18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 22:05

Aldebaran-T1.jpg Aldebaran-T2.jpg

Aldebaran-T3.jpg Aldebaran-T4.jpg

Aldebaran-T5.jpg

La planète Aldebaran est coupée de tout contact avec la terre depuis un siècle. Les habitants d'Arena Blanca, un petit village de pécheurs, y mènent une vie paisible, loin du pouvoir tyrannique exercé par l'église et l'armée. Jusqu'au jour où toutes sortes de signes étranges semblent annoncer une catastrophe. Un énorme poisson des hauts-fonds vient mourir sur la plage, tandis que la mer se vide de ses poissons habituels, avant de se solidifier et d'avaler un bateau. 

Et la catastrophe arrive, sous la forme d'un monstre marin qui engloutit le village sous une substance gluante. 

Ce monstre, qui change de forme et de comportement selon son humeur - généralement mauvaise - intéresse beaucoup de gens : Driss Shediac, un étranger énigmatique qui a essayé de prévenir les habitants, mais personne ne l'a cru. La jolie journaliste Gwendoline Lopes et surtout, l'inquiétant prêtre Loomis dans son dirigeable militaire.
Parmi les rares survivants, Marc et Kim, deux adolescents qui s'entendent comme chien et chat, décident de partir pour Anatolie, la capitale, et d'y recommencer leur vie à zéro.

 
Mon avis : 
Je pensais ne pas aimer la science-fiction... et j'ai beaucoup aimé cette histoire.
Elle se passe sur une autre planète mais hormis quelques animaux bizarres le reste paraît assez réaliste. Je vais même essayer de trouver les cycles suivants, se passant sur d'autres planètes, à la bibliothèque.

Cette histoire est palpitante, on ne s'ennuie pas un instant, aventure, sentiments, suspense, de bons ingrédients pour cette série qui est une réussite.
Les personnages principaux sont sympathiques, les dessins sont agréables.
Je suis vraiment surprise d'avoir autant aimé, comme quoi ...
 

Livres découverts chez ma cousine
      pendant les vacances

            livre_72.gif

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 17:48

Voici une bonne nouvelle de rentrée !!!!!!!!!!!!!

masse-critique-septembre-2012.jpg

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 22:05
Une petite fête sur la planète Quatrième de couverture :
" Tu vas t'habituer au bonheur, tu verras. Noël, c'est juste une petite fête après tout. " Difficile pour Francine de croire que cela puisse être aussi simple. A huit ans, elle n'a connu que le foyer de la DDASS. Pour elle, le monde extérieur se résume aux adultes qui sont des gens payés pour être aimables. Placée à Saint-Omer-la-Digue chez les Even, un modeste couple de retraités normands, la fillette est d'abord rétive et incrédule. Mais peu à peu, elle se laisse amadouer par ces gens simples qui la traitent comme leur fille. Et comme le lui prédisait Patricia, sa sœur en placement, Francine va enfin s'abandonner au bonheur. Celui, élémentaire, d'avoir une famille...  

Mon avis : 
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, je l'avais noté sur ma LAL il y a longtemps et je ne savais plus du tout de quoi il parlait.
Francine arrive dans une famille d'accueil à l'âge de huit ans et découvre la vie de famille, on va suivre son histoire jusqu'à l'âge adulte.

 Magnifique ! C'est une belle histoire d'amour qui se construit petit à petit et de nombreux passages sont vraiment très touchants. Ces retraités qui accueillent Francine ont beaucoup d'amour à donner et Francine a de la chance d'être tombée dans une telle famille.

Je me suis régalée avec cette lecture, une bien belle découverte.

 

Livre prêté par Canel : Merci !
PERSO1.gif

Challenge régions

    Challenge "régions"
   pour la Normandie

Petit bac 2012
  Catégorie sport/loisir

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 06:03
Cheval-de-guerre.jpg Résumé : 
À la veille de la Première Guerre mondiale, le jeune Albert mène une existence paisible dans une ferme anglaise avec son cheval, Joey, qu'il adore. Mais le père d'Albert décide de vendre Joey à la cavalerie britannique, et le cheval se retrouve bientôt sur le front français. L'animal entame alors une extraordinaire aventure en plein conflit. En dépit des obstacles qu'il rencontre à chaque pas, Joey va changer la vie de ceux dont il croise la route. Incapable d'oublier son ami, Albert quitte la ferme et rejoint à son tour le champ de bataille dans l'espoir de retrouver son cheval et de le ramener chez lui...  

Mon avis :
Hier, je suis allée dans une toute nouvelle bibliothèque de quartier qui vient d'ouvrir, j'ai emprunté quelques livres mais aussi ce DVD. Je me doutais qu'il devrait plaire à ma fille de 14 ans qui a un petit faible pour les chevaux. Nous l'avons donc visionné hier soir.

Je n'avais pas lu le livre de Michael Morpurgo dont le film est tiré, en revanche ma fille, si, elle l'a lu en primaire à l'école et elle se souvenait assez bien de l'histoire.

Nous avons bien aimé ce film toutes les deux, c'est une belle histoire d'amitié entre un jeune homme et son cheval. Le film dure un peu plus de deux heures mais nous n'avons pas vu le temps passer.

DVD emprunté à la
     images.jpg

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 22:05

Mon numéro 3 a 16 ans aujourd'hui ! 

DCP 0676

Et maintenant il mesure 1m86, il chausse du 46, il porte des lentilles et il a une tignasse toute bouclée !

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 22:05

La saga Mendelson Tome 1La saga Mendelson Tome 2

Tome 1 Les exilés : 
Le destin d'une lignée juive tout au long du XXe siècle. Une chronique familiale échevelée avec son cortège de passions, de secrets, de déchirures et de rencontres...1895-1929. D'Odessa à Hollywood en passant par Vienne et New York, les premiers troubles du XXe siècle contraignent la famille Mendelson à l'exil. Isaac Mendelson est horloger. Avec sa femme Batsheva et ses deux enfants David et Leah, il mène une existence paisible à Odessa. Mais en 1905 éclate la mutinerie du Potemkine, bientôt suivie d'un terrible pogrom. Isaac et les siens n'échappent que de justesse à la mort. Dès lors, ils n'ont d'autres recours que de prendre la route pour rejoindre Vienne... À travers les témoignages, les journaux intimes et les photos retrouvés dans les archives des Mendelson, Fabrice Colin raconte le destin d'une famille exceptionnelle.  

Tome 2 Les insoumis :
1930 -1965. Accompagné de ses Fils. David Mendelson est parti à New York pour travailler comme journaliste. Une nouvelle vie commence, une ascension possible. La mort soudaine de Carmen, dans les collines de Hollywood, y met un terme brutal. Une fois de plus pourtant, le jeune homme trouve la force de relever la tête. Et le jour où on lui confie l'affaire de l'enlèvement du bébé Lindbergh, il comprend qu'il tient là non seulement le reportage de sa vie, mais aussi l'occasion d'en finir une fois pour toutes avec ses vieux démons...  

 

Mon avis :
Cette saga familiale est pour le moins originale, Fabrice Colin a imaginé qu'il avait rencontré les descendants de cette famille et nous raconte son histoire avec photos et journaux intimes à l'appui.

Ce sont des livres denses, foisonnant de renseignements sur les époques abordées. L'arbre génalogique présenté au début de chaque tome est bien utile pour se repérer entre les différents membre de la famille, leurs conjoints et enfants.

J'ai bien aimé mais je vais attendre pour lire le troisième, j'ai peur de me lasser un peu de la forme que prennent ces livres, c'est à peine assez romancé pour moi et un peu "forcé" puisque l'histoire de cette enquête n'est en fait qu'une fiction basée sur des faits historiques.

 

Livres empruntés à la
    images.jpg

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 22:05
Le maitre des noms Quatrième de couverture : 
En 2020 l'État interdit les jeux. Des « traqueurs » pistent les joueurs clandestins comme des criminels. 
Vingt ans plus tard, Anne Ripley trouve un carnet dans le métro. Elle n'aurait jamais dû l'ouvrir. Elle est désormais prise au piège d'une partie terrifiante : résoudre un meurtre en moins de dix jours ou son enfant sera exécuté.
Dans cette société ultrasécuritaire ou chaque citoyen est surveillé grâce à une puce implantée sous sa peau, le défi lancé à Anne paraît insurmontable.  

Mon avis : 
Je n'aime pas la science-fiction, en revanche j'aime bien les histoires qui se passent dans un monde légèrement futuriste, comme ici quelques dizaines d'années plus tard que 2012.

Voici une histoire originale, facile à lire, un thriller bien mené. Cela faisait longtemps que je voulais le lire suite à l'avis d'une de mes amies (merci Karine) mais ce livre n'était pas dans les rayons de la bibliothèque, je l'ai donc acheté à sa sortie en poche et je ne le regrette pas.

La technologie est hautement développée et pas toujours dans le bon sens, tous les citoyens sont fichés, pistés, surveillés, et les héros de cette histoire doivent vraiment ruser pour y échapper.

Le rythme est soutenu, l'histoire prenante et c'est un livre que j'ai lu rapidement (il faut dire que j'étais en vacances).

livre 55L'avis de Mr : Un bon livre qui me fait penser à un roman déjà lu mais je ne sais plus lequel. Une bonne image de ce qui pourrait nous attendre, pour moi c'est de la fiction-réelle. La fin est surprenante.

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
Challenge thriller polar Challenge pavé de l'été Petit bac 2012
   Catégorie métier


Partager cet article

Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 22:05
Le choeur des femmes Quatrième de couverture :
Je m'appelle Jean Atwood. Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m'oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de " Médecine de La Femme ", dirigée par un barbu mal dégrossi qui n'est même pas gynécologue, mais généraliste ! S'il s'imagine que je vais passer six mois à son service, il se trompe lourdement. Qu'est-ce qu'il croit ? Qu'il va m'enseigner mon métier ? 

J'ai reçu une formation hors pair, je sais tout ce que doit savoir un gynécologue chirurgien pour opérer, réparer et reconstruire le corps féminin. Alors, je ne peux pas - et je ne veux pas - perdre mon temps à écouter des bonnes femmes épancher leur cœur et raconter leur vie. Je ne vois vraiment pas ce qu'elles pourraient m'apprendre.  

 

Mon avis : 
Jean est interne et entame un stage de six mois dans un service qui ne l'attire pas du tout puisque son objectif est de faire de la chirurgie. La gynécologie n'est pas sa tasse de thé et c'est avec des pieds de plomb que commence ce sage.

Je ne sais pas si ce livre peut plaire aux hommes mais de mon côté j'ai vraiment aimé. J'ai aimé l'évolution du personnage de Jean, j'ai aimé certains passages plus que d'autres qui sont vraiment émouvants. J'ai aimé ce médecin, avec qui travaille Jean, qui est attentif aux femmes, à leurs demandes, il est vraiment à leur écoute.

Chaque femme peut sûrement se retrouver à un moment ou à un autre dans cette histoire et comparer ce médecin au sien.

Des techniques différentes existent pour examiner les patientes mais elles ne sont pas utilisées en France, ce livre nous apprend aussi pas mal de choses et soulève certains points à améliorer dans nos hôpitaux français.

De belles histoires, d'autres plus tristes, certaines vraiment émouvantes, un beau kaléidoscope de la vie intime des femmes.

 

L'avis de Miss Alfie.

 Livre issu de ma
   imagesCAFSFWL3.jpg
Challenge pavé de l'été

 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:05
Tes secrets m'appartiennent Quatrième de couverture :
Un peintre du Quattrocento met un tableau à l'abri du Bûcher des Vanités. Une conservatrice du musée du Louvre explore les secrets des deux hommes qui ont marqué sa vie. Un jeune autiste se découvre un talent exceptionnel après un choc. Un compositeur russe retrouve soudain l'inspiration. Une adepte du spiritisme se laisse entraîner trop loin dans ses expériences occultes. Quel fil impalpable relie ces personnages entre eux ? 

Cinq cents ans après la mort de Sandro Botticelli, leurs destins s'entremêlent et de terribles dangers les guettent. Pour résoudre des mystères vieux de plusieurs siècles dont ils sont tous les héritiers, ils devront interpréter ensemble les signes de l'au-delà...  

Mon avis : 
Après avoir peiné une semaine sur un roman qui ne me passionnait pas, j'ai dévoré ce livre en deux temps trois mouvements.
L'histoire est prenante et j'ai aimé qu'elle parle de peinture et de musique. Cela m'a fortement donné envie d'aller en Italie.
Coté peinture cela incite à aller faire un petit tour au Louvre que je connais très peu en bonne provinciale que je suis ...
La fin de ce roman m'a moins plu, toutes les révélations arrivent d'un seul coup et l'épilogue m'a vraiment laissée dubitative !  quelques heures de lecture bien agréables quand même.

PS : Ce livre participe au challenge Mon Québec en septembre car l'auteur habite à Montréal mais toute l'histoire se passe en Europe.

Les avis de Géraldine et Neph.    

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
Mon-Quebec-en-septembre

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 22:05
Le chuchoteur Quatrième de couverture :
Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire.
 

Mon avis : 
Encore un thriller dévoré en deux jours de vacances.

J'ai beaucoup aimé car j'ai eu l'impression de suivre un jeu de pistes de meurtre en meurtre.
J'ai eu des soupçons, j'ai émis des hypothèses mais je ne me doutais pas du résultat, il faut dire que ça part un peu dans tous les sens.

L'auteur ne ménage pas de temps mort, tout s'enchaine à un rythme soutenu. Certains passages font froid dans le dos et les descriptions nous permettent bien d'imaginer ce qui a pu se passer.

La résolution de cette enquête est assez complexe et à la fin j'avais peur de tout mélanger.

Un livre qui se dévore, que demander de plus ?

livre 55L'avis de Mr : J'ai bien aimé mais la fin des livres me déçoit souvent. J'ai trouvé cette histoire assez confuse  et manquant de fluidité, pourtant le rythme est là, on est bien dans l'ambiance. C'est un peu too much.

 

Livre issu de ma
imagesCAFSFWL3.jpg
imagesCATCTBEO.jpg
Lecture commune avec 
    Mrs B. chez Enna 
Challenge thriller polar


Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture