "dans sa tête", j'ai été bouleversée par certaines phrases qui laissent présager le pire. 

Quelle souffrance pour ces jeunes qui doivent faire face à une telle intolérance, c'est choquant et pourtant tellement réel, hélas...

J'ai vraiment été touchée par ce livre.
Cet auteur a vraiment une écriture percutante, il met le doigt sur ce qui fait mal.

Un beau texte qui fait réfléchir.

L'avis de Miss A. (17 ans) : Une histoire triste et belle que j'ai beaucoup aimée.
Dans mon collège et mon lycée il n'y a pas de violence comme dans ce livre mais parfois des "vannes" à répétition.

   

 Livre emprunté à la

       images.jpg

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 16:35
L'île du Point Némo de Jean-Maris Blas de Roblès (livre audio)

...

Quatrième de couverture : 
Martial Canterel, richissime opiomane, se laisse interrompre dans sa reconstitution de la fameuse bataille de Gaugamèles par son vieil ami Holmes (John Shylock). Un fabuleux diamant, l’Anankè, a été dérobé à Lady MacRae. Voilà donc Holmes et l’aristocratique dandy embarqués dans la poursuite du dangereux criminel. Par une mise en abyme jubilatoire, cette poursuite vient s’entrecroiser avec les aléas d’une fabrique de cigares du Périgord où, comme aux Caraïbes, se perpétue la tradition de la lecture, à voix haute, des aventures de Jean Valjean ou de Monte-Cristo. Mais la fabrique est bientôt reprise par le fondateur de B@bil Books, une usine de liseuses électroniques…
Cette folle équipée romanesque est aussi une réflexion sur l’art littéraire, doublée d’une critique radicale de la gouvernance anonyme qui nous aliène jusque dans nos bonheurs les plus intimes.

 

Mon avis : 
Ce livre est foisonnant d'histoires, tellement que j'en perdais le fil. 
C'était trop pour moi et encore plus en lecture audio il me semble.
J'avoue que je n'ai pas du tout compris tous les tenants et les aboutissants de cette histoire.

Quand je n'accroche pas à une lecture audio mon esprit à tendance à vagabonder, du coup je n'aime pas l'histoire et en plus je passe certainement à côté de choses importantes pour la compréhension de l'histoire.

J'ai voulu insister car ce livre fait partie de la sélection pour le prix Audiolib mais cela n'a rien arrangé bien au contraire.

Il est question de la recherche d'un diamant disparu, d'un couple ayant des problèmes sexuels, de lecture dans une fabrique de cigares, d'une usine de liseuses, et d'autres petites histoires diverses et variées, un joyeux mélange....

Ce que j'ai aimé dans ce livre ? Le lecteur ! Thibault de Montalembert

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda (livre audio)

Partager cet article

Repost0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 15:03
Les dieux voyagent toujours incognito de Laurent Gounelle

...

Quatrième de couverture :
Imaginez : vous êtes au bord du précipice. À l'instant fatidique, un homme vous sauve la vie. En échange : votre engagement à faire tout ce qu'il vous demandera. Vous acceptez et vous voilà embarqué dans un incroyable voyage où tout semble vous échapper.

Plus qu'un roman, une réflexion sur soi-même qui nous invite à prendre notre destin en main.

Mon avis : 
Sous couvert d'une histoire romancée, l'auteur nous présente ici une réflexion sur soi-même et notamment sur la manière d'améliorer la confiance en soi.

Autant je ne suis pas attirée par les livres qui traitent de ce genre de sujet, autant j'ai aimé cette façon romancée d'aborder la question.

Et le plus drôle c'est que juste après avoir terminé ce livre je me suis retrouvée à tester involontairement une des méthodes employées ici.

Je ne sais pas s'il m'en restera grand chose sur le long terme mais c'est une façon très agréable de réfléchir un peu sur son propre comportement.

Certains passages m'ont même fait rire, notamment celui ou Alan découvre le Roquefort et ne veut pas manger de fromage pourri, j'ai même lu cet extrait à ma fille car je l'ai trouvé excellent.

Une lecture détendante en même temps qu'enrichissante.
 

Livre prêté par une copine
     
  

 

 

Partager cet article

Repost0
19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 18:16
L'innocence des bourreaux de Barbara Abel

...

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d'autres.
Parmi eux une jeune maman qui a laissé son petit garçon de trois ans seul à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d'acheter des couches pour la nuit.
Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s'il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent...
Des gens normaux, sans histoire, ou presque.
Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé.
Mais (...), la vie de ces hommes et femmes ordinaires bascule dans l'horreur. Dès lors, entre victimes et bourreaux, (...).

 

Mon avis : 
Ce livre est à déconseiller aux personnes trop sensibles (Sylire ?).

Cela commence tranquillement par la présentation des personnages qui vont se retrouver confrontés au même évènement. Leur description est rapide mais ils sont très bien dépeints (âge, vie, enfant, travail, amour), on se fait rapidement une idée de chacun. Ils vont tous au même endroit et la supérette va être le lieu dans lequel va se dérouler une petite moitié du livre.
On se doute bien que tout ne va pas bien se passer mais on n'imagine pas à quel point !

J'ai été rapidement embarquée dans cette histoire et j'ai aimé car on va de surprise en surprise. L'auteur n'y va pas avec le dos de la cuillère et certains passages font frémir (même un peu trop).

J'avais hâte de retrouver ce livre à chaque interruption, le rythme est enlevé et l'idée plutôt originale.

L'avis de Canel.

De cet auteur j'avais déjà aimé Derrière la haine.

Merci aux Editions Belfond

 

Partager cet article

Repost0
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 17:24
Etranges rivages d'Arnaldur Indridason

...

Quatrième de couverture : 
De retour sur les terres de son enfance, le commissaire Erlendur est hanté par le passé : la disparition de son frère, et d'autres affaires restées sans réponse. Il se plonge dans l'histoire de cette jeune mariée perdue sur un chemin de montagne soixante ans plus tôt. Pourquoi n'a-t-elle pas croisé le groupe de soldats anglais égaré ? Sous la glace des fjords d'Islande, le passé ne meurt jamais.

« À qui la découverte de la vérité serait-elle utile après toutes ces années, toutes ces décennies ? »

 

Mon avis :

J'ai aimé retrouver le commissaire Erlendur, ses recherches le mènent à interroger différentes personnes au sujet de Matthildur, une femme disparue soixante ans auparavant.

Il avance pas à pas tout en ayant toujours à l'esprit la disparition de son petit frère, il culpabilise à propos des événements passés. 

Dans ce roman on vit au rythme tranquille de cette enquête, les personnages sont bien étudiés et Erlendur suit le fil sans se décourager.

Heureusement que ce n'est pas très grave si le lecteur ne mémorise pas bien les noms de lieux car ils sont vraiment source de confusion, par exemple Reydarfjördur, Eskifjördur, Vaglaskogur, Hornafjördur, Framkaupstadur, Egilsstadir...

Je voulais lire les enquêtes d'Erlendur dans l'ordre de parution et il paraît que cela n'a pas grande importance, alors sur les conseils de mes copines (une surtout...) je lâche prise et j'ai lu celui-ci sans lire tous les précédents.

Pour le prochain ce sera peut-être une enquête en livre audio.

 

Livre du club de lecture
     avec mes copines

      

 

Partager cet article

Repost0
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 04:00
Trois mille chevaux vapeur d'Antonin Varenne (livre audio)

...

Quatrième de couverture : 
Le sergent Bowman appartient à cette race des héros crépusculaires qui traversent les livres de Conrad, Kipling, Stevenson…
Ces soldats perdus qui ont plongé au coeur des ténèbres, massacré, connu l’enfer, couru le monde à la recherche d’une vengeance impossible, d’une improbable rédemption.
De la jungle birmane aux bas-fonds de Londres, des rives de l’Irrawaddy à la conquête de l’Ouest, ce roman plein de bruit et de fureur nous mène sans répit au terme d’un voyage envoûtant, magnifique et sombre.
Antonin Varenne, l’auteur de 
Fakirs, renoue avec la lignée disparue des grands écrivains d’aventures et d’action. Une réussite qui marquera.

 

Mon avis : 
Suite à un meurtre à Londres, le sergent Bowman part à la recherche des hommes qui ont vécu avec lui des choses horribles en Birmanie.

Le lecteur de ce livre audio est fantastique, il prend des voix différentes sans que cela paraisse forcé, c'est très naturel et il a un véritable talent. C'est ce que j'ai préféré dans ce livre audio.

Hélas même avec un très bon lecteur je n'ai pas accroché à cette histoire, j'ai insisté jusqu'à la moitié du livre pour abandonner sans regret pour l'histoire mais avec regret pour le lecteur.

Mon alibi ? Je m'ennuyais la plupart du temps. Pour un roman d'aventure je n'ai pas accroché au rythme de cette histoire. Trop de longueurs pour moi ou alors ce n'était pas le bon moment, c'est toujours ce que je me dis quand je n'aime pas un roman qui enthousiasme tant d'autres lecteurs.

Je ne suis pas fan des romans d'aventure et je dois dire que la quatrième de couverture ne me donnait déjà pas très envie. Je ne m'arrête pas à ça car je peux parfois avoir de belles surprises.

Je suis déçue car le lecteur est vraiment excellent.

Les avis de Saxaoul, Sophie et Sylire.

 

           Chez Sylire

 

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda (livre audio)

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 16:49
Joseph de Marie-Hélène Lafon (livre audio)

...

Quatrième de couverture : 
Joseph est ouvrier agricole, dans une ferme du Cantal. Mais ce nouveau roman
de Marie-Hélène Lafon n’est en rien un « roman paysan » nostalgique, nourri de
« couleur locale » : la ferme où il vit n’ignore ni les ordinateurs ni les congélateurs.
Et le dimanche, au bistrot du village, quand il a un peu trop bu, les phrases de
Joseph miment celles des animateurs populaires de la télévision.
La virtuosité de
Joseph est ailleurs : justement dans la position qu’a son héros d’intermédiaire entre deux mondes, deux rythmes – celui, immuable, de la « terre » dont il a la charge, des jours, des saisons, et celui d’une modernité qui bouscule les modes de vie. Mais peut-on impunément « rester, en regardeur, au bord » d’une faille qui s’élargit ?

Lu par Marie-Christine Barrault
 

Mon avis : 
Sur le moment j'ai bien aimé cette écoute mais quelques jours plus tard j'ai bien du mal à en dire ce que j'en pense.

Il n'y a pas d'histoire mais le récit de la vie d'un homme, Joseph, valet de ferme en Auvergne.
C'est un joli texte sur un homme que l'on apprend à connaître petit à petit. 

Le problème c'est qu'il ne va pas m'en rester grand chose, je le sais car son souvenir s'estompe déjà.
 

Les avis de Saxaoul, Leiloona, Sylire, SophieEstelle, Laure et Enna.

De cet auteur je n'avais pas aimé L'annonce.

 

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda (livre audio)

 

Partager cet article

Repost0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 18:38
La vérité et autres mensonges de Sascha Arango (livre audio)

...

Quatrième de couverture : 
Auteur adulé de bestsellers, mari comblé, ami généreux : Henry aurait une vie de
rêve si celle-ci n’était construite sur le mensonge.
Survient un malheureux hasard, 
imputable à une maîtresse encombrante, et le château de cartes patiemment édifié menace de s’effondrer. Henry se retrouve face à un choix : révéler la vérité à sa femme, sans laquelle il ne serait rien, au risque de tout perdre. Ou éliminer l’obstacle…
Dans ce thriller machiavélique où plane l’ombre de Patricia Highsmith, Sascha
Arango tisse en virtuose une toile où le lecteur se laisse prendre avec délice.
L’histoire d’un homme qui marche au bord du gouffre, ignorant du vertige. Mais
saura-t-il toujours échapper aux conséquences de ses actes ?

Lu par Olivier Cuvellier.
 

Mon avis : 
Je pensais avoir un avis plus positif sur ce livre.
L'histoire démarre bien, le lecteur est bon, cela commence tranquillement et un évènement surprenant se produit. Je me suis dit : "c'est bon je vais adorer", car j'ai vraiment été stupéfaite. 
Mais le personnage principal n'est pas franchement sympathique et il s'englue dans ses mensonges et au bout d'un moment trop c'est trop. 

Mon esprit a parfois vagabondé durant cette écoute mais un peu trop à mon goût et ce n'est pas bon signe.

Dommage, le début était prometteur.
 

Les avis de Saxaoul, Laure et Enna.

 

Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulveda (livre audio)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture