14 avril 2018 6 14 /04 /avril /2018 16:10

...

 

Quatrième de couverture :
« Mémé, c'est ma mémé, même si ça ne se dit plus. Mémé me manque. Ses silences, ses mots simples au Scrabble, sa maison enfouie sous les pommiers et son buffet d'avant-guerre. Ce texte est subjectif, partial, amoureux, ce n'est pas une enquête, ce n'est pas une biographie, c'est ce que j'ai vu, compris ou pas, ce que j'ai perdu et voulu retenir, une dernière fois. Mémé, c'est mon regard de gamin qui ne veut pas passer à autre chose. » 

Mon avis : 
Quelle tendresse dans ce texte que l'auteur a écrit en pensant à sa grand-mère, sa mémé.

Une vie près de la nature, toute simple où la terre est importante, la famille aussi. 

"Ce n'était pas de la pingrerie, c'était le bon sens que donne la pauvreté, l'argent doit être dépensé pour des choses qui en valent la peine, un toit, la nourriture et l'énergie, le reste n'est pas nécessaire. Un cadeau n'est pas nécessaire, ce qui compte c'est d'être là" p.46

Une vie sans la surconsommation que nous connaissons maintenant alors que pour être heureux il suffit de savoir ce contenter de ce que l'on a sans en vouloir toujours plus (une fois qu'on a le minimum je suis d'accord).

"A cette époque Internet c'était le marché, la Toile c'était de la toile de bâche, on "chattait" devant les étals, au cul des vaches, au dessus des cages à poules et des cageots de légumes. Une fois le marché fini, fallait attendre la semaine suivante pour avoir du réseau, sinon il fallait changer d'opérateur en allant sur un autre marché, dans une autre bourgade..." p.100

Les mots de l'auteur sont touchants, sincères et lui permettent de rendre un bel hommage à sa mémé.

Un petit livre plein de nostalgie et de douceur.

 

Livre de ma PAL
offert par Saxaoul : Merci ! 

 

Catégorie Mot unique

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

gambadou 22/04/2018 16:46

J'ai beaucoup aimé, un bel hommage

Sandrine(SD49) 22/04/2018 19:21

oui, très touchant même si cela ne me fait pas penser à mes grands-mères qui étaient plutôt des citadines

Saxaoul 14/04/2018 21:21

C’est un livre qui m’a beaucoup touchée, d’autant plus qu’il a pour cadre la Normandie. Je suis ravie de savoir qu’ t’as plû.

Sandrine(SD49) 22/04/2018 19:19

Très bon choix, merci encore !

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture