12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 04:20

Elle avait les yeux verts

Quatrième de couverture :

Les cheveux rouges et les yeux verts, elle se trouve sur la rampe de tri à Auschwitz. Elle survit. Une fois, deux fois, juste parce qu'elle sait saisir l'occasion, juste parce qu'elle n'a pas le choix. Hanka se fait prostituée dans un bordel militaire.
D'une écriture limpide, sur le fil du rasoir, Arnost Lustig imagine le destin peu ordinaire d'une jeune fille qui, face à l'inattendu, choisit coûte que coûte la vie et l'espoir.
  

Mon avis :

Elle a quinze ans et devient prostituée dans un bordel militaire pour sauver sa vie, son ventre est tatoué Feldhure "Putain aux armées".
Il faut absolument qu'elle cache sa judéité aux soldats qui viennent la voir, c'est parfois très risqué surtout quand ils la questionnent. Cela se produit quand elle doit recevoir des officiers qui restent plus longtemps que les simples soldats.

Ce que j'ai trouvé terrible, c'est le nombre d'hommes avec leurs noms qui sont cités de temps en temps pour rythmer les jours qui passent, on imagine ses journées qui devaient être horribles "Douze : Jürgen Henning, Werner Heinz Ziegler, Erhard Kessel-Mahn, Heinz Fesl, Noel Schulte, Gerd Siemens, Franz Otto Schröder, Oskar Herder-Altmann, Helmuth Krantz, Otmar Bartelsmann, Kurt Biedenkopf, Reinhard Eich-Ochmanek." p.389 

J'ai été gênée par le côté un peu décousu de l'histoire, la deuxième partie démarre alors qu'elle est sortie du bordel mais on y revient quand même par la suite, idem pour les parties suivantes à chaque fois on découvre un peu de sa vie 'après' mais à chaque fois on revient dans la période qu'elle a passé au bordel. Du coup j'ai trouvé que c'était un peu trop confus.

Une phrase qui m'a marquée "Une âme chez qui la mémoire luttait avec l'oubli" p.475 

L'avis de Pimprenelle plus enthousiaste que le mien.

Livre emprunté à la
images.jpg

Partager cet article

Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 04:20

C'est lundi 

   

Je continue de participer à l'idée de  Jules et Mallou (qui a créé le logo), reprise maintenant par Galléane. 

Qu'est ce que j'ai lu la semaine passée ? Une bonne semaine grâce au beau temps !
Djebel de Gilles Vincent
Rosa Candida d'Audur Ava Olafsdottir
Des adhésifs dans le monde moderne de Marina Lewycka
La couleur des sentiments de Kathryn Stockett
Le voisin de Tatiana de Rosnay
 
Marcq ou crève ! de Philippe Govart

Qu'est ce que je lis en ce moment ?
La commissaire n'a point l'esprit club de Georges Flipo

Qu'est ce que je vais lire après ?
La septième vague de Daniel Glattauer

Et vous que lisez-vous ?  

 

 

Partager cet article

Repost0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 04:20

Soldat peaceful

Quatrième de couverture :

Il s'appelle Tommo. Il n'a que dix-sept ans mais il a déjà vécu bien des choses, des joyeuses et des plus tristes. Il a passé une jeunesse heureuse avec sa mère et ses frères à la campagne, même si la vie n'était pas toujours facile.

Mais tout a changé lorsqu'il est parti pour la guerre avec son grand frère Charlie.

Cette nuit, Tommo ne veut surtout pas dormir, il veut penser à lui, à eux, à leur vie passée. Parce que demain, au petit matin, son existence va basculer pour toujours. Il veut profiter pleinement de ces dernières heures pour se souvenir, pour ne jamais oublier que rien n'est plus beau que l'amour et la fidélité, que rien n'est plus terrible que l'injustice et la guerre...

Un livre inoubliable qui retrace avec justesse l'histoire d'une famille modeste mais heureuse, soudain prise dans la tourmente de la Première Guerre mondiale et dont le destin bascule tragiquement. Un grand moment d'émotion.  

Mon avis :

Ce livre a une construction que j'ai trouvée assez originale, chaque titre de chapitre nous indique une heure qui semble signifier un décompte mais on ne sait pas lequel, jusqu'au bout, j'avais même émis une hypothèse peu avant la fin mais elle s'est révélée fausse.

Chaque chapitre commence donc avec quelques phrases concernant ce qui se passe à cette heure là pendant la guerre, et à chaque fois il y a un lien avec le contenu du chapitre qui nous raconte la vie de Tommo, sa jeunesse, son adolescence, sa famille, la guerre.

J'ai beaucoup aimé ce livre qui nous parle d'amour, de relations familiales, d'amitié, de fidélité, de promesse. C'est un livre jeunesse mais pour une fois je trouve que cela ne se sent pas du tout, c'est une histoire forte, très bien racontée, et franchement très, très émouvante à la fin.

Je vous le conseille sans hésiter en espérant que vous l'aimerez autant que moi.

Livre emprunté à la

  images.jpg

Challenge petit bac

   catégorie métier

Partager cet article

Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 04:20

 

Les insurrections singulières

Quatrième de couverture :

Au seuil de la quarantaine, ouvrier au trajet atypique, décalé à l'usine comme parmi les siens, Antoine flotte dans sa peau et son identité, à la recherche d'une place dans le monde. Entre vertiges d'une rupture amoureuse et limites du militantisme syndical face à la mondialisation, il lui faudra se risquer au plus profond de lui-même pour découvrir une force nouvelle, reprendre les commandes de sa vie.
Parcours de lutte et de rébellion, plongée au coeur de l'héritage familial, aventure politique intime et chronique d'une rédemption amoureuse, Les Insurrections singulières est un roman des corps en mouvement, un voyage initiatique qui nous entraîne jusqu'au Brésil.
Dans une prose sobre et attentive, au plus près de ses personnages, Jeanne Benameur signe une ode à l'élan de vivre, une invitation à chercher sa liberté dans la communauté des hommes, à prendre son destin à bras-le-corps. Parce que les révolutions sont d'abord intérieures. Et parce que "on n'a pas l'éternité devant nous. Juste la vie".

Mon avis :

Antoine est perdu, suite à une rupture sentimentale il revient chez ses parents à presque quarante ans. Il n'a plus envie de rien et ne trouve pas sa place dans ce monde. Il remet sa vie et ses choix en question.

J'ai aimé cette histoire ancrée dans la réalité, sentimentale, économique, familiale. Les phrases sont courtes, le style est direct. J'ai bien ressenti ce que vivait Antoine et sa quête de quelque chose, de sa vie.

Il fait une belle rencontre avec un passionné de livres et c'est ce qui va lui permettre de reprendre espoir : une belle histoire d'amitié, d'amour, de vie.
"Je marchais. Je sentais qu'un nouvel ordre de vie était en train de réagencer toutes mes perceptions. C'est ça une révolution ?" p.160

Ce que je retiendrai : il faut choisir sa vie en fonction de soi et non des autres.

A la fin du livre Jeanne Benameur explique pourquoi elle a écrit ce livre, la part de réalité et la part d'imaginaire, c'est toujours intéressant à savoir.

Lecture commune avec L'or des chambres.

Livre emprunté à la

images.jpg

 

 

Partager cet article

Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 04:20

L'oiseau de mauvais augure

Quatrième de couverture : (censurée par mes soins !)

L'inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à lui. La ville de Tanumshecle s'apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D'autant qu'une femme vient d'être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. [....]
Dans ce quatrième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg tisse avec brio l'écheveau d'une intrigue palpitante. Cueilli par un dénouement saisissant, le lecteur en redemande.  

Mon avis :

J'aime bien cette série de Camilla Läckberg, me voici au quatrième roman de cet auteur, et j'ai encore passé un bon moment.

J'ai retrouvé les personnages récurrents avec plaisir et une nouvelle fois l'auteur nous promène d'indice en indice, de supposision en supposition. Ces histoires sont faciles à lire, il n'y a pas de temps mort, et à chaque fois que je commence un de ces romans je m'empresse de le dévorer car j'ai du mal à m'arrêter une fois que j'ai commencé.

Maintenant il faut que je lise le dernier (l'enfant allemand), car évidemment l'auteur termine ce livre sur un évènement qui nous donne envie de connaître la suite.

Livre emprunté à la

images.jpg

 

 Challenge petit bac

   catégorie : animal

Partager cet article

Repost0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 04:20

Le poète

Quatrième de couverture :

L’affaire est claire pour tout le monde : Sean McEvoy, de la police de Denver, s’est suicidé d’une balle dans la tête. Pour tout le monde, sauf pour Jack, son frère jumeau… Un mot retrouvé près du cadavre le met sur la piste d’autres suicides qui n’en étaient peut-être pas. Leur point commun : des lettres d’adieu reprenant des poèmes d’Edgar Poe. Ces meurtres vont se révéler l’œuvre du tueur le plus redoutable de tous les temps…


Mon avis :

Ce livre n'est pas un petit polar vite lu mais il recèle une enquête véritablement bien détaillée et qui nous emmène progressivement dans diverses directions. On découvre l'enquête du côté des policiers, du FBI et des journalistes. 

Certains moments sont un peu drôles, d'autres carrément glaçants, le suspense est maintenu jusqu'à la fin avec des rebondissements inattendus.

J'ai bien aimé le personnage principal avec ses doutes et ses incertitudes, d'autres intervenants sont nettement moins sympathiques, mais ne nous fions pas aux apparences qui peuvent être trompeuses !

D'autres avis chez BOB

Livre du club de lecture
  avec mes copines

   imagesCA91DN22.jpg

 

Challenge petit bac

   catégorie métier

Partager cet article

Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 04:20

C'est lundi 

   

Je continue de participer à l'idée de  Jules et Mallou (qui a créé le logo), reprise maintenant par Galléane. 

Qu'est ce que j'ai lu la semaine passée ?
L'heure trouble de Johan Theorin
Skeleton creek de Patrick Carman
Rose de Tatiana de Rosnay
Totally killer de Greg Olear
Rosa Candida d'Audur Ava Olafsdottir
 

Qu'est ce que je lis en ce moment ?
Djebel de Gilles Vincent

Qu'est ce que je vais lire après ?
Des adhésifs dans le monde moderne de Marina Lewycka

Et vous que lisez-vous ?  

 

 

Partager cet article

Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 04:20

Seul le silence

Quatrième de couverture :

Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps d’une fillette assassinée. Une des premières victimes d’une longue série de crimes.
Des années plus tard, alors que l’affaire semble enfin élucidée, Joseph s’installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d’enfants se multiplient…
Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante.

Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, R. J. Ellory évoque autant William Styron que Truman Capote, par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu’il met en jeu.  

Mon avis :

Ca y'est, j'ai enfin lu ce livre tant encensé sur les blogs.

J'ai bien aimé la première moitié du livre tant que Joseph habite dans le village de son enfance, c'est un petit garçon sensible et il est très touché par tous ces meurtres de petites filles autour de lui. On suit Joseph depuis qu'il a douze ans, pendant toute son adolescence, toute sa vie tourne autour des meurtres, cela le hante et va le hanter toute sa vie. 

En revanche, j'ai trouvé que la deuxième moitié du livre était longue, que ça n'avançait pas et tout d'un coup à la fin en quelques lignes il découvre qui est le meurtrier.

Au final, j'ai moyennement aimé ce livre malgré un bon début, j'ose à peine le dire tellement j'ai lu d'avis positifs.

D'autres avis chez BOB.

Livre offert par Syl

  PERSO1.gif

Partager cet article

Repost0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 04:20

Voici mon bilan de lecture pour le mois qui vient de s'écouler.

 

Avis de tempête    Une année chez les Français

 

  L'étranger                  Point de côté

 

Un endroit où se cacher       Alex

 

         Concerto à la mémoire d'un ange                          Le tueur à la cravate

 

 Soldat peaceful    Le poète

 

Seul le silence     L'oiseau de mauvais augure

 

  Elle avait les yeux verts Les insurrections singulières

 

L'heure trouble                 Skeleton creek

 

           Rose

 

 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 04:20

Rose

Quatrième de couverture :

Paris, sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann réduisent des quartiers entiers en poussière et génèrent des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé.

Mon avis :

Je reviens d'un voyage dans le temps : J'ai vécu dans le Paris du XIXème siècle dans le quartier Saint-Germain. J'ai vraiment eu l'impression d'accompagner Rose dans les lettres écrites à son mari bien aimé, elle parle de sa vie, de leur vie, simple et heureuse.

La vie du quartier à cette époque est pittoresque vue de notre XXIème siècle, mais ils ont un problème de taille, toutes les maisons de la rue vont être rasées pour permettre la création du boulevard Saint-Germain, tous les habitants seront donc expropriés.

Rose ne veut pas quitter sa maison, les travaux de destruction approchent et elle les compare aux dégâts d'une ville assiégée, on imagine très bien le paysage de désolation qui résulte de toutes ces démolitions.

J'ai aimé la façon dont Rose parle, d'une manière un peu ancienne, tout en retenue, c'était vraiment une autre époque, Rose est toute douce et très amoureuse mais il ne faut pas s'y fier c'est une femme forte aussi. Elle a vécu des évènements éprouvants et un cauchemar revient sans cesse la hanter, un mystère que nous ne découvrirons qu'à la fin de cette histoire.

Un beau portrait de femme, j'ai vraiment apprécié ce moment passé en sa compagnie.

J'ai beaucoup aimé également les liens d'amitié forte qu'elle crée avec la fleuriste et le libraire qui lui fait découvrir la lecture, elle comprend enfin son mari qui était plongé dans ses livres tous les soirs.

Je ne vais pas en dire plus pour vous laisser le plaisir de la découverte ! 

Je vous propose de faire voyager ce livre, si je vous connais un tant soit peu et que vous avez déjà laissé un commentaire ici, vous pouvez vous inscrire dans les commentaires.
30984398_p.jpg


 
Livre offert par Clara 

  PERSO1.gif

Challenge petit bac

    catégorie prénom

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture