14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 04:20
Marie-Blanche

Quatrième de couverture :
Une inoubliable fresque familiale à travers un siècle et trois continents : l'auteur de Mille femmes blanches confirme son exceptionnel talent de conteur et nous offre un chef-d'oeuvre.

1995, région des Grands Lacs. Jim Fergus rend visite à sa grand-mère, Renée, 96 ans. Fille d'aristocrates français désargentés, mariée trois fois, celle-ci a connu un destin hors du commun, qui l'a menée de son petit village natal de la région de Senlis jusqu'aux Etats-Unis, en passant par les sables de l'Egypte. D'un caractère entier, froide et tyrannique, elle a brisé la vie de sa famille, en particulier celle de sa propre fille, Marie-Blanche, la mère de Jim. Pour essayer de la comprendre, et peut-être de lui pardonner, celui-ci va tenter de retracer son parcours.

En parallèle, à travers le journal intime de sa mère, l'écrivain nous fait entrer dans l'intimité de celle-ci. Internée en 1966 dans un asile de Lausanne, Marie-Blanche se souvient de sa vie, commencée comme un conte de fées mais qui prit peu à peu des allures de tragédie. Jim Fergus s'inspire ici de son histoire personnelle pour nous offrir une saga familiale bouleversante. A la façon de Dalva, de Jim Harrison, il inscrit l'intime dans l'Histoire et nous présente d'inoubliables portraits de femmes dans la tourmente. On retrouve surtout dans cette fresque qui s'étend sur un siècle et trois continents toute la puissance romanesque de l'auteur de Mille femmes blanches associée à une force d'émotion rare.

 

Mon avis :

Un bon gros livre qui se lit très facilement, j'ai plongé dans cette histoire familiale qui m'a plutôt surprise, je ne m'attendais pas à ça.

L'auteur alterne les chapitres sur la vie de sa mère et de sa grand-mère. Celle-ci est une vieille femme méchante et on va découvrir qu'elle a eu une vie assez particulière qui va jouer aussi sur ses relations avec sa fille.

Beaucoup de manipulations, de mensonges, une histoire parfois malsaine et immorale mais qui se lit vraiment bien.

J'ai trouvé que ces femmes étaient à plaindre et leur vie bien qu'aisée n'est pas du tout enviable.

Chacune de ces deux femmes a eu une mère spéciale, un environnement familial assez curieux, avec des actes tolérés par les adultes mais destructeurs pour les jeunes filles concernées.

Une drôle de famille.

Livre emprunté à la
   images.jpg

Challenge petit bac
  Catégorie prénom

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

kp78 28/08/2012 12:18

Un gros livre qui se lit facilement. Certains personnages sont cupides et dépravés mais l'histoire de ces jeunes filles est prenante. L'intérêt du livre est croissant au fil de la lecture.

Sandrine(SD49) 29/08/2012 08:25



J'avais trouvé ça un peu malsain et cela m'avait dérangée



gambadou 18/10/2011 21:17


oui, un bon gros livre qui se lit facilement


Sandrine(SD49) 18/10/2011 21:38



Des comportements m'ont gênée mais j'ai bien aimé quand même



l'or des chambres 15/10/2011 21:03


Dans ma PAL depuis cet été... Et ton avis me rassure parce que j'avais lu un ou deux avis très mitigés...


Sandrine(SD49) 15/10/2011 21:35



Pas d'inquiétude cela se lit vraiment très bien. biz



sybilline 14/10/2011 23:13


Je n'ai jamais lu cet auteur et la façon dont tu parles de ce roman, ainsi que son thème, me donnet très envie de la découvrir !


Sandrine(SD49) 15/10/2011 11:53



alors c'est l'occasion effectivement



Choupynette 14/10/2011 20:31


une amie du club de lecture l'a présenté récemment, et elle a beaucoup aimé aussi. Moins que ses lectures précédentes de l'auteur, mais quand même.


Sandrine(SD49) 15/10/2011 11:52



Celui que j'ai le moins aimé c'est La fille sauvage



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture