3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 13:40

Hier je suis allée faire une randonnée en Mayenne avec des amis.

 

Dans un petit village nous sommes entrés dans ce bâtiment

L'arbre à livres

...

Nous y avons trouvé une table de ping-pong mais aussi un bel arbre à livres !!!!!!

Il y en avait pour tous les goûts.

Une belle idée qui m'a fait penser aux boîtes à livres qui existent dans certaines communes.

L'arbre à livres

...

L'arbre à livres

...

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 19:20
La couleur des sentiments de Kathryn Stockett (livre audio)

...

Quatrième de couverture :
En 1962, à Jackson, Mississipi, chez les Blancs, ce sont les Noires qui font le ménage et élèvent les enfants.

Sans mot dire, sous peine de devoir prendre la porte. Est-ce le cas de Constantine, l’employée des Phelan, dont on n’a plus aucune nouvelle ?

Mais franchement, qui s’en soucierait ? Ses amies, Minny et Aibileen, et surtout Skeeter, la propre fille des Phelan.

La jeune étudiante blanche et les deux employées noires vont lier une alliance imprévisible pour « comprendre ».

Passionnant de bout en bout, La Couleur des sentiments a déjà conquis plus de deux millions de lecteurs, connu le succès au cinéma (The help) et obtenu le Grand prix des lectrices de Elle en 2011.

Timbres différents, conviction ou verve identiques : Marie Lemaître, Nathalie Hons, Nathalie Hugo et Cachou Kirsch marient leurs voix comme les héroïnes du roman leur volonté que « les choses changent ». Leur lecture a été récompensée par le Prix du livre audio Lire dans le noir en 2011.

 

Mon avis :   

Quel bonheur d'écoute pour cette histoire que je connais bien puisque j'ai déjà adoré le livre et beaucoup aimé le film.  

Je ne vais pas revenir sur l'histoire dont je parle dans le billet sur la version papier.

Je vais plutôt parler des personnages qui ont pris vie avec les voix des lectrices. Elles sont fabuleuses et j'ai vraiment fait traîner cette écoute (un peu plus d'un mois) pour en profiter le plus longtemps possible.

Le timbre des voix des lectrices est parfait, leur ton de lecture est juste, c'est tout simplement magnifique !!!!!!

Un très grand plaisir d'écoute pour la fan de livre audio que je suis devenue.

Et une grande joie d'avoir retrouvé tous les personnages attachants de cette histoire. 

Ce livre fait partie des rares que je réécouterai et que je relirai avec plaisir au fil du temps.

Une grande réussite !

 

Livre emprunté à la

    images.jpg

 

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 16:21
Après la fin de Barbara Abel

...

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins)
Une banlieue calme, aux maisons mitoyennes entourées de jardins bien entretenus.

Des voisins modèles : Tiphaine et Sylvain, couple soudé aux prises avec un ado un peu rebelle, Milo. C'est le cadre idéal dans lequel Nora, récemment divorcée, vient d'emménager avec ses deux enfants. Mais Nora ne sait pas encore que (...)

Et dans l'ignorance, Nora donne sa confiance...

Mon avis : 
De cet auteur j'ai lu Derrière la haine qui est la première histoire mettant en scène les personnages retrouvés ici. J'avais bien aimé et cela m'a donné envie de découvrir cette suite.

Même ambiance, mêmes personnages (sauf ceux disparus prématurément dans le premier volume). 

26 et 28 rue Edmond Petit, deux adresses où il ne fait pas bon habiter. Il ne faut surtout pas se fier aux apparences ! Les voisins ont l'air bien sympathiques, bien sous tous rapports.

J'ai pris du plaisir et de l'intérêt à lire cette histoire. C'est prenant MAIS la surprise est moins grande qu'à la lecture de la première histoire car je m'attendais à ce que ce soit bien tordu.

Qui va mourir, qui va s'en sortir ? Il y a évidemment des surprises et c'est bien amené.

On ne sait jamais ce que cachent les murs de nos voisins !!!!!! D'ailleurs les nôtres viennent de déménager.... A bientôt peut-être sur ce blog !

 

 Livre issu de ma 

   

 

 

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 15:39
Colloque sentimental de Julie Wolkenstein

...

Quatrième de couverture :
Pourquoi Ann Hellbrown a-t-elle brusquement décidé d’arrêter d’écrire après la noyade de son mari ? Pourquoi s’est-elle exilée en Angleterre et n’a-t-elle jamais, jusqu’à sa mort en 1912, rompu son vœu de silence ? De quoi est-elle coupable ?
Une poignée d’universitaires, plus ou moins excentriques, plus ou moins convaincus du sérieux de leur mission, sont réunis par un colloque consacré à la romancière. Dans une petite ville de l’ouest de la France où elle vécut jadis, et dans sa maison même, un manoir à peine rattaché à la côte par une jetée que les marées submergent, ils échangent points de vue – et plus si affinités – forment des hypothèses littéraires et des projets amoureux. De chercheurs, ils se transforment en détectives. Ils ont quatre jours pour mener l’enquête sur la disparue. Leurs témoignages croisés, ainsi que d’autres pièces mystérieusement versées au dossier à leur insu permettront au lecteur de juger. Au rythme des vagues qui menacent le manoir, dans ce va-et-vient qui mêle satire des mœurs universitaires et plongée dans une intimité d’un autre temps, entre aujourd’hui et hier, les secrets engloutis referont surface.

 

Mon avis : 
L'idée de départ de ce roman est plutôt originale, le lecteur va découvrir Ann Hellbrown décédée depuis longtemps et qui avait arrêté d'écrire après la mort de son mari, cette découverte se fera au travers d'un colloque "sentimental".

La question qui apparaît en filigrane de tout ce livre est pourquoi a-t-elle arrêté d'écrire ? et que cache le décès de son mari ? 

J'avais besoin d'une lecture un peu plus énergique et cette histoire m'a paru un peu longue. L'auteur se focalise tour à tour sur chacun des personnages, elle insère aussi des écrits d'Ann Hellbrown qui vont permettre au lecteur de découvrir le secret de cette femme.

En revanche j'ai aimé l'écriture de Julie Wolkenstein, elle est fluide et agréable à lire, mais cela ne fait pas tout, j'ai donc terminé ce livre légèrement en diagonale.

 

 Livre issu de ma 

   

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 19:00
Les impliqués de Zygmunt Miloszewski

...

Quatrième de couverture : 
Un dimanche matin, au milieu d'une session de thérapie collective organisée dans un ancien monastère de Varsovie, l'un des participants est retrouvé mort, une broche à rôtir plantée dans l'oeil. L'affaire est prise en main par le procureur Teodore Szacki. Las de la routine bureaucratique et de son mariage sans relief, Szacki ne sait même plus si son quotidien l'épuise ou l'ennuie. Il veut du changement, et cette affaire dépassera ses espérances.

Cette méthode de la constellation familiale, par exemple, une psychothérapie peu conventionnelle basée sur les mises en scène... Son pouvoir semble effrayant. L'un des participants à cette session se serait-il laissé absorber par son rôle au point de commettre un meurtre ? Ou faut-il chercher plus loin, avant même la chute du communisme ?

Zygmunt Miloszewski signe un polar impressionnant, où s'affrontent la Varsovie d'aujourd'hui et les crimes du passé.

 

Mon avis : 
Ce livre m'attendait depuis longtemps et malgré l'avis positif d'Enna qui me l'avait prêté j'ai eu du mal à me lancer. Il faut dire que l'avis moyen de mon mari ne m'encourageait pas.

J'ai aimé l'histoire de base avec un mort lors d'une thérapie collective MAIS il y a trop d'histoires qui tournent autour et je me suis lassée. Je n'avais même plus trop envie de connaître l'issue de l'enquête principale.

C'est dommage parce qu'au début je pensais que je m'étais trompée et que j'allais l'aimer.

 

Livre prêté par Enna

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 15:10
Filles de Shangai de Lisa See

...

Quatrième de couverture : 
Chine, 1937. Shanghai est le joyau de l'Asie. C'est là que vivent les soeurs Chin, Pearl et May, magnifiques jeunes femmes, aisées et rebelles, aux tempéraments pourtant opposés.
Mais l'insouciance s'arrête brutalement pour les deux soeurs le jour où leur père, ruiné, décide de les vendre à des Chinois de Californie, venus chercher des épouses en Chine.
Alors que les bombes japonaises s'abattent sur leur ville natale, une nouvelle vie commence à Los Angeles pour les jeunes femmes...

 

Mon avis :
Abandon en vue ! 
Cela n'a pas très bien commencé entre ce livre et moi car j'attendais le départ en Amérique de ces filles de Shangai et celui-ci s'est un peu fait attendre.

Une fois en Amérique, j'ai trouvé cette histoire longue et plutôt lente. J'ai décroché rapidement et je dois avouer que je n'ai pas trop insisté. Je comptais pourtant sur un voyage en voiture pour avancer et le terminer mais cela n'a pas été concluant.

En revanche j'ai vraiment aimé tout le passage où elles sont en voyage, je suis donc d'autant plus déçue d'avoir lâché prise.

Je ne lis pas énormément en ce moment et il me faut vraiment des lectures qui me plaisent assez rapidement. 

De cet auteur j'avais bien aimé Fleur de neige

 

Livre du club de lecture
     avec mes copines

      

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 08:12
Les quatres saisons de l'été de Grégoire Delacourt

...

Quatrième de couverture : 
Cet été-là, Cabrel chantait Hors saison et tout le monde chantait Cabrel.
Cet été-là, sur la plage du Touquet, les corps se dévoilaient, les coeurs s'emballaient.
Cet été-là, sur les dunes immenses, se jouaient les destinées amoureuses de quatre couples, à l'âge des quatre saisons d'une vie.
L'été est-il toujours fatal aux histoires d'amour ?

 

Mon avis : 
J'ai aimé ces histoires de couples à différents âges de la vie : 15, 35, 55 et 75 ans. Elles sont globalement touchantes.

Chaque histoire se passe en juillet 1999 et les personnages se croisent donc sans forcément se connaître.

A 15 ans : Les premiers amours, les premiers émois, les premiers chagrins

A 35 ans : Celle que j'ai le moins aimé

A 55 ans : J'ai beaucoup aimé la chute qui est surprenante

A 75 ans : Un si grand amour ! 

J'ai aussi aimé les quelques courts chapitres de la fin qui permettent de savoir ce que sont devenus les personnages.

Et le petit plus : cela se passe dans le Nord, ma région d'origine !

 

 Livre issu de ma 

   

 

 

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 17:12

                                        

 

Je ne suis pas en vacances donc à 7h07 je sortais de la douche quand mon alarme de téléphone a sonné

Qu'est ce que je faisais le 07/07 à 07h07 et 19h07 ?

...

Et à 19h07 je venais de me poser devant l'ordinateur après une longue séance de repassage. J'ai un billet à écrire sur le livre qui se trouve sur la photo.

Qu'est ce que je faisais le 07/07 à 07h07 et 19h07 ?

...

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 18:54
Aux anges de Francis Dannemark

...

Quatrième de couverture :
Amis d'adolescence, Pierre et Florian se retrouvent, après trente ans d'absence, à l'occasion d'un long voyage en voiture. L'un et l'autre ont un peu perdu le fil de leur vie. Avec émotion et humour, ils évoquent leurs fêlures, leurs doutes face à l'avenir. Mais ce voyage, dicté par les rendez-vous professionnels de Pierre, ne se déroule pas comme prévu.

Sur le bord d'une route, ils croisent Emiliana di Castelcampo. Dans son château en ruine, telle une fée facétieuse, la vieille comtesse italienne va bientôt bouleverser l'existence des deux hommes. Car la vie trouve son sens et sa magie dans les rencontres que l'on y fait et dans notre capacité à rêver et à accueillir l'imprévu.

Cette comédie d'un optimisme contagieux, qui redonne le goût de vivre et d'aimer, est aussi un roman d'apprentissage et de sagesse, illuminé par d'inoubliables histoires d'amour.

 

Mon avis : 
Je me suis régalée avec ce petit livre bien sympathique.

Pierre et Florian partent pour un voyage en voiture, à l'époque de leur adolescence ils étaient très proches. Ces retrouvailles vont les emmener sur des chemins inattendus.

J'ai aimé les doutes de ces cinquantenaires car je m'y suis parfois retrouvée, une envie de changer de vie parfois ..... 

Bon allez on revient sur terre. J'ai passé un moment fort agréable et mon seul bémol sera que j'aurais voulu que cela dure plus longtemps.

Les sujets abordés sont divers, amour, amitié, le sens de la vie, il y a parfois un petit côté philosophique qui m'a plu.

Un livre doudou comme disent souvent les blogueuses !

 

Livre du club de lecture
     avec mes copines

      

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 16:12
Nagasaki d'Eric Faye

...

Quatrième de couverture : 
Shimura-san mène une existence solitaire et ordonnée dans la banlieue de Nagasaki. Mais voilà que des objets se déplacent, chaque jour, insidieusement, que de la nourriture disparaît. Fantôme ? Hallucinations ? Grâce à une webcam, la vérité se fait jour : une femme habite clandestinement chez lui, depuis un an...

Grand Prix du roman de l'Académie française 2010, Nagasaki est un chef-d'oeuvre de mélancolie, un récit percutant sur l'isolement, où les ombres qui peuplent l'histoire du Japon ne sont pas loin.

 

Mon avis : 
Ce petit livre d'à peine 100 pages est une réussite.

Ce roman est tiré d'un fait divers récent (2008), un fait divers surprenant et touchant.

C'est une histoire de solitude, de deux solitudes. La façon dont ils vont se rencontrer est très particulière.

Je n'aurais jamais cru qu'une telle histoire pouvait réellement pu se produire et pourtant elle est tirée d'un fait divers bien réel.

Ce court texte est très agréable à lire et met le doigt sur un des problèmes de notre société soi-disant moderne.
L'auteur a une plume fluide et sensible.

Le titre peut induire en erreur, c'est simplement le nom de la ville où se déroule l'histoire.

Une bien belle découverte.

 

Livre issu de ma 

offert par Enna

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture