27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 04:20
Fruits & légumes d'Anthony Palou  Quatrième de couverture :
"Toute ma vie, il y a eu un décalage horaire entre papa et nous. Mon père était "primeurs"."
Entre dérision et nostalgie, cette chronique sociale et familiale est avant tout la radiographie d’une époque. Celle des années 70, période d’insouciance qu’Anthony Palou évoque à travers l’essor et le déclin d’une "dynastie fruitière", qui a fui l’Espagne franquiste pour faire fortune en France avec sa soupe catalane.
Sur un ton à la fois drôle et lucide, l’auteur de Camille, prix Décembre, exprime avec tendresse la pudeur des déclassés, la fin des illusions et l’apprentissage de la mélancolie.

Mon avis :

152 pages vite lues. Un livre qui se passe durant les années de mon enfance et de celle du narrateur, les années 70 !  Ça fait 40 ans ???? Ben oui ! Et entendre parler d'Ami 6 et autres voitures de l'époque est assez amusant, ainsi que de coins de Bretagne que je connais : Bénodet, Sainte-Marine, Beg Meil.

Mais le sujet principal du live est bien sûr "les fruits et légumes" puisque le père du narrateur est maraîcher, il l'est devenu "héréditairement" sans avoir le sens du commerce.
"Disons qu'il continua l'œuvre de mon grand-père comme un fils de militaire perpétue la tradition sans y croire. C'est parce que les curés n'ont pas d'enfants qu'ils sont en perte de vitesse". p.29
Le narrateur nous raconte donc l'histoire de son grand-père espagnol arrivé en France en 1936 puis celle de son père.

J'ai découvert avec intérêt le milieu des halles, des marchés, leur métier n'est pas facile et les déboires vont arriver, surtout pour le père. C'est aussi l'époque de la naissance des supermarchés au détriment des petits commerçants. 

La façon dont sont racontés certains passages fait parfois sourire, ce livre est agréable à lire et vite lu.

Le livre est découpé en chapitres dans lesquels on retrouve des mini-chapitres voire des paragraphes numérotés, je ne sais trop comment les nommer. Du coup on a vraiment l'impression de vite avancer dans la découverte de cette famille.
En revanche la fin m'a surprise par sa brutalité, pas dans les faits mais c'est juste que tout d'un coup le livre est terminé, sans qu'on le sente venir, sans qu'il y ait vraiment une fin. Bizarre.

Je ne sais pas si je me souviendrais de ce livre mais j'en ai apprécié sa lecture.

 

Livre emprunté à la
  images.jpg
 Challenge petit bac
    catégorie végétal

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Yv 02/10/2011 14:01


Probablement pas inoubliable effectivement, mais vraiment bien !


Sandrine(SD49) 02/10/2011 20:39



j'ai aimé retrouver l'ambiance des années 70



Valérie 29/09/2011 12:06


Exactement comme toi: j'ai aimé mais j'ai déjà oublié ce livre.


Sandrine(SD49) 29/09/2011 16:53



c'est déjà bien d'avoir aimé



clara 28/09/2011 07:03


Tu pense bien que les années 70 me parlent ainsi que Bénodet et Beg-Meil ! Que de souvenirs !


Sandrine(SD49) 28/09/2011 07:22



Alors il pourrait sûrement te plaire ;-D



Asphodèle 27/09/2011 11:03


tu es même plus jeune si j'en crois la notification FB que j'ai reçue pour ton anniversaire tout proche... mais bon, c'est vrai que la génération est la même ! :)


Sandrine(SD49) 28/09/2011 07:21



C'est bien ce qu'il me semblait



Asphodèle 27/09/2011 09:10


Rien que pour la nostalgie, il me tenterait bien ! J'ai eu à conduire une AMi6 un jour que ma voiture était en réparation, moi qui ne conduit que des automatiques, j'ai bloqué la rue et c'est un
ami qui me l'a garée sous le carport ! :) Je note !


Sandrine(SD49) 27/09/2011 10:57



Enfin une blogueuse qui doit avoir à peu près mon âge ;-D



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture