12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 04:20

Alzheimer mon amour

Quatrième de couverture :

Comment faire le deuil d'un couple alors que l'être aimé est encore en vie ? Il y a d'abord eu les premiers signes, les mots qui s'emmêlent, les souvenirs qui s'étiolent. Puis le diagnostic. Mais pour Cécile et Daniel, unis par une vie de bonheur de plus de trente ans, l'amour est plus fort que la peur.

 Magnifique hommage qu'une épouse attentive et inquiète rend à son mari, ce récit donne la voix aux patients, mais également aux soignants et aux proches. Car cette maladie affecte l'entourage : face à la détresse, à la solitude, à la crainte de la perte, les accompagnants doivent aussi être soulagés.

Alzheimer mon amour, étonnant travail de reconstruction, est un témoignage bouleversant, mais apaisé, qui chante extraordinairement la vie, et fait progresser le regard de chacun.  

Mon avis :

Un récit touchant sans être larmoyant ayant pour sujet une maladie que j'ai la chance de ne pas connaître de près. Une très belle histoire d'amour.

Je vais vous faire partager des passages qui m'ont touchée et dont j'aimerais me souvenir si un jour une personne proche est concernée par cette maladie.

"Je me redresse. Je n'ai pas le droit de me laisser aller. Je retrouve la force de mon credo : pour qu'il soit bien je dois le contaminer de bonheur. Ce n'est pas le moment de flancher." p.63

"Combien de fois allais-je devoir enfanter un nouveau projet pour voir encore briller ses yeux ?" p.75

"Nous sommes ici à leur service. C'est à nous de nous adapter à eux. A eux de nous imposer leur rythme." p.90

"Que l'on n'oublie plus jamais de lui parler normalement, comme à un humain à part entière, sans décider à sa place des mots qu'il pourra comprendre, sans le priver des yeux qui le regardent, d'une voix qui lui parle. A lui. A elle." p.95

La partie que j'ai préférée dans ce livre est la dernière, celle qui concerne le séjour dans une structure d'accueil parfaitement adaptée à ces malades avec des soignants extraordinaires d'humanité, de patience, de douceur, qui s'adaptent aux malades et non le contraire.

J'admire beaucoup l'auteur qui a tout fait pour le bonheur de son mari malgré la maladie, on sent vraiment que l'amour entre eux était profond, sincère et magnifique ! C'est très beau.

Livre voyageur de Brize : Merci !

   30984398_p.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

krol 23/08/2011 10:32


Un très beau livre qui a voyagé jusqu'à moi grâce à Brize. Extraordinaire à tout point de vue : écriture, qualité du témoignage, qualité littéraire.


Sandrine(SD49) 23/08/2011 17:18



C'est chouette ces livres voyageurs !



Stephie 26/07/2011 11:07


Un très beau récit mais j'ai été vraiment mal à l'aise. Pas la faute du livre, la mienne.


Sandrine(SD49) 26/07/2011 11:13



oui j'avais bien compris. Dans mon boulot je rencontre souvent un monsieur avec sa femme qui vient le promener, je fais toujours attention de lui dire
aussi bonjour même si je ne sais pas tro p ce qu'il comprend, et ça c'est grâce à ce livre ;-)



titoulematou 15/07/2011 19:45


ma grand mère est décédée de cette maladie... la dernière fois que je l'ai vu elle n'a pas arréter de me dire " j'ai la mémoire qui flanche comme dit la chanson"...
Je crois que je vais me laisser tenter par ce livre...


Sandrine(SD49) 15/07/2011 21:15



Une lecture encore plus forte si on est touché par la maladie il me semble



clara 14/07/2011 08:13


Il doit faire étape chez moi aussi !


Sandrine(SD49) 14/07/2011 10:21



Chouette !



courtois pierre 13/07/2011 17:36


Mon épouse (88 ans ) est partie pour un monde dit meilleur dans la nuit du 7 au 8 mai dernier ,nous allions entamer notre 61 eme année de mariage dont 8 d''un ménage à trois avec la Maladie
d'Alzheimer cette " mort sans décès .On ne sort pas indemme d'une telle aventure 24 h/24 et 7j /7 .Cette nouvelle peste du 21 ° millénaire détruit et l'aidant tet l'aidée .Mais je ne regrette rien
.La période le plus difficile a été pour moi la perte de la parole ; il faut apprendre un autre moyen de communiquer par les gestes , par le regard .....Non je ne regrette rien .
olidairement à celles et ceux dans ;l'épreuve .Pierre Courtois 06270


Sandrine(SD49) 13/07/2011 21:49



Merci pour votre visite et votre témoignage



Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture