3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 05:20

L'homme de KaboulQuatrième de couverture :

Quand Oussama Kandar, chef de la brigade criminelle de Kaboul, ancien héros de guerre contre les Russes et les talibans, découvre le cadavre de Wali Wadi, il n'imagine pas déclencher l'une de ces séries de minuscules événements qui se terminent en raz de marée. D'après Oussama, l'homme qui gît au milieu de son magnifique salon, une balle dans la tête, ne peut en aucun cas s'être suicidé, comme l'affirme le ministre de la Sécurité. Profondément intègre, opposé à la corruption qui gangrène son pays, Oussama croit en la justice. Par fidélité à ses principes, il refuse de classer l'affaire. Au contraire, en compagnie de ses fidèles adjoints, il s'acharne à remonter les pistes, à exhumer les vérités travesties. Dès lors, il est l'homme à abattre. Autour de lui, la violence se déchaîne. Dans son combat, il obtient l'aide inattendue du mollah Bakir, un taliban sorti d'Oxford sans doute plus dangereux qu'il n'en a l'air.

A l'autre bout du monde, en Suisse, le jeune Nick, analyste dans les services secrets, est lancé sur la piste d'un fugitif, dirigeant d'une entreprise très opaque aux ramifications internationales. L'homme s'est volatilisé avec un rapport secret qui paraît affoler plusieurs gouvernements. Quand il comprend que son organisation assassine des innocents dans sa quête désespérée pour retrouver le fugitif, Nick se révolte. Il découvre les sanglantes tentatives d'élimination dont a été victime, à Kaboul, un certain commissaire Oussama Kandar.

Oussama l'Afghan, Nick le Suisse et Bakir le mollah : ce trio improbable se retrouve dans les hautes montagnes d'Afghanistan, en des lieux sauvages contrôlés par des hommes qui tuent au nom de Dieu. Là se cache sans doute l'homme qui connaît la vérité. Là est caché le rapport recherché par tous. Mais choisiront-ils de révéler au monde ce qu'ils apprendront ? Ou accepteront-ils de se taire au nom d'intérêts supérieurs ?  

Mon avis :

L'histoire commence simultanément à Kaboul et à Berne, on connaît rapidement le lien entre les deux qui est un rapport secret. On passe d'une ville à l'autre à un bon rythme, l'histoire ne connaît pas de temps mort et elle est très prenante. 

On découvre ou redécouvre Kaboul, ses corruptions, ses menaces incessantes, tout le monde espionne tout le monde. Oussama le policier est obligé de dormir avec une arme près de son lit, dès qu'il va quelque part il n'oublie jamais de s'équiper de pistolet, kalachnikov, grenade, de même pour ses hommes. C'est un livre qui marque puisqu'en prenant le bus au moment où je le lisais, j'ai eu la pensée que quelqu'un pouvait y monter et tirer sur tous les passagers ! Cette ville de Kaboul est vraiment inquiétante.
"Pas question de se rendre seul à ce rendez-vous : une embuscade, un enlèvement sont si vite arrivés..." p.110

J'ai bien aimé les relations d'Oussama et de sa femme Malalai, celle-ci milite pour les droits des femmes et son mari est inquiet pour elle. Ils sont très amoureux mais Oussama a vraiment des préjugés sur le rôle de la femme "C'est le Coran qui exige que les femmes passent l'aspirateur et pas les hommes, peut-être ? en Amérique, les hommes passent l'aspirateur chez eux.
- Malalai, c'est absurde. Aucun homme ne passe l'aspirateur !" p.75 

Quelques passages de ce livre sont assez durs et sanglants, mais j'ai beaucoup apprécié cette histoire qui est menée à un rythme d'enfer.

livre 55
   Lu par Mr

Son avis :

Un fantastique voyage de la Suisse vers l'Afghanistan, dans des univers parfois semblables tant ils sont glauques. Et pourtant Oussama et Nick ne ménagent pas leurs efforts pour 'faire le ménage'. Ils finiront d'ailleurs par unir leurs efforts pour atteindre leur but.

Bien écrit, rythmé et dense, ce livre fait passer un bon moment. L'ambiance est noire à souhait.

Ce livre sort aujourd'hui !!!!!!! 

Livre prêté par Lili Galipette : Merci !

             PERSO1.gif

  Challenge petit bac

       catégorie  :  lieu

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

wens 13/03/2011 08:18


j'ai lu ce livre que j'ai comme toi apprécié. J'ai d'ailleurs publié un billet dans monblog.


Sandrine(SD49) 13/03/2011 21:33



Merci pour ta visite, j'irai lire ton billet



Joelle 07/03/2011 10:17


Je reviendrai sur ton billet plus tard car je suis en plein dans cette lecture (et j'aime beaucoup !).


Sandrine(SD49) 07/03/2011 10:43



ah tant mieux si tu aimes !!!! J-6 !



Flo 07/03/2011 08:53


J'ai bien aimé, l'histoire est différente de ce que je lis d'habitude. J'ai surtout aimé le fait de le gagner!!!


Sandrine(SD49) 07/03/2011 10:43



oui mais on peut le gagner et ne pas aimer, là tu as fait coup double !



alinea 05/03/2011 20:32


j' ai bien aimé moi aussi.


Sandrine(SD49) 06/03/2011 09:07



une de plus ;-D



Alex-Mot-à-Mots 05/03/2011 18:15


Un très bon livre d'espionnage, en + pour moi qui ne suis pas fan du genre....


Sandrine(SD49) 05/03/2011 19:01



comme quoi il ne faut pas fier aux apparences ;-D



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture