31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 18:41

...

 

Quatrième de couverture :
XVIIIe siècle, Côte-de-l'Or, au plus fort de la traite des esclaves. Nées en pays fanti et ashanti, Effia et Esi sont demi-sœurs mais ne se connaissent pas. La sublime Effia est contrainte d'épouser un Anglais, le capitaine du fort de Cape Coast, où, dans les cachots, sont enfermés les futurs esclaves. Parmi eux, Esi. Elle sera expédiée en Amérique. Ses enfants et petits-enfants seront continuellement jugés sur la couleur de leur peau. La descendance d'Effia, métissée et éduquée, perpétuera le commerce triangulaire familial et devra survivre dans un pays meurtri pour des générations. 

Yaa Gyasi nous conte le destin d'une famille à l'arbre généalogique brisé par la cruauté des hommes. Un voyage dans le temps inoubliable.

Mon avis : 
Dans ce roman on découvre deux familles au travers d'un de leurs descendants pour chaque chapitre, on descend de plus en plus dans l'arbre généalogique au fil du roman.

Heureusement qu'il y a un arbre généalogique au début du roman car il n'est pas facile de se rappeler de qui descend chaque personne.

J'ai aimé découvrir chaque personnage mais j'ai souvent regretté de faire des sauts de plusieurs dizaines d'années dans le temps entre deux descendants. J'ai eu du mal à suivre le fil, cela donne un roman assez décousu.

J'ai aussi ressenti une certaine frustration quand un chapitre s'arrêtait et qu'on ne pouvait donc pas vraiment savoir ce que devenait le personnage concerné.

Un avis qui est donc en demi-teinte, c'est dommage car le sujet de l'esclavage est vraiment très intéressant.

Roman de ma PAL (d'anniversaire)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Géraldine 15/04/2019 19:48

Le sujet ne me tente pas ces temps-ci. Et puis, vu que tu as trouvé l'ensemble décousu, cela me donne une raison supplémentaire pour passer mon chemin !

Sandrine(SD49) 15/04/2019 20:24

Mais d'autres ont aimé, Gambadou par exemple

gambadou 05/04/2019 17:25

Un coup de coeur pour moi. L'arbe généalogique m'a permis de ne pas me perdre, et j'aimais passer d'un personnage à l'autre sans être lassée

Sandrine(SD49) 12/04/2019 20:25

J'aurais aimé qu'il me plaise d'avantage car c'est un sujet que j'aime bien

Elisabeth Pluquet 01/04/2019 14:49

J'ai un peu de mal avec les romans primés parce que j'ai l'impression que tout le monde a des prix, tout le monde est best-seller, tout le monde est le meilleur... En revanche, l'histoire est attirante :) Merci pour la découverte :)

Sandrine(SD49) 01/04/2019 20:27

Je ne me fie pas trop aux prix en général

krol 31/03/2019 22:56

Je n'ai pas senti ce côté décousu, j'ai adoré être embarquée dans cette histoire au long cours.

Sandrine(SD49) 01/04/2019 20:26

C'est bizarre car j'ai lu il y a quelque temps un livre écrit selon le même principe et cela ne m'avait pas gêné

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture