21 février 2018 3 21 /02 /février /2018 18:40

...

 

Quatrième de couverture :
Bretagne, été 2016 Simon a 23 ans, il a troqué son pull sur les épaules pour un tee-shirt au slogan éloquent « L'été c'est le pied ». Par quel caprice du destin ce jeune aristo carriériste se retrouve-t-il à vendre des chichis sur les plages ? Le temps d'une saison, il va rencontrer des baigneurs aux personnalités aussi diverses qu'affirmées : des adolescents faussement blasés, des grands-parents débordés, un couple de quinquas branchés et surtout, une mystérieuse brune toujours plongée dans un roman... Simon va-t-il réussir à attirer son attention ?
Imaginez-vous allongé(e) sur le sable chaud, à épier, en sociologue amateur, vos voisins de serviettes. Quitte parfois, comme Simon, à vous laisser tromper par les apparences. Un vrai feel good breton qui laisse un goût iodé sur les lèvres.

Mon avis :
Vraiment sympa ce petit roman plein d'air vivifiant breton.

Les chapitres assez courts s'enchaînent avec rythme. La galerie de personnages est vraiment sympathique, les attentions qu'ils ont les uns envers les autres pleine de chaleur humaine (mais pas que...).
J'ai particulièrement aimé Simon et Louise bien sûr mais aussi le papy attentif. 
La Bonne-Maman bourgeoise très amusante car décrite avec plein de clichés, néanmoins très près de la vérité.

On passe d'un personnage à l'autre, d'une famille à l'autre avec plaisir et parfois avec émotion.

Cela m'a donné très envie de faire un petit tour en Bretagne, et le hasard fait que juste avant de commencer ce livre un petit séjour rando commence à s'organiser pour le mois de juin en Bretagne du Nord avec des amis. J'ai hâte ! 

Au début du livre une liste des personnages permet de se repérer dans les différentes familles et c'est bien pratique sauf que ..... dans cette liste le mari de Marianne s'appelle Pierrick alors que dans le roman il s'agit de Yannick, de quoi s'y perdre....
Et, sauf erreur de ma part, rebelote avec une balade en kayak de Thomas avec Marc et Pierrick mais deux pages plus loin nous voilà au côté d'Erwan et de Pierrick, un switch s'est donc opéré sous nos yeux entre Marc et Ewan....
Ce sera mon seul bémol et pourtant je ne suis pas toujours une lectrice attentive. C'est dommage qu'un livre soit publié avec de telles coquilles de base.

C'est le premier roman d'une blogueuse, j'en avais entendu parler sur d'autres blogs et je ne regrette pas cette découverte.

Je vais le faire circuler dans mon club de lecture de copines, je pense qu'il va leur plaire.

Merci à mon beau-frère Antoine pour ce cadeau de Noël

 

Catégorie prénom

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Antigone 02/03/2018 09:57

Je l'ai lu et j'avais bien aimé. Mais je n'avais pas repéré ces erreurs de prénoms, c'est effectivement dommage.

Sandrine(SD49) 03/03/2018 12:58

J'ai aimé quand même c'est le principal

sylire 23/02/2018 23:21

Tu vas dans quel coin de Bretagne Nord ?

Sandrine(SD49) 24/02/2018 16:38

Ce n'est pas encore défini. Je te dirai ;-)

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture