14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 17:43

...

 

Quatrième de couverture :
Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l'esclavage. Rachetée à l'adolescence par le consul d'Italie, elle découvre un pays d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion.

Affranchie à la suite d'un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres.

Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. Avec une rare puissance d'évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d'âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu'elle soit razziée.

Mon avis :
Quand j'ai commencé ce livre je ne pensais pas du tout que c'était tiré d'une histoire vraie et qu'une Bakhita avait existé. Non seulement elle a existé mais elle a été canonisée en l'an 2000.

L'histoire de sa vie commence sous les yeux du lecteur quand Bakhita est toute petite, elle est enlevée pour devenir esclave. L'auteur ne décrit pas ce qu'elle subit mais on l'imagine sans peine... et elle n'a que 7 ans !

Après des années d'esclavage sa vie va changer. Elle va finir par devenir religieuse mais n'aura jamais vraiment le choix de sa vie. Elle a échappé à l'esclavage mais n'est pas pour autant vraiment libre. 
Ce choix ne m'a pas semblé très inspiré par sa foi mais pour continuer à se sentir protégée au sein de sa congrégation.

J'ai beaucoup aimé son histoire mais celle-ci m'a parfois semblé un peu longue à partir du moment où elle devient sœur, les sauts dans le temps sont assez grands.

Une sacrée destinée quand même.

L'avis de Gambadou (ici)

 

Livre de ma

 

Catégorie Titre avec un mot unique

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Murielle 20/02/2018 14:47

Pour ma part même si l'histoire est intéressante, l'écriture belle, je n'ai pas été plus enthousiaste que cela sur ce livre.....

Sandrine(SD49) 20/02/2018 20:25

J'aurais aimé être emportée par cette histoire mais cela n'a pas été le cas non plus, dommage

gambadou 20/01/2018 12:25

Je n'ai pas ressenti trop de longueur, il faut dire que j'ai pris pas mal de temps pour le lire .

Sandrine(SD49) 20/01/2018 21:43

Le problème c'est que je ne suis pas au meilleur de ma forme quand je lis avant de dormir et c'est presque le seul moment où j'ai le temps dans la journée, avant c'était au petit déjeuner mais maintenant je tente d'apprendre l'espagnol ;-)

v 18/01/2018 11:45

Lu assez vite malgré un début terrifiant que j'ai eu du mal à digérer , après cela m'a semblé aussi un peu long mais cela permettait de respirer Je ne savais pas non plus que c'était une histoire vraie !!!

Sandrine(SD49) 18/01/2018 19:32

D'accord avec toi pour la respiration, et quelle vie !

Géraldine 17/01/2018 19:31

Pas lu... Comme Enna, je vais attendre qu'une de mes bib le propose en audio. Effectivement, les longueurs passent beaucoup mieux. Mais cette histoire m'intéresse !

Sandrine(SD49) 17/01/2018 19:39

Cela ne devrait pas tarder car il est sorti en livre audio

Enna 16/01/2018 06:33

Je vais attendre de le découvrir en audio et souvent les longueurs "passent mieux", on verra!

Sandrine(SD49) 16/01/2018 21:19

d'autres que moi n'y ont pas trouvé de longueurs ;-)

Présentation

  • : Pages de lecture de Sandrine
  • : La lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.
  • Contact

Mes lectures du moment

La grande escapade
  de Jean-Philippe Blondel

 

 

Blanc mortel
de Robert Galbraith (livre audio)

 

 

Pour me suivre sur Facebook
Les pages de lecture de Sandrine             

Emprunts à la bibliothèque

Romans

Mamie Luger
  de Benoît Philippon

 

La papeterie Tsubaki
   de Ito Ogawa


 

 

 

DVD

Le cercle littéraire de Guernesey

 

Archives

Challenges en cours

 

  

 

          

       

                    

 

     

Liens



 

Vendredilecture