18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 18:37

...

 

Quatrième de couverture :
Elle s'appelle Marine. Un prénom qui évoque sa passion, la mer. Cette mer qui entoure la petite île bretonne où elle est née et a grandi, jusqu'à la mort brutale de ses parents. 
Devenue médecin, Marine décide de retourner sur l'île perdue dans les brumes, au milieu des écueils qu'elle aime tant. 
Mais les mois passent et elle ne parvient pas à amadouer les habitants pour le moins distants. Les patients restent rares et l'hostilité est palpable. 
Une hostilité qui semble trouver sa source dans l'histoire familiale, ne laissant au «nouveau docteur», au bord du découragement, d'autres choix que de raviver le passé pour comprendre. Au risque de rouvrir des blessures enfouies.

Mon avis : 
Ce roman est divisé en deux parties, la première permettant de comprendre en partie la deuxième.

La première dans les années 1960 et la deuxième dans les années 1970. Le point commun étant Marine et sa famille, et surtout une île bretonne.

Tous les ingrédients étaient réunis pour que j'aime ce livre, des secrets de famille, la Bretagne, des personnages attachants. Sauf que..... le première partie m'a semblé longue, trop longue.
C'est dommage car c'est globalement un bon roman.

 

Roman prêté par une amie
Merci Florence !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture