26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 13:23
Avant toi de Jojo Moyes

...

Quatrième de couverture :
Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé.
Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré.
Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis. 

 

Mon avis : 
J'avais envie de lire ce livre car du même auteur j'avais beaucoup aimé Les fiancées du Pacifique.

Je ne connaissais pas le sujet de ce roman avant qu'une personne bien intentionnée me dise que cela ressemblait au film Intouchables (et que c'était une histoire cucul... 😉 ). La base de l'histoire y ressemble effectivement car c'est l'histoire de Will qui est tétraplégique et de Lou qui va être embauchée pour s'occuper de lui. En fait c'est plutôt pour lui tenir compagnie car pour tous les soins c'est Nathan qui s'en occupe. 

Lou est une fille touchante qui va faire tout son possible pour dérider Will et pour mener à bien la mission confiée par la mère de ce dernier. 

Petit à petit ils vont apprendre à se connaître, à s'apprécier malgré leurs différences.

J'ai globalement passé un bon moment avec ce livre, quelques passages font sourire, d'autres serrent le cœur et d'autres sont un peu longs... mais un ensemble plutôt agréable.

 

Merci à Babelio

tous les livres sur Babelio.com

Partager cet article

Repost0
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 17:28
Kaïken de Jean-Christophe Grangé (livre audio)

...

Résumé :

 

« - Un kaïken.
- Tu sais à quoi ça sert ?
- C’est avec ce poignard que les femmes samouraïs se suicidaient. Elles se tranchaient la gorge… »

Olivier Passan de la Criminelle. Un solitaire fasciné par le Japon traditionnel, un samouraï des temps modernes, lancé dans la traque d’un insaisissable criminel, « l’Accoucheur », qui éventre les femmes au terme de leur grossesse pour brûler le foetus.
Sa vie de famille chaotique est au centre de l’intrigue, qui joue des similitudes entre l’histoire personnelle de Passan et celle du serial killer.

Benoit Marchand – comédien accompli formé par Daniel Mesguish – prête magnifiquement sa capacité à incarner des personnages en abyme. Une interprétation très intériorisée de cette intrigue vertigineuse.

Mon avis : 
Cela faisait un moment que je n'avais pas lu cet auteur mais entre 2004 et 2009 j'ai lu ces titres : L'empire des loups, Le concile de Pierre, Les serment des limbes, La ligne noire, Les rivières pourpres, Le vol des cigognes, L'empire des loups, Miserere, La forêt des mânes et en 2013 j'ai écouté Le passager (ici)
J'ai tout aimé ! (sauf La forêt des mânes ici)
 
J'étais donc contente de retrouver un roman de cet auteur, on ne sait jamais très bien où il va nous embarquer. Ici, cela commence par des meurtres de femmes enceintes pour finir au Japon.
Bien évidemment c'est du Grangé alors il y a du sang, des meurtres, des personnages tourmentés, des surprises et c'est pour tout ça (le sang pas trop quand même) que j'aime ce qu'il écrit.
Le lecteur, Benoît Marchand, est vraiment très bon et j'avais plaisir à le retrouver à chaque fois que je reprenais mon écoute.
 
Un bon moment de lecture audio.
 

   Livre emprunté à la

         images.jpg

 


       Catégorie objet

 
 
 

 

Partager cet article

Repost0
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 17:20
La vie est facile, ne t'inquiète pas d'Agnès Martin-Lugand

..

Quatrième de couverture : 
« Alors que j'étais inconsolable, il m'avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J'avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J'étais prête à m'ouvrir aux autres. »

Depuis son retour d'Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux Gens heureux lisent et boivent du café, son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car Diane sait qu'elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille.

Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s'effondrer les unes après les autres.

Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ?

 

Mon avis : 
J'étais très contente d'entamer la suite de Les gens heureux lisent et boivent du café (ici) que j'avais bien aimé.

Alors oui Diane a vécu une terrible épreuve mais quand même elle a le don pour faire tourner les hommes en bourrique.
Elle ne sait pas trop ce qu'elle veut et sous prétexte de sa souffrance personnelle elle fait souffrir les hommes qu'elle rencontre. Bref, elle m'a un peu énervée dans cette suite.

Il y a néanmoins de très jolis passages en Irlande, un peu d'humour, une femme en reconstruction et un chemin qu'elle va parcourir.

Un livre qui est quand même facile à lire mais j'ai été moins tolérante avec l'héroïne que dans le premier tome.
 

Mon préféré de l'auteur reste Entre mes mains le bonheur se faufile (ici). 

 

Livre emprunté à la

    images.jpg

Partager cet article

Repost0
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 17:08
Entre ciel et Lou de Lorraine Fouchet

...

Quatrième de couverture :
Bretagne.
Jo prévoit de profiter d'une joyeuse retraite sur l'île de Groix. Mais la deuxième vie qu'il imaginait aux côtés de sa bien-aimée, il devra l'inventer seul. Son épouse est partie avant lui, en lui lançant un ultime défi : celui d'insuffler le bonheur dans le coeur de leurs enfants.

Il n'a d'autre choix que d'honorer Lou, sa mémoire et ses voeux. Entre un fils sur la défensive et une fille cabossée par l'amour, la mission s'avère difficile mais réserve son lot d'heureuses surprises - car il n'est jamais trop tard pour renouer.

En famille, on rit, on pleure, on s'engueule et, surtout, on s'aime !

 

Mon avis : 
Je savais qu'en empruntant ce livre j'allais passer un bon moment voire un très bon car de cet auteur j'ai déjà lu et aimé : L'agence (1er titre lu en 2004), Le bateau du matin, 24 heures de trop, Le chant de la dune, Le phare de Zanzibar et La mélodie des jours.

Lorraine Fouchet écrit de belles histoires, d'amour, de famille, d'amitié...

Ici on se doute un peu que tout va bien se passer pour les personnages et que Jo réussira la mission que Lou qui a confiée sur son testament. Mais on ne devine pas à l'avance les évènements qui vont se produire.

Certains passages sont émouvants, d'autres sont drôles et les personnages sont tous bien étudiés.

J'ai maintenant très envie d'aller faire un tour sur l'île de Groix que l'auteur doit beaucoup aimer vu la façon dont elle en parle.

Un bon moment de lecture sans que ce soit un coup de cœur.

 

 Livre emprunté à la

       images.jpg

 


         Catégorie lieu

 

 

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 19:00
Le coma des mortels de Maxime Chattam

...

Quatrième de couverture :

Qui est Pierre ?
Et d'ailleurs, se nomme-t-il vraiment Pierre
Un rêveur ?
Un affabulateur ?
Un assassin ?
Une chose est certaine, on meurt beaucoup autour de lui. Et rarement de mort naturelle.
Rebondissements incessants, métamorphoses, humour grinçant… un livre aussi fascinant que dérangeant, en quête d'une vérité des personnages qui se dérobe sans cesse.
Un roman noir virtuose dont l'univers singulier n'est pas sans évoquer celui d'un cinéma où David Lynch filmerait Amélie Poulain.

 

Mon avis : 
Autant le dire tout de suite j'ai été très déçue par ce roman. 
Il est vraiment très différent de qu'a déjà écrit cet auteur. 

Pour moi Maxime Chattam c'est : La théorie Gaïa (ici), Le sang du temps (ici), le 5ème règne (ici), L'âme du mal (ici) In Tenebris (ici).

Pour moi Maxime Chattam écrit des livres où il y a de l'action, du suspense, de l'horreur, du sang et une envie de ne pas lâcher le livre avant de l'avoir terminé.

J'ai été très déstabilisée par ce style d'histoire auquel je ne m'attendais pas, c'est plutôt un roman psychologique mais très...trop bavard par moment.

Il y a quand même une morte avec du sang partout mais je n'ai pas été emportée par cette histoire.

Lecture commune avec Canel

Merci aux éditions Albin Michel

Partager cet article

Repost0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 17:24

                                                       

Le 06/06 à 6h06 je dormais.

Et à 18h06 je faisais un brin de ménage (comme souvent en rentrant du travail) en écoutant mon livre audio en cours (Kaiken de Jean-Christophe Grangé) et heureusement que j'avais programmé mon alarme de téléphone.

Qu'est ce que je faisais le 06/06 à 6h06 ou 18h06 ?

...

Partager cet article

Repost0
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 16:25
Six fourmis blanches de Sandrine Collette

...

Quatrième de couverture :

Le mal rôde toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper ?

Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s'apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant.

À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l'effort. Leur cordée a l'air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches...

Lou l'ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c'est pour leur propre survie qu'ils vont devoir lutter.

 

Mon avis : 
"Demain ils ne seront plus que cinq" dit la quatrième de couverture certes... mais il faut quand même plus de 100 pages pour en arriver là...

Cette mise en route m'a paru un peu longue mais ensuite tout s'enchaîne sans temps mort.

Ce roman raconte d'un côté l'aventure de six randonneurs ainsi que de Vigan leur guide et de l'autre l'histoire de Mathias, un homme rude qui est un sacrificateur.

Quel est le lien entre les deux ? il faudra attendre assez longtemps pour le savoir mais j'avais senti venir le lien entre Vigan et Mathias.

Six fourmis blanches mais combien en sortiront vivantes ? et dans quel état ? La montagne ne fait pas de cadeau et la météo va leur faire vivre des moments vraiment très éprouvants.

Après un début moyen, moyen j'ai vraiment apprécié ce livre et de plus en plus au fil de ma lecture.

Mon préféré de l'auteur reste quand même Des nœuds d'acier.

 

 Livre emprunté à la

         images.jpg

 


       Catégorie animal

 

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 16:17
L'auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier

...

Résumé : (censuré par mes soins)
Orpheline et pauvre, Mary Yellan n'a pas d'autre ressource que de quitter le pays de son enfance pour aller vivre chez sa tante, mariée à un aubergiste, sur une côte désolée de l'Atlantique.

Dès son arrivée à l'Auberge de la Jamaïque, Mary soupçonne de terrifiants mystères. Cette tante qu'elle a connue jeune et gaie n'est plus qu'une malheureuse, terrorisée par Joss, son époux, un ivrogne menaçant, qui enjoint à Mary de ne pas poser de questions sur les visiteurs de l'auberge. Auberge dans laquelle, d'ailleurs, aucun vrai voyageur ne s'est arrêté depuis longtemps... De terribles épreuves attendent la jeune fille (...).
Dans la grande tradition romantique des sœurs Brontë, la romancière anglaise, auteur de Rebecca, nous entraîne avec un sens prodigieux de l'ambiance et de l'intrigue au cœur d'un pays de landes et de marais, battu par les tempêtes, (...).

 

Mon avis : 
Ambiance glauque, auberge inquiétante, évènements nocturnes mystérieux.... tout est une question d'atmosphère dans ce livre.

J'ai aimé le personnage de Mary qui a la tête sur les épaules mais qui reste malgré tout dans cette auberge à cause de sa tante, elle veut la protéger et comprendre pourquoi elle a perdu toute sa joie de vivre après avoir épousé l'oncle Joss.

Une belle découverte qui comble, une fois de plus, une de mes lacunes...

 

Il y  a quelques mois j'avais écouté et un peu moins aimé Rebecca du même auteur.

 

   Livre issu de ma

    

 


      Catégorie lieu

 

 


      Catégorie prénom

 

Partager cet article

Repost0
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 15:23
Le voyage de Nina de Frédérique Deghelt

...

Quatrième de couverture :
Elle s'appelle Nina, comme la chanteuse de jazz Nina Simone. Elle est la little blue girl de ses parents artistes. La vie est une fête jusqu'à leur disparition dans un accident d'avion.

Placée chez des grands-parents qu'elle ne connaît pas, Nina décide l'impossible : s'enfuir et attendre d'avoir la majorité pour revenir. Après tout, elle a depuis toujours voyagé avec son père et sa mère !
Mais entre le voyage insouciant avec deux adultes et la fugue d'une mineure recherchée par les gendarmes, il y a un monde...

Un road movie au féminin, par l'auteur de La Vie d'une autre.

 

Mon avis : 
Un road movie vécu par une jeune adolescente, Nina, qui n'a pas encore atteint ses dix-sept ans. De quoi faire rêver les ados ! Partir seul(e) sur les routes, la liberté, l'aventure... et de quoi faire peur à la maman que je suis ! Les mauvaises rencontres, les galères...

Et bien dans ce livre Nina vit tout ça : l'aventure, la galère, la liberté, les mauvaises rencontres ainsi que de nombreuses autres expériences.

La plume de Frédérique Deghelt est toujours très agréable mais j'ai quand même eu un peu de mal à croire à cette histoire. Ou peur d'y croire ? Peut-être ! 

Un livre "passerelle" dans ma bibliothèque : livre ado lu par un adulte ou livre adulte lu par un ado.

Un livre qui m'a fait voyager, qui m'a fait frissonner et qui est donc réussi.

 

   Livre emprunté à la

         images.jpg

 


      Catégorie prénom

 

Partager cet article

Repost0
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 17:04
Quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier

...

Quatrième de couverture :
Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.

Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route.

Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.

Mon avis : 
Je crois bien que je suis fan de cet auteur car j'ai lu tout ce qu'il a publié chez cet éditeur !  Fan mais mes avis sont quand même variés car ils sont allés du "j'ai adoré" à "j'ai aimé un peu"... 

Pour celui-ci ce sera "j'ai beaucoup aimé". Beaucoup car j'ai très souvent souri. Beaucoup car les personnages de Gilles Legardinier sont profondément humains. Beaucoup car il y a des petits retraités pas piqués des vers. Beaucoup parce que c'est une lecture qui fait du bien. Beaucoup parce que j'ai aimé le "et pour finir" de l'auteur.

Alors oui c'est bourré de bons sentiments, oui c'est peut-être parfois un peu cousu de fil blanc, oui cela va bien finir mais c'est une lecture vraiment très agréable. 

 

Mes avis sur les autres titres de l'auteur : Demain j'arrête, Complètement cramé, Et soudain tout change, Ca peut pas rater 

 

Livre emprunté à la

    images.jpg

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture