8 juin 2018 5 08 /06 /juin /2018 18:11

...

 

Quatrième de couverture : (un peu modifiée)
Durant les cinq jours précédant le onze novembre 1920, l'Angleterre attend l'arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d'hommes ont disparu, cette cérémonie d'hommage est bien plus qu'un simple symbole, elle recueille la peine d'une nation entière. 

À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l'armée ; Ada, qui ne cesse d'apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d'anciens soldats sur la piste du Hammersmith Palais pour six pence la danse. 

Dans une ville peuplée d'hommes incapables de retrouver leur place au sein d'une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l'équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les coeurs s'apaisent.

Mon avis : 
Deux ans après la fin de la guerre, le soldat inconnu anglais va être ramené chez sur sa terre.
C'est toute une nation qui l'attend, comme un frère, un fils, un fiancé, un mari ou un père perdu à la guerre.

Ce roman nous fait toucher du doigt la vie de trois femmes, les pertes qu'elles ont subies, les séquelles physiques et psychologiques de leurs proches, les familles brisées, les espoirs avortés.
Ces femmes 
ont vécu des choses différentes, selon qu'elles sont mères fiancées, sœurs de ceux qui sont partis au combat.

J'ai vraiment aimé ces portraits de femmes, elles sont fortes, touchantes, humaines tout simplement.  

Mon seul bémol sera une impression de longueur dans le dernier quart du roman mais mon sentiment général est bon et j'ai apprécié cette histoire.

Je ne connaissais pas cet auteur et je pense continuer ma découverte avec La salle de bal qui paraît-il est très bien aussi.

Roman emprunté à la

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Geneviève 05/07/2018 10:29

J'ai préféré nettement "le chagrin des vivants". J'ai un peu peiné sur "la salle de bal" alors qu'il s'agit d'une histoire assez incroyable, douloureuse et très documentée. Le mode narratif est également à plusieurs voix, mais je l'ai trouvé plus pesant. Néanmoins une auteure formidable.

Sandrine(SD49) 07/07/2018 18:34

ALors il faudra que je me fasse mon opinion en lisant la salle de bal et je verrai lequel je préfère, ton bémol me rassure ainsi j'en attendrai moins

sylire 16/06/2018 17:03

J'ai un de ses romans dans ma liseuse mais je ne sais plus lequel.
Celui-ci me paraît intéressant.

Sandrine(SD49) 17/06/2018 18:58

oui, j'en ai bien aimé la construction à plusieurs voix

Saxaoul 10/06/2018 20:48

J'ai commencé par ce titre car j'étais peu attirée par le sujet de La salle de bal. Au final, je les ai dévorés tous les deux mais j'ai préféré le second.

Sandrine(SD49) 16/06/2018 09:49

Je vais guetter La salle de balle à la bibli

gambadou 10/06/2018 16:24

un très bon souvenir de lecture

Sandrine(SD49) 16/06/2018 09:48

J'ai l'impression qu'on pourra suivre cet auteur

sylire 09/06/2018 10:51

J'ai la salle de bal dans ma PAL. Je commencerai donc par celui-là.

Sandrine(SD49) 16/06/2018 09:46

et en plus je crois qu'il a gagné le prix Elle

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture