17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 17:55

...

 

Je vais à nouveau participer au prix Audiolib en 2018 ! Ce sera ma cinquième participation et je suis très contente

10 livres audio à écouter et à classer avant la fin du mois de mai. Tout est expliqué ici

Et une sélection qui a l'air très sympa, j'espère faire de belles découvertes.

...

 

A très bientôt pour mes premiers avis !

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2018 1 15 /01 /janvier /2018 17:50

...

 

Résumé :
Hanté par un passé douloureux, Lex Henderson part s'installer dans un petit village isolé, sur la côte australienne. Très vite, il tombe sous le charme de cet endroit sauvage, où les journées sont rythmées par le sac et le ressac de l'océan. Au loin, il aperçoit parfois des baleines. Majestueuses, elles le fascinent.
Peu de temps après son arrivée, sa route croise celle de Callista, artiste passionnée, elle aussi blessée par la vie. Attirés l'un par l'autre, ils ont pourtant du mal à se comprendre et à laisser libre cours à leurs sentiments. Parviendront-ils à oublier leurs passés respectifs pour guérir et faire de nouveau confiance à la vie ? 
Dans la lignée de La Mémoire des embruns, ce roman tout en finesse est une véritable ode à la nature et à son admirable pouvoir de guérison. 

Mon avis :
C'est une deuxième tentative pour ce livre que j'avais rapidement abandonné dans sa version papier trouvant le rythme trop lent.

J'ai bien fait de m'y remettre avec cette version audio qui est réussie.
L'histoire est toujours aussi lente mais cette fois-ci elle est bien passée car j'ai aimé l'ambiance de ce roman. 

J'ai aimé les descriptions des paysages marins, des différents personnages et la rencontre des deux héros brisés par la vie qui vont peut-être réussir à s'en sortir ensemble. 

La lectrice donne vie à cette histoire de façon très agréable et mon écoute a été très plaisante.

Livre prêté par Enna

 

chez Sylire

 

Catégorie lieu

 

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 17:43

...

 

Quatrième de couverture :
Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l'esclavage. Rachetée à l'adolescence par le consul d'Italie, elle découvre un pays d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion.

Affranchie à la suite d'un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres.

Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d'évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d'âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu'elle soit razziée.

Mon avis :
Quand j'ai commencé ce livre je ne pensais pas du tout que c'était tiré d'une histoire vraie et qu'une Bakhita avait existé. Non seulement elle a existé mais elle a été canonisée en l'an 2000.

L'histoire de sa vie commence sous les yeux du lecteur quand Bakhita est toute petite, elle est enlevée pour devenir esclave. L'auteur ne décrit pas ce qu'elle subit mais on l'imagine sans peine... et elle n'a que 7 ans !

Après des années d'esclavage sa vie va changer. Elle va finir par devenir religieuse mais n'aura jamais vraiment le choix de sa vie. Elle a échappé à l'esclavage mais n'est pas pour autant vraiment libre. 
Ce choix ne m'a pas semblé très inspiré par sa foi mais pour continuer à se sentir protégée au sein de sa congrégation.

J'ai beaucoup aimé son histoire mais celle-ci m'a parfois semblé un peu longue à partir du moment où elle devient sœur, les sauts dans le temps sont assez grands.

Une sacrée destinée quand même.

L'avis de Gambadou (ici)

 

Livre de ma

 

Catégorie Titre avec un mot unique

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2018 1 08 /01 /janvier /2018 19:05

...

 

Aujourd'hui en rentrant du travail c'était encore Noël grâce à Saxaoul du blog Echappées (ici)

En effet il y a quelques semaines j'ai gagné au tirage au sort pour les 10 ans de son blog.

Je dois avouer que je n'y pensais plus trop mais quand j'ai vu l'enveloppe bien gonflée sur la table de la cuisine je me suis dépêchée de l'ouvrir.

...

 

Une très gentille lettre accompagnait ces 4 paquets,  4 !!!!! 

Comme tu me le dis dans ta lettre, Saxaoul, je sens que tu as choisi ces livres avec grand soin et je suis vraiment très, très touchée. 

Je ne m'attendais vraiment pas à un aussi beau cadeau.

Merci, merci, merci !!!!!!

 

...

 

Je n'ai pas encore rencontré Saxaoul mais nous échangeons plus ou moins régulièrement en nous envoyant des petits messages, en prenant des nouvelles l'une de l'autre.

J'espère qu'un jour on pourra se voir "pour de vrai".

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2018 4 04 /01 /janvier /2018 17:42

...

 

Quatrième de couverture :
En 1967, cela fait déjà quelques années qu'Odelle, originaire des Caraïbes, vit à Londres. Elle travaille dans un magasin de chaussures mais elle s'y ennuie, et rêve de devenir écrivain. Et voilà que sa candidature à un poste de dactylo dans une galerie d'art est acceptée ; un emploi qui pourrait bien changer sa vie. Dès lors, elle se met au service de Marjorie Quick, un personnage haut en couleur qui la pousse à écrire.

Elle rencontre aussi Lawrie Scott, un jeune homme charmant qui possède un magnifique tableau représentant deux jeunes femmes et un lion. De ce tableau il ne sait rien, si ce n'est qu'il appartenait à sa mère. Marjorie Quick, à qui il soumet la mystérieuse toile, a l'air d'en savoir plus qu'elle ne veut bien le dire, ce qui pique la curiosité d'Odelle.

La jeune femme décide de déchiffrer l'énigme des Filles au lion. Sa quête va révéler une histoire d'amour et d'ambition enfouie au cœur de l'Andalousie des années trente, alors que la guerre d'Espagne s'apprête à faire rage.

Après Miniaturiste, Jessie Burton compose une intrigue subtile entre deux lieux et deux époques que tout sépare en apparence, tout en explorant, avec beaucoup de sensualité, d'émotion et de talent, les contours nébuleux de la puissance créatrice.

Mon avis : 
Je ne raffole pas toujours des romans où il est question de peinture mais... celui-ci est une belle surprise.

1967 à Londres et 1936 en Espagne près de Malaga, l'histoire passe de l'un à l'autre et bien sûr les histoires se croisent et 1936 a de grosses répercussions en 1967.

Parfois je préférais les passages en Espagne et parfois ce qui se passait à Londres, cela dépendait de ce que l'auteur me faisait découvrir de l'histoire et puis petit à petit j'ai vraiment tout aimé.
Les indices apparaissent progressivement, certaines de mes suppositions étaient bonnes et d'autres pas du tout.

Ce roman est dans son ensemble plutôt palpitant, intéressant et mystérieux.

Maintenant il va falloir que je lise Miniaturiste le premier roman de cet auteur qui, parait-il, est vraiment très bien également.

Livre du club de lecture
avec mes copines

 

catégorie animal

 

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 18:02

...

 

Présentation :
Proposer un autre regard sur Angers et l'Anjou, autour de quatre thèmes différents. Des photographes passionnés qui saisissent l'instant, le mouvement, le quotidien et la beauté de la ville et de sa région.

Un concours a été organisé et près de 1000 photographies ont été postées. Plus de 50 instagramers ont été sélectionnés pour figurer dans le présent ouvrage?

Une belle occasaion de se laisser surprendre par le territoire

Mon avis :
Ce livre de photos a été créé à partir de photos postées sur Instagram.

Quand je l'ai choisi à la dernière opération masse critique chez Babelio je ne pensais pas recevoir un aussi beau et gros livre. Un livre sur la région que j'habite depuis un peu plus de 27 ans. Nous avions acheté un livre avec des photos avant de nous y installer mais c'est beaucoup plus agréable de regarder un tel livre maintenant que je connais bien la région.

Les photos sont variées et dans l'ensemble vraiment jolies.

Ce livre est vraiment agréable à feuilleter et je vais le laisser accessible pour les gens qui passent chez moi.

Merci à Babelio et aux édition La Geste

catégorie lieu

 

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 23:10

 BONNE ANNEE 2018 A TOUS !!!!!!!!

avec de doux moments, de belles rencontres, de l'amour, de l'amitié, une bonne santé, du travail et tout le bonheur que vous souhaitez

 

 

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 15:23

Mon bilan ne sera pas aussi beau ni aussi détaillé que celui de Canel (ici) mais il est fait et c'est déjà bien !

120 titres dans ma liste dont 25 abandons, je l'avoue je ne me force pas toujours beaucoup car j'ai l'impression de perdre mon temps quand je n'aime pas un livre

15 coups de cœur ce qui est beaucoup pour moi (dont 3 pour des BD)

120 - 25 = 95 livres lus en entier dont 80 qui sont notés du "Bien" au "Coup de cœur" ce qui est logique puisque j'abandonne la majorité de ceux que je n'aime pas du tout 

50 titres empruntés à la bibliothèque

11 livres audio écoutés (+ 5 qui ont été abandonnés) 

J'ai aussi regardé 29 DVD et vu 17 films au cinéma (dont 2 coups de cœur Patients et Au revoir là-haut)

 

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 12:56

...

 

Quatrième de couverture :
Une femme a disparu. Sa voiture est retrouvée au départ d'un sentier de randonnée qui fait l'ascension vers le plateau où survivent quelques fermes habitées par des hommes seuls. Alors que les gendarmes n'ont aucune piste et que l'hiver impose sa loi, plusieurs personnes se savent pourtant liées à cette disparition. Tour à tour, elles prennent la parole et chacune a son secret, presque aussi précieux que sa propre vie. Et si le chemin qui mène à la vérité manque autant d'oxygène que les hauteurs du ciel qui ici écrase les vivants, c'est que cette histoire a commencé loin, bien loin de cette montagne sauvage où l'on est séparé de tout, sur un autre continent où les désirs d'ici battent la chamade.

Avec ce roman choral, Colin Niel orchestre un récit saisissant dans une campagne où le monde n'arrive que par rêves interposés. Sur le causse, cette immense île plate où tiennent quelques naufragés, il y a bien des endroits où dissimuler une femme, vivante ou morte, et plus d'une misère dans le cœur des hommes.

 

Mon avis :
J'ai parfois  du mal avec la sélection des romans pour le prix des lecteurs Cezam. Je ne sais pas encore l'avis que j'aurai sur les prochains mais ce premier roman que je lis de la sélection m'a plu.

Plusieurs personnages prennent la parole à tour de rôle dans ce roman. Alice, Michel, Maribé et Armand, deux hommes et deux femmes liés par la même histoire.

La vie sur le Causse est dure pour les fermiers, la dépression rôde, ils ont besoin de dérivatifs pour se changer les idées.

L'ambiance est plutôt pesante, certains fermiers passent à l'acte et se suicident, d'autres se font aider par Alice l'assistante sociale.

Et puis.... une disparition, une mort ? pourquoi ? il faudra attendre presque le dernier quart du livre pour entrevoir le pourquoi du comment. J'ai trouvé l'explication inattendue et bien pensée.

J'ai également apprécié l'écriture de l'auteur et ses descriptions très réalistes.

Un bon roman.

Livre emprunté à la 

 

...

 

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2017 4 28 /12 /décembre /2017 16:44

...

 

Une ligne remplie pour cette année 2017 et je rempile pour 2018 (ici)

Prénom

1. Le mystère Henri Pick de David Foenkinos
2. Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom
      de Barbara Constantine

Lieu 

1. Roma enigma de Gilda Piersanti
2. Santiago de B-Gnet

Animal

1. Le détroit du loup
      d'Olivier Truc

Objet

1. 13 à table par 13 auteurs
2. Article 353 du Code Pénal
         de Tanguy Viel

Couleur

1. Giboulées de soleil 
      de Lenka Hornakova-Civade
2. Entre ciel et Lou
      de Lorraine Fouchet

Sport/loisir

1. Le sumo qui ne pouvait pas grossir
      d'Eric-Emmanuel Schmitt

Personne célèbre

1. Opération Napoléon
      d'Arnaldur Indridason

Aliment/boisson

1. Cœur-naufrage de Delphine Bertholon

Sphère familiale

1. Ma mère le crabe et moi
     d'Anne Percin
2. Une femme blessée
      de Marina Carrère d'Encausse

Mort

1. Journal d'un vampire en pyjama
       de Mathias Malzieu

Gros mot

1. Voici venir les rêveurs
    de Imbolo Mbue

2. Culottées Tome 2
     de Pénélope Bagieu

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture