22 avril 2019 1 22 /04 /avril /2019 17:21

...

 

Petit aparté avant de vous parler de ce livre :
J'ai bien du mal à résister à l'appel de la lecture d'une quatrième de couverture. Canel le sait bien car nous en avons déjà parlé et encore tout récemment quand elle m'a prêté un roman dont il ne fallait surtout pas lire ce fameux résumé parfois trop bavard. 
Le dimanche 8 avril, ils sont venus (Canel et R.) écouter le magnifique concert de la chorale dont je fais partie (d'ailleurs ils ont aimé, ouf !). Canel m'a apporté un roman dont nous avions parlé plus une surprise, un livre mystère ! 

Mon avis : 
En haut de chaque page il y a le titre du livre, je l'avais déjà vu ici ou là sans savoir de quoi il parlait et sans me souvenir de son auteur (un femme d'après moi). 1er indice donc : Mistral perdu ou les événements

La narratrice est une femme et les différentes parties du livre annoncent qu'elle va défiler sa vie de son enfance à l'âge adulte.

Il y aura des joies mais aussi des peines et de grandes tristesses.
"Avec le rire reviendra l'après. Rien ne peut être grave désormais que le pire est arrivé" p.129

Les événements du titre sont évoqués tout au long du livre, et au vu de ceux-ci je peux dire que l'auteur à juste quelques années de moins que moi.
Les années ne sont pas citées, aucune date ne parsème ce roman mais les événements parlent d'eux-mêmes.
"L'ogre borgne" qui se retrouve au 2ème tour des élections présidentielles.

Les musiques évoquées m'ont très souvent rappelé mon adolescence ainsi que la découverte de Renaud avec les mistrals gagnants.

J'ai passé un bon moment avec ce livre, empli de nostalgie.

J'ai eu confirmation du nom de l'auteur à l'évocation d'un passage de sa vie qui m'a rappelé un roman lu en 2010 (ici).

Mon seul bémol sera que j'ai trouvé que c'était parfois un peu bavard, un peu délayé (je ne trouve pas d'autre mot...).

Je n'ai pas ôté la couverture avant d'avoir lu la toute dernière ligne !

Ma récompense était donc d'aller lire enfin cette quatrième de couverture, la voici donc :

Non mais Canel, tu abuses ! Tu croyais vraiment que j'allais enlever le papier pour la lire quand même ? et du coup je n'ai pas pu la lire du tout puisque cachée sous des autocollants colorés, j'avoue que cela m'a bien fait rire !

La vraie couverture du livre est la suivante :

De cet auteur j'avais donc déjà lu Les vies extraordinaires d'Eugène (ici) et Les gens dans l'enveloppe (ici

Merci Cécile pour cette drôle de surprise ! son avis (ici)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Saxaoul 24/04/2019 09:19

J'ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman. Je l'ai lu pendant une période assez compliqué et je crois qu'il est arrivé au bon moment.

Sandrine(SD49) 25/04/2019 18:39

Le moment est parfois crucial dans le plaisir de lecture, j'ai aimé mais loin du coup de coeur quand même

canel 23/04/2019 23:15

Excellent, ce concert, merci à vous ! Des chansons qu'on aime (et qu'on ré-entend en pensant à toi), certaines qui font pleurer, même (et comme je suis maso…). Et un travail de 'pro', encore bravo à tous et aux 3 jeunes musiciens.
Je m'inscris pour la prochaine tournée. La billetterie est ouverte ? ;-)
J'ai songé à découper le titre en haut de chaque page… ou à mettre du blanco, mais tu risquais de t'intoxiquer !
Bien d'accord avec toi pour les longueurs (mais ça, je ne le savais pas encore qd je l'ai choisi :-( ). Et cette impression est sans doute accentuée par le fait que ce livre ressemble à beaucoup d'autres qu'on a pu lire…
Tu as enlevé les autocollants pour voir la 4e de couv, ou tu es allée la découvrir ailleurs ? ;-)

Sandrine(SD49) 25/04/2019 18:38

Merci pour tous ces compliments !
Je n'ai pas enlevé les autocollants car ils tiennent très bien alors je suis allée lire la 4ème de couv' ailleurs

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture