24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 05:20

Les visagesQuatrième de couverture :
«Si vous n'avez pas encore lu Jesse Kellerman, ne perdez pas une seconde. Plus vite vous découvrirez son oeuvre, mieux ce sera. On ne rencontre pas tous les jours un talent de cette ampleur.» Harlan Coben

«Une écriture remarquable, une tension maximale, un roman obsédant. Le meilleur thriller de l'année.»
The Guardian

Lorsque Ethan Muller, propriétaire d'une galerie, met la main sur une série de dessins d'une qualité exceptionnelle, il sait qu'il va enfin pouvoir se faire un nom dans l'univers impitoyable des marchands d'art. Leur mystérieux auteur, Victor Crack, a disparu corps et âme, après avoir vécu reclus près de quarante ans à New York dans un appartement miteux. Dès que les dessins sont rendus publics, la critique est unanime : c'est le travail d'un génie.

La mécanique se dérègle le jour où un flic à la retraite reconnaît sur certains portraits les visages d'enfants victimes, des années plus tôt, d'un mystérieux tueur en série. Ethan se lance alors dans une enquête qui va bien vite virer à l'obsession. C'est le début d'une spirale infernale à l'intensité dramatique et au coup de théâtre final dignes des plus grands thrillers.

Bien loin des polars calibrés habituels, Jesse Kellerman, styliste hors pair, nous offre ici un roman d'une indéniable qualité littéraire qui, doublée d'une intrigue machiavélique, place d'emblée le livre au niveau des plus grandes réussites du genre, tels Mystic River, de Dennis Lehane, ou L'Analyste, de John Katzenbach.

Mon avis :
Depuis quelques temps je m'efforce de ne pas trop lire la quatrième de couverture ou alors en diagonale pour ne pas trop en découvrir sur l'histoire, j'aurais bien été inspirée de la lire cette fois-ci, surtout le dernier paragraphe "bien loin des polars calibrés habituels...".
En effet, j'ai mis un certain temps à vraiment bien entrer dans l'histoire car elle n'est pas habituelle dans sa forme et sur la couverture il est mentionné que c'est un thriller.
Peut être que je me trompe sur la définition d'un thriller , mais pour moi c'est une histoire qui démarre sur les chapeaux de roue avec un grand suspense, ici c'est très progressif mais une fois que j'ai compris ça, j'ai vraiment apprécié ma lecture.  
En parallèle de l'enquête on découvre le monde des galeries d'art et la vie des ancêtres d'Ethan depuis leur arrivée aux Etats-Unis au 19ème siècle. Progressivement je m'attendais bien à ce qu'il y ait un lien entre tous ces éléments, et pour finir, la structure de l'histoire est vraiment bien faite pour nous y amener petit à petit. 
Un livre facile à lire avec un héros que j'ai trouvé assez sympathique et une intensité qui monte peu à peu ce qui fait que pour finir je l'ai lu rapidement après un départ qui me laissait un peu sceptique (je l'avais mis dans la catégorie 'Bien', pour finir je le change en 'Très bien').

Vous pouvez allez voir chez BOB les avis des blogueurs qui sont majoritairement positifs me semble-t-il.


Livre prêté par une amie 
    PERSO1.gif              challenge ABC

Partager cet article
Repost0

commentaires

Géraldine 17/09/2011 21:44


Comme toi, j'ai été surprise par le genre, mais je dirais presque jusqu'au bout ce qui fait que cette lecture est une déception pour moi, même si je reconnais l'intrigue bien ficelée.


Sandrine(SD49) 18/09/2011 18:26



Je viens de recevoir son dernier qui a été écrit avant Les visges il me semble, à voir ....



Julien au pays des livres 01/12/2010 10:31


j'avais commencé à le lire il y a quelques temps de ça, mais je n'avais pas accroché du tout et votre article m'a donné envie de le recommencer, peut-être parce que j'ai pas attentdu assez
longtemps pour entrer dans l'histoire.

En tout cas, bravo pour votre blog qui est agréable à lire !


Sandrine(SD49) 01/12/2010 12:22



Merci de la visite et du commentaire. Ce livre est un thriller un peu particulier et cela peut effectivement un peu gêner au départ.



erka 08/10/2010 18:30


Pour ce livre comme pour beaucoup d'autres finalement,on peut être piégé par les catégories; on en est un peu malade de tout mettre dans des cases;polar, thriller,...ici, il faut se laisser porter
par l'histoire,être disponible,être curieux de ce qui se passe: c'est comme ça que je l'ai lu, et j'ai énormément apprécié...


Sandrine(SD49) 08/10/2010 18:55



Tout à fait d'accord, on est souvent trop influencé avant de commencer un livre



odile millescamps@sfr.fr 27/09/2010 12:14


je viens de l'offrir à mon père pour son anniversaire,grand amateur de polar;il a bien aimé mais sans extase..il va me le refiler


Sandrine(SD49) 27/09/2010 13:03



pas d'extase peut être parce qu ce n'est pas un polar classique, plus un thriller psychologique, si on se dit ça avant de le lire c'est mieux je pense.
BIZ et merci pour tes commentaires



sophielit 11/06/2010 15:12


Ce roman a remporté le Grand Prix des Lectrices de ELLE 2010 dans la catégorie policier !! Peut-être que le fait qu'il n'ait pas tous les ingrédients du thriller classique est précisément ce qui a
plu aux 120 jurées (dont je faisais partie)...

http://blogs.elle.fr/sophielit/2010/05/27/la-remise-du-grand-prix-des-lectrices-de-elle-2010/


Sandrine(SD49) 11/06/2010 17:08



je suis contente qu'il ait gagné ;-))



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture