16 décembre 2018 7 16 /12 /décembre /2018 11:28

...

 

Quatrième de couverture :
Roissy. Sans cesse en mouvement, tirant derrière elle sa valise, la narratrice de ce roman va d'un terminal à l'autre, engage des conversations, s'invente des vies, éternelle voyageuse qui pourtant ne montera jamais dans un de ces avions dont le spectacle l'apaise. 

Arrivée à Roissy sans mémoire ni passé, elle y est devenue une « indécelable » - une sans domicile fixe déguisée en passagère -, qui a trouvé refuge dans ce non lieu les englobant tous. S'attachant aux êtres croisés dans cet univers fascinant, où personnels navigants ou au sol côtoient clandestins et laissés-pour-compte, instituant habitudes et rituels comme autant de remparts aux bribes de souvenirs qui l'assaillent et l'épouvantent, la femme sans nom fait corps avec l'immense aérogare. 

Mais la bulle de sécurité finit par voler en éclats. Et quand un homme, qui tous les jours vient attendre le vol Rio-Paris - le même qui, des années auparavant, s'est abîmé en mer -, tente de l'aborder, elle fuit, effrayée. Comprenant, à sa douceur et à son regard blessé, qu'il ne lui fera aucun mal, elle se laissera pourtant aller à la complicité qui se nouera entre eux. 

Magnifique portrait de femme rendue à elle-même à la faveur des émotions qui la traversent, Roissy est un livre polyphonique et puissant, qui interroge l'infinie capacité de l'être humain à renaître à soi et au monde.

 

Mon avis : 
Je n'avais rien lu sur ce roman avant de le commencer et j'ai eu bien raison. Visiblement très bien documenté car j'ai retrouvé les mêmes informations dans l'article dont je mets le lien en fin de mon billet "La vie secrète des SDF de Roissy". 

L'auteur s'attache plus particulièrement à l'une d'entre eux. Elle est mystérieuse, elle a tout oublié jusqu'à son prénom, des bribes lui reviennent parfois.

Le suspense est bien entretenu, tout est parfaitement décrit et on s'y croirait vraiment.

Une bien belle découverte !

Roman emprunté à la

 

...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

canel 23/12/2018 21:26

Je le commence ce soir. Donc je reviendrai lire ton billet plus tard...
J'ai abandonné au bout de qqs pages seulement le 1er Cezam que j'ai eu entre les mains ! ;-)

Sandrine(SD49) 30/12/2018 13:01

J'ai vu ton billet ! et je vois que tu as aimé aussi
de mon côté j'ai abandonné Cette nuit de J. Schnerf

gambadou 16/12/2018 21:24

Je l'avais noté il y a longtemps, tu me le remets en mémoire

Sandrine(SD49) 17/12/2018 20:04

chouette ! il en vaut la peine, j'espère que tu aimeras

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture