10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 17:40

...

 

Résumé :
Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l'esclavage. Rachetée à l'adolescence par le consul d'Italie, elle découvre un pays d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion.
Affranchie à la suite d'un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres.  
Bakhita  est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d'évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d'âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu'elle soit razziée.

Mon avis : 
Ce livre audio partait avec deux handicaps : je l'avais déjà lu et de plus, en général, je n'aime pas quand le lecteur est l'auteur.

Une fois de plus cela n'a pas fonctionné, j'avoue que je n'ai pas fait beaucoup d'effort mais c'est un des droits du lecteur (cf Daniel Pennac).

Je pense de plus en plus qu'être lecteur est un vrai métier, que l'auteur n'est pas le plus à même de mener cette tâche à bien et que cela nuit souvent à son texte (une exception : je suis en train d'écouter le dernier Pierre Lemaitre lu par l'auteur et j'aime !)

Dans le cas de Bakhita j'ai trouvé que la façon de lire de l'auteur n'était pas assez neutre, dommage car le timbre de voix en lui-même n'est pas désagréable.

Mon avis sur la version papier (ici

...

 

Catégorie prénom

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Valérie 11/05/2018 21:36

J'ai cru que j'allais l'abandonner moi aussi, et puis non et c'est grâce à la lecture de l'auteure qui m'a plu.

Sandrine(SD49) 12/05/2018 17:17

Je l'avais déjà lu en version papier et cela ne m'a pas incitée à continuer je l'avoue

Enna 10/04/2018 20:51

j'ai détesté la façon de lire de l'auteur elle a failli me gâcher son texte alors que quand je l'ai lu juste après avoir abandonné la version audio, j'ai eu un coup de coeur! Je suis entièrement d(accord avec toi ; lecteur de roman, c'est un métier!

Sandrine(SD49) 11/04/2018 18:52

Tu as donc bien fait de l'abandonner surtout pour un coup de coeur dans la foulée

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture