12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 05:20
l'eglise des pas perdus-copie-1Quatrième de couverture :
Quand Catherine King s'aventure seule dans la nuit pour aller voir les ossements humains mystérieusement apparus devant l'église de sa propriété, son amie Maria Dlamini la suit. C'est la fin de l'apartheid, les leaders noirs ont été relâchés. Les deux femmes sont âgées : elles ont été élevées ensemble, près de soixante-dix ans auparavant, dans cette ferme au nord-est de Johannesburg dont le père de Catherine, d'origine britannique, était le propriétaire et où la mère de Maria était la cuisinière noire.
Très tôt, la vie les a séparées : Maria est restée à la ferme, tandis que Catherine en était brutalement arrachée dès 1931. Quand elle revient vingt ans plus tard, Tom et Isobel Fyncham en sont les nouveaux propriétaires. Entre Catherine et Tom, l'attirance est immédiate mais des ombres rôdent. C'est en partant sur les traces de son père défunt que la jeune femme parviendra à démêler les raisons du malaise et les origines du drame qui s'est joué, à son insu, entre Tom, Isobel et elle-même. Tout au long du roman, Maria veille sur son amie, secondée en cela par un voisin afrikaner, Hendrik, lui aussi fasciné par la belle et fougueuse Catherine.
Roman du retour au pays natal, roman de la perte et de la trahison, de l'amitié et de la réconciliation, L'Église des pas perdus est un livre au suspense impeccablement orchestré, aux descriptions somptueuses, qui dit la complexité des relations entre les êtres dans un pays traversé par l'apartheid.

Mon avis :
Après être partie (par la lecture !) à Istanbul, en Chine, en Russie, me voici maintenant en Afrique du Sud au côté de Catherine et Maria.
Maria est la fille de la cuisinière noire et l'amie de Catherine la fille du propriétaire de la ferme, ces deux fillettes sont amies et cette amitié durera jusqu'à l'âge adulte et même jusqu'à la vieillesse.
Cette histoire est empreinte de mystère, de chaleur, de tension et des visions de Maria.
L'alternance des passages entre le présent et le passé est bien menée, j'ai vraiment été imprégnée des sensations de chaleur et de moiteur de la maison, du bord de la rivière.
Un livre plein de mystères autour de Tom le nouveau propriétaire de la ferme et du père de Catherine.
J'ai surtout bien aimé cette relation entre Catherine et Maria, mais un petit quelque chose que j'ai du mal à définir me retient de le mettre dans la catégorie 'Très bien'.  (Quelques jours après avoir écrit cela je change mon avis, il est quand même vraiment très bien ....)

Beaucoup d'autres avis souvent positifs chez BOB.


Livre emprunté à la
images.jpgchallenge ABC
Partager cet article
Repost0

commentaires

Anis 08/07/2011 23:38


J'ai vraiment adoré ce livre, il est parmi mes coups de coeur et m'aura profondément marquée.


Sandrine(SD49) 09/07/2011 09:07



Plus d'un an après cette lecture je me souviens notamment de cette chaleur, cette moiteur ambiante.



Géraldine 15/02/2010 22:35


Je pense que ce livre est mon coup de coeur de l'année 2009. BOn OK, peut être aexequo avec d'autres, mais tout de même !


Sandrine(SD49) 16/02/2010 07:21


pas un coup de coeur pour moi mais une très bonne lecture quand même


kp78 15/02/2010 18:16


Je suis bien rentrée dans l'atmosphère du livre. L'amitié entre les deux femmes est forte et je trouve le mystère bien entretenu.


Sandrine(SD49) 15/02/2010 18:36


c'est tout à fait ça !


Manu 14/02/2010 19:21


Il est dans ma PAL mais j'ai peur d'en attendre trop !


Sandrine(SD49) 14/02/2010 19:55


c'est le problème que j'ai aussi parfois ;-)


Brize 12/02/2010 20:40


Un roman envoûtant, je trouve.


Sandrine(SD49) 12/02/2010 21:46



je suis tout à fait d'accrod avec ce terme



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture