6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 05:20
La grande entourloupe  
Quatrième de couverture :
Quatre nouvelles qui confirment la talent d'un écrivain que son goût du bizarre, la richesse de son imagination et sa lucidité rangent parmi les maîtres de l'humour et du baroque.
Quatre petits récits pétris de fantaisie et d'humour, bâtis sur des intrigues coupées de rebondissements et de coups de théâtre.
L'invité et chienne sont tous deux empruntés au Journal d'Oswald Cornelius Hendryks, " picaro " de haut vol et esthète raffiné, Casanova impénitent dont les frasques défraient la chronique du " jet set " international.
La grande entourloupe décrit l'ingénieux stratagème conçu par deux maris libertins pour échanger en toute impunité leurs épouses.
Le dernier acte est le récit des malheurs d'une jeune veuve que la cruauté sadique d'un ancien soupirant finit par pousser au suicide.

Roald Dahl est au fond un moraliste dont le sérieux transparaît sous un parti pris de légèreté. Réflexions sur la chair, l'instinct sexuel et le plaisir, les nouvelles de ce recueil sont autant de paraboles empreintes d'une morale qui égratigne la vanité humaine, raille la fatuité de l'éternel masculin, en même temps qu'elle souligne la fragilité de l'amour et le caractère éphémère de nos joies et de nos certitudes.  

Mon avis :

Quel bon moment de lecture !!!! Voici enfin un recueil de nouvelles qui me plaît, cela faisait longtemps ...
Je pensais que cet auteur n'écrivait que pour la jeunesse mais ce livre n'est pas à mettre entre les mains des enfants, c'est un peu coquin, érotique et très drôle.

L'invité :
Très amusant, léger et bien écrit. Je me suis beaucoup amusée avec Oswald, ce séducteur invétéré et libertin. Il est très sûr de lui et de son pouvoir de séduction mais ... tel est pris qui croyait prendre. Les scènes érotiques sont juste suggérées mais Oswald est conquis.

La grande entourloupe :
Mais comment vont faire ces deux hommes pour échanger leurs femmes sans qu'elles s'en rendent compte ? Il vous faudra le lire pour le savoir. Ces hommes sont vraiment sûrs d'eux et de leur talent amoureux... encore une fois.

Le dernier acte :
Cette nouvelle-ci est plus noire, moins gaie, elle est donc un peu différente des autres qui sont vraiment légères. Elle se lit très bien également.

Chienne :
Dans cette nouvelle nous retrouvons Oswald  et c'est à nouveau très drôle. Cela traite de la création d'un parfum qui aurait le même effet sur les hommes que l'odeur d'une chienne en chaleur sur un mâle de son espèce...

Vous l'aurez compris je vous encourage à découvrir ce livre, il est très distrayant et vraiment amusant.

Livre du club de lecture
 avec mes copines
   imagesCA91DN22.jpg
Le premier mardi  Challenge la nouvelle

 

     

Partager cet article
Repost0

commentaires

lasardine 15/01/2014 21:08

noté!

Sandrine(SD49) 16/01/2014 08:33

je pense que tu aimeras

Didi 07/12/2011 22:17

Des nouvelles et sur un thème coquin et écrit par Roald Dahl que de bonnes choses !
Bonne soirée !

Sandrine(SD49) 08/12/2011 09:14



Un moment très agréable ;-D



Valérie 07/12/2011 14:36

Je vais étudier une nouvelle de Dahl en VO avec mes élèves de première: ce sera The Landlady (pas une nouvelle jeunesse non plus).

Sandrine(SD49) 07/12/2011 18:48



Ca doit être sympa aussi en V.O



clara 06/12/2011 17:12

Comme Noukette, je ne savais pas que cet auteur écrivait dans ce registre:)!

Sandrine(SD49) 06/12/2011 20:41



Moi non plus, mais c'est très détendant et agréable à lire



Noukette 06/12/2011 17:04

Je ne savais pas que Dahl écrivait ce genre de nouvelles, ça a l'air... rafraîchissant ! ;-)

Sandrine(SD49) 06/12/2011 20:41



oui, moins chaud que ton livre c'est clair. Mais je lirais bien le tien aussi ....



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture